Histoire vécue Addictions - Dépendances > Drogues      (1046 témoignages)

Préc.

Suiv.

Quelques conseils pour limiter les risques du lsd

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 12220 lectures | ratingStar_62257_1ratingStar_62257_2ratingStar_62257_3ratingStar_62257_4

Je connais le lsd depuis quelques années et j'en ai finalement consommé pas mal de fois… il est certain que c'est une drogue qu'il ne faut pas prendre à la legère !! Il faut être bien dans sa tête, éviter d'en prendre si on a des soucis même passagers… Un des risques avec le lsd c'est de bloquer sur un truc qui ne va pas trop et de rester focalisé là dessus sans se rendre compte que c'est seulement l'effet de la drogue qui amplifie tout. C'est une des causes classiques de bad trip et ça peut partir très loin… Pour ceux qui voudrait vraiment tenter l'experience quelques conseils pour limiter les risques…

    - pour le choix du produit, le mieux c'est d'avoir la possibilité de se le procurer par un ami qui l'a déjà gouté… pas seulement qui a dejà gouté le lsd mais bien le produit que vous allez prendre vous même. Ainsi il pourra vous renseigner sur la qualité et la puissance du produit. Je conseille aussi de le prendre sous la forme d'une goute sur un carton ("trip") ce qui permet de le diviser. Le plus sur est en effet de decouper le carton en deux ou en quatre. Ainsi il est possible de l'avaler par quart ou par demi (selon la force du prod) et d'attendre de voir l'effet (attendre une bonne heure au moins en moyenne). Comme cela vous verrez bien comment vous le suportez et, si une fois "monté" tout ce passe bien et que vous voudriez même aller un peu plus haut, il sera toujours temps de prendre un autre petit quart… C'est la methode que j'utilise quasi toujours et ça m'a evité certains "desagrements" que j'ai pu connaitre certaines fois où j'ai pris le trip d'un coup.  

Au niveau risques physiques renseignez vous, je crois que c'est plus que deconseillé notamment aux gens qui ont des problemes cardiaques… mais je n'y connait pas grand chose…

    - quand à l'environnement de la prise. Il vaut mieux se trouver avec des amis de confiance qui pourront vous aider en cas de souci. A la limite, le mieux est encore que soit présente une personne qui connait le lsd et qui n'en prendra pas cette fois là. Elle pourra ainsi vous accompagner dans votre trip qu'il soit bon ou moins bon. Le truc en fait est de se trouver dans une ambiance et un environnement dans lesquels vous vous sentez bien et en confiance, ça limite les possibilités d'inquietudes qui pourraient se transformer en bad trip et d'être entouré par des gens qui pourront assurer en cas de pepin.

Il vaut mieux aussi eviter de prendre du lsd dans un endroit trop petit, on peut vite se sentir claustro.

    -évitez de le mélanger avec d'autres drogues dures ou meme avec de l'alcool, au niveau des effets ça ne sert à rien et cela multiplie les risques.    

     

Comme l'a dit à mon avis très justement boblafro la meilleure façon que tout se passe bien est de se laisser porter par le trip… Ambiance detendue, pas de prise de tete, explorer les sensations et se laisser aller à la rigolade… si en plus vous prenez par petits bouts comme je l'ai ecrit plus haut il y a toutes les chances que cela se passe au mieux…

   

   Si vous en avez l'occaz vous pouvez commencer par un petit trip au champis, les effets sont à peu près similaires.Les bads trip au champis (parano principalement) sont à ma connaissance vachement plus rares voire exceptionnels si la prise se fait dans de bonnes conditions (psychologiques et environnementales). C'est normalement des barres de rires assurées !! Et c'est souvent moins "mental" que le lsd… Juste du rigolage à en pleurer.

 

POur la descente de champi je vous conseille de prevoir un endroit où vous pourrez vous affaler tranquilou… On fini generalement bien detendu mais avec une enorme envie de larver !

 

Autre chose aussi, eviter de prendre quoi que ce soit si vous avez des trucs important à faire le lendemain… grosse fatigue assurée !! Il est courant d'ailleurs d'être un peu crevé toute la semaine qui suit.

 

Je précise aussi quoi que ça me semble plus qu'evident : ne prenez jamais le volant sous champi ou lsd !!!!! Je le déconseille meme en descente de l'un ou l'autre produit. Le mieux est d'être quelque part où on peut dormir tranquille avant de prendre le volant.

 

Voilà, quoi qu'il en soit faisez pas n'importe quoi et mettez toutes les chances de votre côté pour que ça se passe bien et si vous hésitez ou que ça ne va pas trop bien n'en prenez pas, c'est le bad trip quasi assuré (ou pire).
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


62257
b
Moi aussi !
8 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Enfin, j'en parle. - psychologie et comportement

image

Bonjour tout le monde. Je m'apelle Sarah, je viens d'avoir 17 ans. A vrai dire je me surprend de poster ce message, car je viens de m'inscrire et je me suis toujours répétée que ce genre de forums n'étaient pas fait pour moi. Bref, me voila...Lire la suite

Comment agir, se comporter ? - alcool, drogue... : vivre avec un dependant

image

Salut à tous, Je suis avec mon amie depuis un peu plus d'un an, moi 30 ans, elle 25, nous vivons chacun chez nous. Depuis, le début, la relation est enrichissante et nous sommes heureux ensemble et voulons continuer tous les deux. Bref, bonne...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Philippe, ancien toxicomane
Sur le même thème
Ma désintox Douzième Jour
Confession d'un ancien drogué
Voir tous les  autres témoignages