Histoire vécue Addictions - Dépendances > Drogues      (1046 témoignages)

Préc.

Suiv.

Importance de l'amour pour un ado

Témoignage d'internaute trouvé sur forumados - 03/09/11 | Mis en ligne le 16/04/12
Mail  
| 318 lectures | ratingStar_242294_1ratingStar_242294_2ratingStar_242294_3ratingStar_242294_4
Bonsoir à tous, Je ne sais pas trop pourquoi je poste ce sujet, mais l'envie d'écrire ce soir est devenue trop forte… Je me disais, les adultes ne sous-estiment-t-ils pas trop l'importance de l'amour pour un adolescent (actuel ou pas) ? Je parle en connaissance de cause. Il y a quelques mois, j'étais très amoureux d'une fille. Elle est devenue en très peu de temps tout pour moi mais, seulement, en sa présence j'étais tétanisé et je ne savais plus quoi faire. J'ai su bien plus tard d'où venait ce trouble, mais ne nous attardons pas sur ce point. Elle m'a lâché comme une vieille merde, comme ça, d'un jour à l'autre. (il faut dire que j'attachais trop d'importance à nos discussions via facebook ou par sms). Enfin bref, le problème n'est pas là… j'ai vite perdu mes repères et je ne savais vraiment plus quoi faire. Et c'est ainsi que ma descente aux enfers à commencé : je voulais à tout prix l'oublier, et peu importe le moyen. Pour moi, la solution a été de me niquer les neurones facilement ; j'ai commencé à m'intéresser de plus près à certaines "drogues". Pendant cette période j'ai donc développé une addiction au tabac, j'ai aussi pas mal fumé et acheté de shit (dieu seul sait combien je regrette tout le fric que j'ai mis dedans) , en soirée j'en profitais pour me mettre des mines à chaque fois. Je me rendais pas vraiment compte à cette époque de la gravité de mes actes, je m'aperçois aujourd'hui que j'avais vraiment pété un boulon (il m'arrivait des fois de me cogner volontairement la tête contre un mur pour le "plaisir"). J'étais coincé dans une sorte de monde parallèle, je voulais à tout prix la voir revenir… Chaque jour était un enfer, j'avais la tête dans le cul en permanence, je fumais, je fumais… et surtout les idées suicidaires n'ont pas tardé à faire leur apparition. HEUREUSEMENT, mes notes n'ont que très peu baissé car je voyais les cours comme un "ultime moyen" d'oublier un peu tout ce qui se passait autour de moi, et je voulais aussi satisfaire mes parents car j'avais peur qu'ils soient tristes en me voyant dans cet état là. Bref. J'ai un peu honte finalement de dire tout ça, j'ai du mal à retranscrire tout ce que j'ai ressentis mais le problème n'est pas là. Aujourd'hui, je m'en suis relativement sorti, mais je ne peux pas dire que ce que j'ai vécu était un simple coup de blues. Ou alors un déprime de 6 mois. L'amour m'a vraiment fait dérailler. Il faudrait arrêter de prendre tout ça à la légère, mais au contraire de s'y intéresser de plus près. Pour moi mes parents n'ont pas été assez présents lors de cette période car ils ne se doutaient même pas combien je souffrais… Je suis ridicule.
  Lire la suite de la discussion sur forum.ados.fr


242294
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Enfin, j'en parle. - psychologie et comportement

image

Bonjour tout le monde. Je m'apelle Sarah, je viens d'avoir 17 ans. A vrai dire je me surprend de poster ce message, car je viens de m'inscrire et je me suis toujours répétée que ce genre de forums n'étaient pas fait pour moi. Bref, me voila...Lire la suite

Comment agir, se comporter ? - alcool, drogue... : vivre avec un dependant

image

Salut à tous, Je suis avec mon amie depuis un peu plus d'un an, moi 30 ans, elle 25, nous vivons chacun chez nous. Depuis, le début, la relation est enrichissante et nous sommes heureux ensemble et voulons continuer tous les deux. Bref, bonne...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Philippe, ancien toxicomane
Sur le même thème
Ma désintox Douzième Jour
Confession d'un ancien drogué
Voir tous les  autres témoignages