Histoire vécue Addictions - Dépendances > Drogues      (1046 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ma première expérience avec le speed

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 7806 lectures | ratingStar_70242_1ratingStar_70242_2ratingStar_70242_3ratingStar_70242_4

Pour ceux qu'y l'ignorent le speed est une sorte de melange d'amphetamine qui se presente sous forme de poudre (sniff) , de gellule, ou de pate legerement visqueuse. L'objectif de cette drogue est semblable a d'autres a savoir supprimer la fatigue du corps, percevoir un sentiment d'invincibilité ect… ce qui entraine tous les desagrements qui vont avec :

- coupe faim.

- insomnie.

- crise de tetanisme.

- dependance.

Et bien d'autre encore.

Bref, je suis venu vous raconter ma fameuse premiere fois. Figurez-vous que s'était hier soir en boite de nuit !

Un ami me dit a un moment dans la soirée faut que je trouve du speed, sachant deja a quoi m'attendre je me suis pourquoi pas je te suis.

Notre "dealer" trouver (prix anoncé 20? Le gr) nous voila parti avec notre precieu.

Le produit était emballé dans un espece de petit plastique (genre fil fraicheur de cuisine) bref voyant le machin j'ais du mal a croire qu'il ai 1gr (la taille pas plus gros qu'un ongle) etant assez novice en la matiere je ne dit rien.

Je m'attendais a l'ouverture a trouver de la poudre mais non sutefaction pour moi de la pate !

Un type nous avez vu avec le "paquet" et est venu tapper la discution. Bref il avait l'air un peut plus doué que nous on lui a donc demandé comment sa se prenait.

C'est la qu'il nous raconte qu'on doit soit le travailler de façon a avoir la poudre soit le "gober" directement (la pate est l'etat dans lequel est la drogue a la sortie du laboratoire, la poudre sobtient soit en travaillant la pate soit en la laissant a l'air libre).

On a donc choisi la deuxieme solution, le produit ingurgité (moite-moite avec mon ami) on voit tout de suite le sale gout que cela a ! Genre de peinture et de canard vc !

Aprés discution avec plusieurs personnes nous avons appri que le "gobage" devait se faire avec des feuilles de cigarette et avec une boisson… je n'ai pas très bien compris ce qu'il racontait.

Les effets :

Alors, en premier lieu rien ! Pas d'effet rien du tout.

Mais le type nous dit qu'il faut attendre lorsque que l'on gobe le produit. Bref le temps passe 15 20 min, 4h du matin a la montre, on fatigue, on a de la route, on s'en va !

Mais pendant le trajet je commence a sentir un debut quelques coubature la tete lourde, je me dis ah ! Sa vient !

Le temps passe et je me trouve dans un etat vraiment etrange et different des effets normalements perçu (a savoir sur-exitation euphories, "iron man"…).

J'avais vraiment deux de tensions ! Je parlais aux ralentis ou meme ne puvais plus parler, je bougais de façon très très lente, je me sentais leger et lourd al a fois, puis dans ma tete et c'est la que c'est interressant…

J'étais AUX ANGES, je me disait que tout roulait pour moi que j'avais des amis super, j'aurais été pret a tout pardonner a mes pires enemis (bref un vrai gandi) je monter la tete de grand projet, j'étais tous simplement heureux !

Puis je vois que je cligne beaucoup des yeux, je ne baille pas (bien que j'atais lessiver, je n'avais dormis que 2h la veille) , Plus de fatigue, mais pas l'envie de courrir le marathon, je me sentais leger et je n'avais plus aucun reflexe, envie de raconter, de voir du monde… bref je planais !

Si je detail autant ce passage c'est que ma situation me semble trés differentes des effets "normaux"

Je voudrais donc avoir l'avis de personne consomatrice de speed qui pourront peut être me preciser de trois points que je ne comprends pas.

A l'heure ou je vous ecrit (9h30) je ne sent toujours pas de fatigues, je me trouve dans le meme etats qu'au debut mais avec beaucoup moin de vagabondage de mon esprit je retrouve ma tete, mais je commence a avoir des petits tremblement a sentir mes articulations, et a me crisper…

Je suppose que j'attaque ma descente.

En conclusion j'ai adorer, navré de vous le dire et loin de moi l'idée de faire l'appologie de la drogue (si vous pouvez eviter faite-le, mais ne mourrais pas idiot non plus). La dependence est facile est forte !

Donc grande prudence lors de la consommation de ce stupefiant.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


70242
b
Moi aussi !
5 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Enfin, j'en parle. - psychologie et comportement

image

Bonjour tout le monde. Je m'apelle Sarah, je viens d'avoir 17 ans. A vrai dire je me surprend de poster ce message, car je viens de m'inscrire et je me suis toujours répétée que ce genre de forums n'étaient pas fait pour moi. Bref, me voila...Lire la suite

Comment agir, se comporter ? - alcool, drogue... : vivre avec un dependant

image

Salut à tous, Je suis avec mon amie depuis un peu plus d'un an, moi 30 ans, elle 25, nous vivons chacun chez nous. Depuis, le début, la relation est enrichissante et nous sommes heureux ensemble et voulons continuer tous les deux. Bref, bonne...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Philippe, ancien toxicomane
Sur le même thème
Ma désintox Douzième Jour
Confession d'un ancien drogué
Voir tous les  autres témoignages