Histoire vécue Addictions - Dépendances > Drogues      (1046 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je ne suis devenu accro à la cocaïne

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 14989 lectures | ratingStar_23306_1ratingStar_23306_2ratingStar_23306_3ratingStar_23306_4

A 19 ans j'ai commencé la cocaine, je me doutai presque comme tout le monde, je ne pensais pas que je pouvais être dependante. Pas moi ! Mais tout c'est passé tres vite, ça fait 3 mois que je suis revenu chez ma mere, pour d'autre raison, j'avai bien sure fait ma petite reserve. Au debut je continuai ma petite vie discrete, le problème etait que je ne connaissai personne, et jallai bientot tout epuisé. Je devai donc diminué, ce qui ma ete benefique, ensuite, c'etait tres dure, jen ai vraiment chiez, de l'heroine, oui yavai mais de la cocaine… et les prix netai pas les meme evidemment, lorsque tu connai pas.

Apres avoir sombré dans lhero, par manque de coco je me reveille ; Heureusement. Premier declic, ça ma bien reveillé, je n'aurai jamais pensé.

Ensuite, je me fai de nouvelle connaissance, et je rentre dans le monde de la teuf, (Evidemment je ne mavouai pas depandante, et pour moi la cosomation de cocaine cetai pour travaillé, javai pris cette habitude dans le sud, a faire des heure de barge) et heuresemnt pour moi je travaillai les week end. Jusqu'au jour ou rien de va plus je change totalement, je suis teufeuse, ça y est. Et jaime la drogue, je veu tout essayé. Et je veu plus travaillé, je veu me defoncé (ce que jaimai avan avan et jaime aujourdhui cetai avoir la patate, je passe a fumer des joints et a ne plus pensé) et la bonheur a moi !! Le bad trip…

Le LSD est halucinogene certes, mais psychiquent, et la j'ai vu du monde de la teuf un enfer, cetai en faite un tecknival, et j'ai donc du passé une semaine la bas, vous ne pouvez pas savoir comment jetai o plus mal. En revenan je ne savai plus qui jetai, heureusement mes potes etai la pour maidé, mais ojourdhui encore, j'ai peur de la foule, je panique… donc on oublie tres vite les teufs… et le LSD.

Je continuai alors de fumer des joints en grosse quantité, enfin pour quelqu'un qui n'en fumai pas. Et je commencai a être en manque de cocaine, c'est alors que je decide darreter, pour la premiere fois, je decide de mon plein gres. Je pense que le tekos a ete mon plus gd declic. Le problème c'est que jetai tout le tps defoncé et ne me sentai pas bien, je vi tres mal le manque et reprend. (j'ai en faite fait une simple pause d'une semaine).

C'est alors que je reprend du boulot, jarete les joints, je change de look, et revien celle que jetai. Javai besoin de cocaine pour me remettre les idé en place, le problème c'est que la paye ne suis pas avec ma consommation. Je re decide darreter, jachete mon dernier gramme, enfin ce que je pensai, javai droit a un rail par jour, cho ! Et quand il n'y a plus jarete… je ne vous raconte meme pa mon etat o boulot, jaurai du me faire virer, je ne comprend pas pourquoi encore aujourdhui j'y suis, je pete un plomb. Mais vous ne pouvez pas savoir comme ça met efficace… le week end qui suivi je voi mon couz, ça faisai 4 an que je ne lavai pas vu, lui il es tombé dans lheroine, je fini mon pochon dans le week end, revenu a la raison je me di ta abusé, tu veu pas areter ou koi. Maintenan il y a pu. La semaine qui suivi rien, sevrage sauvage horrible, je reprend un pochon qui fu veritablemnt le dernier. Et cette foi cetai pas un par jour cetai vraiment lorsque je me sent accro, je suis vraiment determiné, jen ai marre davoir ces crise de manque, de ne pa être bien, ma mere toujours au courante de rien, elle ne le voi pas, quand je sai que je ne peu plus me controlé je menferme dans ma chambre, et je ressort si je sais que je peu decroché un sourir, car o fond je sais qu'il ny sont pour rien. Je decide de ne plus voir personne.de rester seul, ma cure a commencé le 9 octobre, jetai vraiment a cramp, mais o bout dun moment ça passe, il faut être patient et prendre sur soi, je di ça, met la je suis o bout du roulot, debut novembre je vai mieu, il me reste encore un rail, que je n'ai pas touché, et que je toucherai peu être jamais, je commence a ressortir, lorsque j'ai vu mes pote jetai pleine de culpabiliter, je ne sai pas si c'est vraiment de ma faute mais o fond je men veu, il ne tapai vraiment qu'occasionnellement, et moii je ne pensai qu'a ça, je ne vivai que pour ça. La…
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


23306
b
Moi aussi !
10 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Enfin, j'en parle. - psychologie et comportement

image

Bonjour tout le monde. Je m'apelle Sarah, je viens d'avoir 17 ans. A vrai dire je me surprend de poster ce message, car je viens de m'inscrire et je me suis toujours répétée que ce genre de forums n'étaient pas fait pour moi. Bref, me voila...Lire la suite

Comment agir, se comporter ? - alcool, drogue... : vivre avec un dependant

image

Salut à tous, Je suis avec mon amie depuis un peu plus d'un an, moi 30 ans, elle 25, nous vivons chacun chez nous. Depuis, le début, la relation est enrichissante et nous sommes heureux ensemble et voulons continuer tous les deux. Bref, bonne...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Philippe, ancien toxicomane
Sur le même thème
Ma désintox Douzième Jour
Confession d'un ancien drogué
Voir tous les  autres témoignages