Histoire vécue Addictions - Dépendances > Drogues      (1046 témoignages)

Préc.

Suiv.

La drogue me passionne

Témoignage d'internaute trouvé sur confidentielles
Mail  
| 1061 lectures | ratingStar_58908_1ratingStar_58908_2ratingStar_58908_3ratingStar_58908_4

Je suis consommatrice de drogue. Je n'ai pas honte de le dire, c'est pas une question d'être fière ou non, je ne me pose pas de telles questions stupides. Mais simplement je ne vois pas pourquoi je devrais avoir honte alors que lorsque je regarde autour de moi dans la rue je vois de partout des affiches pour de l'alcool.

Je consomme régulièrement du cannabis, presque tous les jours, sans pour autant y être accro. Ca ne m'empêche pas de réussir ma vie, j'ai des amis, un copain, des bonnes études. L'année passée j'ai eu mention très bien au bac alors que je fumais tous les midis au début de l'année. J'ai arrêté, parce que, c'est vrai, c'est pas bon pour la mémoire. Le tout est de se contrôler, de ne pas consommer si on est psychologiquement fragile. Le cannabis entraîne une dépendance qui est purement psychologique, et non physique.

Je consomme aussi des drogues dures lors de grosses soirées. Je sais toujours ce que je prends. La drogue me passionne, je suis renseignée sur tous les produits existants, les effets bons et mauvais. C'est le truc primordial à savoir quand on consomme. Si on est pas renseigné sur ce que l'on prend c'est comme ça qu'on fait des conneries et tombe accro. J'ai déjà pris du LSD, des champignons hallucinogènes, des méthamphétamines, du speed et des feuilles de coca (avec du bicarbonate de soude pour faire sortir les alcaloïdes). Je sais ce que j'aime, quelle dose me convient et à quelle fréquence.

Je ne suis pas naïve, comme vous pouvez le croire en me lisant. J'ai vu des gens se détruire à cause de la drogue, parce qu'ils n'ont pas gérer, ils ont trop pris…

C'est des produits qui peuvent être dangereux si on en a mauvais usage, comme tout, mais quand on sait les manipuler, des gros joints ou même un demi-buvard de LSD, ça n'a rien de pire que les cuites du beauf moyen. Je dirais même que c'est sans doute mieux…

Concernant la législation, interdit ou non, ça ne change rien pour nous, ils ne peuvent rien faire contre la consommation de drogue en la laissant illégale. La légalisation reviendrait au même, ça serait toujours aussi simple à trouver, l'argent reviendrait à l'Etat, il y aurait des structures plus adaptées et plus accessibles pour les gens qui ont besoin d'être aidés, et plus de prévention. (Pour ça il faudra qu'on change de gouvernement…).

Ou encore mieux : plus de gouvernements, et les assemblées populaires autorisent la culture de ce qu'on veut pour notre conso perso et mettent en place un système d'entraide entre les personnes touchant aux drogues (ou non).
  Lire la suite de la discussion sur confidentielles.com


58908
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Enfin, j'en parle. - psychologie et comportement

image

Bonjour tout le monde. Je m'apelle Sarah, je viens d'avoir 17 ans. A vrai dire je me surprend de poster ce message, car je viens de m'inscrire et je me suis toujours répétée que ce genre de forums n'étaient pas fait pour moi. Bref, me voila...Lire la suite

Comment agir, se comporter ? - alcool, drogue... : vivre avec un dependant

image

Salut à tous, Je suis avec mon amie depuis un peu plus d'un an, moi 30 ans, elle 25, nous vivons chacun chez nous. Depuis, le début, la relation est enrichissante et nous sommes heureux ensemble et voulons continuer tous les deux. Bref, bonne...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Philippe, ancien toxicomane
Sur le même thème
Ma désintox Douzième Jour
Confession d'un ancien drogué
Voir tous les  autres témoignages