Histoire vécue Addictions - Dépendances > Drogues      (1046 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai repris goût à la vie en arrêtant de me droguer

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 586 lectures | ratingStar_223064_1ratingStar_223064_2ratingStar_223064_3ratingStar_223064_4
Tout a commencé j'avais a peu pres 17 ans..j'ai commencé comme ca, paske y en avait autour de moi.. A l'époque je faisait bcp de sport, et j'hésiatis a continuer (a cause des tests urinaires) et puis une déconvenue sportive m'a arrêté ds mon élan et c'est a partir de ce moment ou la drogue a pris de la place ds ma vie... Apres mon bac, je suis partie vivre 3 ans ds un pays ou c'est légalisé, et là, j'ai énormément fumé ! Je fumais du matin au soir, et du soir au matin...Alors les 10 pet par jours, que dis je les 20 par jours, ont été mon quotidien pendant tout ce temps... Puis je suis partie de la, et je suis allée ds le sud ouest de la france pendant 2 ans...Deja je n'avais plus la meme consommation...j'ai réduit a qq pet par jours...c'etait tres dur au depart...il me manquait ma fume quotidienne, puis comme je n'avais pas le choix, je m'y suis faite.Donc pendant 2 ans, je fumais moins, mais tous les jours sans exception... Et puis je suis remontée en région parisienne (mon chez moi..lol) et pendant plus de 3 ans et demi idem, je fumais tous les jours...enfin presque 3 ans et demi...car a ce moment je vivais avec un homme qui fumait aussi... J'ai commencé a vouloir arreter car je me suis rendue compte des effets néfastes que cela avait sur moi et plus généralement ds ma vie de tous les jours...on retrouve le manque de motivation, le manque d'ambitions, la routine, la nervosité (grande chez moi), l'impatience...enfin je n'etait plus stable quoi..je zappe l'aspect financier qui a été en fin de compte l'élément fiam déclencheur, le faire d'aller chercher sa drogue toutes les semaines, d'etre en panique qd le morceau arrivait a sa fin...du we pourri que j'allais passer si je fumais pas...bref, tout etait régenté sur la drogue j'avais ou pas, tout tournait autour de ca. Meme si j''allais chez des gens..je me posais la question a quel moment j'allais pouvoir m'eclipser pour fumer mon pet, et puis en fait si je pouvais pas fumer, j'avais qu'a pas y aller, donc enfermement sur soi meme, ou chez soi...un sale cercle vicieux quoi... Donc en septembre 2007, apres qq mois ou je me posais des questions sur "ai-je envie d'arreter, vais je y arriver, comment sera mon futur sans drogue....et j'en passe..." arrive ce jour, ou je vais a mon endroit habituel pour aller pécho..et ce jour la...personne. J'ai poiroté comme une conne pendant 45 min, ds le froid...personne. Prise de bec avec mon mec, énervement, paroles pas gentilles du tout...(tout ca a cause du bédo n'oublions pas..) on est rentrés. Et j'ai pris ca comme un signe. La premiere fois depuis plus d'un an et demi qu'il n'y avait personne...et en plus je me posait la question d'arreter..ca a fait ni une ni deux ds ma tete, je me suis dit: ca y est c le moment. Suite a cela, on a arreté pendant 6 mois...Pour X et Y raison, j'ai replongé, en commencant par une latte a l'occasion...oh c pas grave je me disait..tu parles...la fois d'apres 2 lattes...et puis un jour je roule un pet, et je l'eclate, et puis par la suite je fume un joint...et paf, me revoila prise au piege. (ds lequel je me suis mise seule..)ca a duré comme cela...jusqu'a il y a un mois et qq.. J'ai bien sur culpalisé de mon manque de volonté, de mon laisser aller a la facilité, du ré enfermement sur moi meme...et compagnie...et ca me bouffait a l'interieur. je me suis dit que je valais mieux que la drogue, que je meritais une vie saine, heureuse, sans voile devant ma figure...Et puis avec mon copain c parti en cacahuete..mais alors une bien belle...je l'ai quitté, j'ai tout quitté, et la drogue avec ! donc depuis le 22 Octobre 2008 je suis abstinente!! Je m'en porte royalement bien, j'ai de nouveaux projets personnels, mon ambition est revenue..et surtout je veux vivre LIBRE. Car en fin de compte je me suis épuisée pendant tant d'années a devoir gérer la drogue...que aujourd'hui j'en suis débarassée, je revis. je suis fiere de moi, car comme je t'ai dit, un moment ds ma vie, j'etais persuadée que ce bonheur etait pour les autres, par pour moi. Et bien non !! On a tous le droit a ce bonheur, ce sentiment de liberté..il faut avoir confiance, ne pas avoir peur du lendemain, et se lancer... Je suis heureuse d'avoir pris ce chemin, meme si chaque jour je me demande ce que la vie va me réserver...ca peut pas etre pire que ce que j'ai vécu. J'avance avec confiance ds la Vie. Je fais confiance en la Vie, tout simplement. Ce chemin est le plus beau que j'ai pris depuis 9 ans..je ne regretterais jamais ce choix...
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


223064
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Enfin, j'en parle. - psychologie et comportement

image

Bonjour tout le monde. Je m'apelle Sarah, je viens d'avoir 17 ans. A vrai dire je me surprend de poster ce message, car je viens de m'inscrire et je me suis toujours répétée que ce genre de forums n'étaient pas fait pour moi. Bref, me voila...Lire la suite

Comment agir, se comporter ? - alcool, drogue... : vivre avec un dependant

image

Salut à tous, Je suis avec mon amie depuis un peu plus d'un an, moi 30 ans, elle 25, nous vivons chacun chez nous. Depuis, le début, la relation est enrichissante et nous sommes heureux ensemble et voulons continuer tous les deux. Bref, bonne...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Philippe, ancien toxicomane
Sur le même thème
Ma désintox Douzième Jour
Confession d'un ancien drogué
Voir tous les  autres témoignages