Histoire vécue Addictions - Dépendances > Drogues      (1046 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le subutex l'aide à s'en sortir petit à petit

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 459 lectures | ratingStar_222985_1ratingStar_222985_2ratingStar_222985_3ratingStar_222985_4
Je voulais pas y aller avec lui car je ne veux pas que les doc du coin sache pour mon copain (à cause de mon cabinet... Un peu compliqué à gerer tout ça...)Bref, je ne contrôle pas les boîtes, mais c'est moi le chef des RDV chez le doc !Ce qui me permet de voir s'il y a des chevauchements d'ordonnance (ce qui arrive de temps en temps mais jamais plus de 2 jours d'écart, et dans le premier mois de diminution (après il se stabilise le mois d'après), donc ça va je crise pas trop ! Lol! Mais un jour on s'est un peu engueulé à cause du sub, je voulais l'avis du doc, mon copain voulait pas, il dit que ce qui se dit là bas ne me regarde pas, que c'est son lieu à lui, qu'il parle au doc de truc qu'il préfère garder pour lui Bla bla bla... Bref, un jour , juste avant qu'il aille chez le dos, je lui ai téléphoné quand même (en cachette... ca craint mais à la guerre comme à la guerre) j'ai dit au doc de pas lui en parlé et on a bien discuté, il m'a dit que mon copain n'était pas près à un sevrage tout de suite, mais q'il faisait de gros progrès, mais que je ne devais pas lui mettre la pression, le harceler avec ça, lui interdire les antiD et tout et tout (là j'ai pas été contente du tout!!! Putain le trou de la Secu avec les Antid qui servent à rien des fois, en tout cas pour mon copain, depuis Aout qu'il a arrêté il va mieux franchement, moins dans le kiwi quand même!). Donc j'ai su que ce que mon copain ne voulait pas que je sache c'est qu'il trouvait que je lui metttais la pression, qu'il se sentais oppressé par ces conversations interminables sur le sub etc... Donc j'ai calmé le jeu à la maison, je le fais moins chier et résultat quand je lui ai "proposé" de tenter 3mg à Noël il était d'accord, car je lui avais lâché les baskets pendant un moment avant! Conclusion, c'est bien d'avoir le doc au téléphone mais ne l'obliges pas à accepter que tu l'accompagnes au RDV, c'est peut être un moment où il peut discuter librement de ce problème, sans pression, se libérer un peu de tout ça ... son jardin secret quoi. A toi de respecter ça mais tu as le droit aussi de téléphoner au doc après pour avoir son avis, des conseils et toi pouvoir en parler aussi, ça fait du bien ! En tout cas tiens le coup, et pour le snif pour l'instant laisse le faire de temps en temps, là il vient juste de commencer à bien diminuer donc laisse lui le temps d'être stable et quand il sera à 3 ou 4 mg reviens à la charge à propos du "no snif"! Pour 'linstant laisse lui ce petit répis surtout s'il ne le fait que très occasionnellement, enfin c'est que mon avis tu fais comme tu le sens ! De mon côté en parlant du doc, le sien est sur le cul !!! Justement depuis ce coup de fil que de changement, il n'en revient toujours pas que mon copain ait réussit à dimineur autant , il lui a dit qu'il était "ravi" du coup mon mec était très fier de lui, et moi encore plus ! Là il est reparti en formation, j'ai hâte qu'il rentre, même s'il a un caractère de cochon il me manque ce bourriquot
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


222985
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Enfin, j'en parle. - psychologie et comportement

image

Bonjour tout le monde. Je m'apelle Sarah, je viens d'avoir 17 ans. A vrai dire je me surprend de poster ce message, car je viens de m'inscrire et je me suis toujours répétée que ce genre de forums n'étaient pas fait pour moi. Bref, me voila...Lire la suite

Comment agir, se comporter ? - alcool, drogue... : vivre avec un dependant

image

Salut à tous, Je suis avec mon amie depuis un peu plus d'un an, moi 30 ans, elle 25, nous vivons chacun chez nous. Depuis, le début, la relation est enrichissante et nous sommes heureux ensemble et voulons continuer tous les deux. Bref, bonne...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Philippe, ancien toxicomane
Sur le même thème
Ma désintox Douzième Jour
Confession d'un ancien drogué
Voir tous les  autres témoignages