Histoire vécue Addictions - Dépendances > Drogues      (1046 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'avais besoin de m'évader de la réalité

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 1246 lectures | ratingStar_79300_1ratingStar_79300_2ratingStar_79300_3ratingStar_79300_4

J'ai souvent ce besoin de m'évader de la réalité que je trouve monotone et triste. A une époque, j'avais d'autant plus besoin de fuir la réalité que mon copain venait de me quitter. Et que je ne voulais pas l'accepter. Je buvais alors, non seulement en soirée (plus ke les mecs qui étaient plus ke surpris de mon attitude) mais aussi dans la journée.

Mes crises de boulimie me permettaient de moins souffrir de cette histoire d'amour achevée, de "sortir de moi", d'oublier la réalité ou au contraire, de la revivre encore intensément.

Avec l'alcool, j'atteignais pendant un bref instant, un moment de bien être total qui envahie le corps. Puis, je buvais de plus en plus car cet instant repartait très vite. Mais la souffrance apparaissait puissance 10. Je pleurais de tout mon corps, je n'était plus maitre de moi. Je ne controlais plus ni mon comportement ni mes paroles. Je me LACHAIS. Complètement. J'avais ce besoin de vivre autrement. De crier de pleurer et de me dire que ce n'étais pas de ma faute, car si j'étais ainsi, c'est parceque j'étais sous l'emprise de l'alcool.

Je n'ai jamais touchée à l'héroine car je sais que ça m'aurait plue. A une époque ça ma beaucoup tentée. Je me disais que ça pourrait être une solution à mes problèmes, mais je n'ait jamais eu l'occasion d'en prendre et je remercie le ciel car sinon, je ne serai certainement plus de ce monde à l'heure qu'il est. On croit que les drogues nous font du bien, mais elles nous détruisent. Quand je fumais (g fumé beaucoup de choses) je n'avais plus trop besoin de faire des crises car la drogue remplacait ce manque de quelque chose. Manque de fantaisie, manque de SENSATION. En réalité ça ne fait qu'agrandir le vide ; le vide de notre existence qui lui est bien réel et que nous cherchons à tout prix à fuir, nous devrons bien lui faire face un jour ou l'autre pour guérir.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


79300
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Enfin, j'en parle. - psychologie et comportement

image

Bonjour tout le monde. Je m'apelle Sarah, je viens d'avoir 17 ans. A vrai dire je me surprend de poster ce message, car je viens de m'inscrire et je me suis toujours répétée que ce genre de forums n'étaient pas fait pour moi. Bref, me voila...Lire la suite

Comment agir, se comporter ? - alcool, drogue... : vivre avec un dependant

image

Salut à tous, Je suis avec mon amie depuis un peu plus d'un an, moi 30 ans, elle 25, nous vivons chacun chez nous. Depuis, le début, la relation est enrichissante et nous sommes heureux ensemble et voulons continuer tous les deux. Bref, bonne...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Philippe, ancien toxicomane
Sur le même thème
Ma désintox Douzième Jour
Confession d'un ancien drogué
Voir tous les  autres témoignages