Histoire vécue Addictions - Dépendances > Drogues      (1046 témoignages)

Préc.

Suiv.

Subutex=quelle horreur!!!!!!

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante - 15/03/11 | Mis en ligne le 10/04/12
Mail  
| 783 lectures | ratingStar_239400_1ratingStar_239400_2ratingStar_239400_3ratingStar_239400_4
Bonjour à toutes et tous, C la premiere fois que je participe à un forum et demande des conseils, je me sens même genée du genre tout le monde à ses problemes et embetes pas les autres. Je vais resumé le plus court possibl mon "parcours" J'ai 28 ans en couple depuis 8 ans. G un tres gros probleme de dependance au sub. G commencé le traitement il y a 2an et une semaine jours pour jours. Je prenais des topalgic et codolipranne et néo codion en quantité enorme, je sais même pas comment mon fois tenais par rapport au paracetamol que j' absorbais avec les codoliprane. G commencé car g un probleme de douleur dorsales recurentes et comme g arreté mais etude je faisais du ménage et je ne tenais plus sous la douleur avec les antiinflamatoire et dolipranne. La dependance est arrivé tres vite et je courais les pharmacies tout ça dans le dos de mon copain qui ni voyait que du feu. Au bout de deux ans comme ça ; je me suis ouverte à un medecin et il ma mis sous sub 12mg. JE RAPEL QUE JE NAI JAMIAS PRIS D' HEROINE ; je les avoué a mon ami qui est tombé de très haut mais ma soutenu puis de moin en moin c' était routinier comme prendre la pillule pour moi le sub à cet epoque. Pendant un an et demi tout allais bien on est passé doucement à 8 puis à 6 sans un accros et un WE alors que mon copain voulait quon fasse l' amour j'ai été bloquée (mon passé familial avec beaucoup de problème est à l'origine de mon mal être il y a pas que les douleurs de dos en compte) dc g pris 6 mg de plus pour me detendre. Le cercle infernal est revenu tres vite. G ratrappé le cachet qui me manquait avec de la codeine. A l' époque je faisais 9heure de ménage par jours. Mon medecin ma remis à 8 et g fait comme si ça allait avec lui je lui disait pas que ma plaquette de la semaine me faisait 3jours g même pretexté un cambriolage pour me faire renouvelé une ordonance. 3 mois plus tard je demenageais sur toulouse une grande ville par rapport à ou j' habitais. G trouvé un autre medecin et lui je lui ai dit que j' avais besoins de 12 mg/jour. Qd j' en prenais plus par exemple 64mg par jour (en fait des que j'ai une plaquette sous la main) j' allais en acheté dans la rue à 5 euros le sub. La g eu des embrouilles et puis je ne pouvais pas suivre financierement. On ma donné les coordoné d 'un autre doc qui s' occupe que de sub, et g été le voir il y a 3 semaines je lui ai dit que je consommais 16 mg/j. Une ordonnace de 3 semaine ma fait une semaine. J' ai completé ls jours sans sub avec beaucoup de tramadol. Hier lors de mon renouvellement et deuxieme visite chez ce medecin ; je ne lui ait rien dit. Aujourd'hui à 19h j' ai pris 24mg. JE SAIS QUE JE NE PEUT PAS CONTINUER COMME CA JE MENT A MON COPAIN QUI SE REND COMPTE DE RIEN ; En fait en vous lisant je me dit que je peut revenir à 16 mg par jour, vos temoignages mon encouragé, je me sens tres isolé dans cette nouvelle ville dans mon couple et surtout par rapport a tous ces mensonges aux autres et à moi même. En fait g peur de dire la verité a ce medecin qui ne ma vu que deux fois, mais toute seule je n 'arrive pas du tout à gerer. Les jours ou j' en prends 16 ou 8 ou alors que du neocodion ou du tramadol sont de vrais torture mentale et physique (pourtant je ne fais qu'un mi temps). Je veut vraiment me stabiliser au moins a 16mg et retrouvé des jours normaux sans manque et peur du lendemain mais je ne sais pas trop par ou commencé, peut être n' ai je pas asser de volonté. Si vous avez connu des rechutes pouvez vous me faire par de vos temoignages et de vos conseils. Car la je vais de plus en plus mal au point d 'avoir des idées noires. Merci de m' avoir lu et je vous souhaite a tous de garder cette volontée qui fait qu'un jour on finit par sortir la tete del' eau. Je sais que c possible car pdt un an et demi je gerais se sevrage tres bien. Au passage le médecin qui ma mis sous subutex a vraiment fait une erreur de traitement. Maintemant je suis accro a ce sub et sans avoir jamais pris de H. Si mon histoire peut aussi aider quelqu'un qui comme moi à une dependance médicamenteuse j' en serais ravie. Le sub est un tres bon substitut mais dans mon cas une cure aurrait peut être ete plus utile ? A bientot et merci. Merci de me lire, rien que d' avoir ecrit tout ça ma fait du bien.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


239400
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Enfin, j'en parle. - psychologie et comportement

image

Bonjour tout le monde. Je m'apelle Sarah, je viens d'avoir 17 ans. A vrai dire je me surprend de poster ce message, car je viens de m'inscrire et je me suis toujours répétée que ce genre de forums n'étaient pas fait pour moi. Bref, me voila...Lire la suite

Comment agir, se comporter ? - alcool, drogue... : vivre avec un dependant

image

Salut à tous, Je suis avec mon amie depuis un peu plus d'un an, moi 30 ans, elle 25, nous vivons chacun chez nous. Depuis, le début, la relation est enrichissante et nous sommes heureux ensemble et voulons continuer tous les deux. Bref, bonne...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Philippe, ancien toxicomane
Sur le même thème
Ma désintox Douzième Jour
Confession d'un ancien drogué
Voir tous les  autres témoignages