Histoire vécue Addictions - Dépendances > Drogues      (1046 témoignages)

Préc.

Suiv.

Toxicomanie incurable : j'ai du mal à décrocher

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 27/01/10 | Mis en ligne le 18/12/11
Mail  
| 593 lectures | ratingStar_224990_1ratingStar_224990_2ratingStar_224990_3ratingStar_224990_4
Ayant commencé à fumer sérieusement des joints à 14-15ans, je suis vite devenu fan des mises en orbite très rapidement. A 17 ans j'ai commencé à testé presque toute les drogues disponible sur le marché. En commençant par le LSD.. Jusqu'au jour ou je pensait tout géré et ou j'ai ingurgité une quantité importante de LSD. J'ai vécu la pire torture psychologique imaginable pendant 15 heures..prise de conscience de la réalité terrible (fragilité de l'être humain..ect..) Frolant l'internement psychiatrique. Voulant effacé ce mauvais trip j'ai testé le voyage sous ketamine.. oups erreur.. pendant 2 ans j'ai été paranoiaque, hypochondriaque chlostro et toute les soucis du genre..) il me suffisait de pensé à la terre dans son système solaire.. une balle dans le vide totale (l'univers) pour etre pris de vertige intense. je pensait mourir 10 fois par jour d' hémoragie interne, ou pensait couver une tumeur au cervau .. leucemie.. bref. toute les horreur imaginable. Un joint devenait un supplice, mais je n'ai pas arété pour autant , je ne suportait pas la "vie normale" bref ça été vraiment dur a vivre, et je pensait tout les jours à me tiré une balle dans la tête si sa ne s'arrangeait pas.. heureusement sa été le cas. Mon histoire avec les hallucinogènes à donc pris fin. C'est la que j'ai commencer à basé la cocaine et a prendre heroine opium et MDMA. Toujours en veillant à ne pas devenir accros.. Le soucis c'est que aujourd'hui, à 21 ans bientot, je ne peut pas me passé de substances. je ne suis accro a aucune substance en particulier, mais j'ai besoin de m'envoyé dans l'espace. J'ai déménagé pour recommencé à zero, donc je ne touche plus au prod, Je n'ai jamais arrété de fumé des joints, ce qui me permettait de ne pas avoir d'envie cosmique. Mais comme je n'ai plus aucun contact ici, je me rabat sur l'alcool et la clop. et, sans me mettre minable tout les soir, il me faut quand même quelque verres pour réussir à être .. bien..heureux de vivre, en paix.. Donc voila, si vous êtes dans le même cas que moi, vos témoignages sont les bienvenus, et si vous avez réussi à sortir de ce mauvais pas, vos conseilles me seront très utile..
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


224990
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Enfin, j'en parle. - psychologie et comportement

image

Bonjour tout le monde. Je m'apelle Sarah, je viens d'avoir 17 ans. A vrai dire je me surprend de poster ce message, car je viens de m'inscrire et je me suis toujours répétée que ce genre de forums n'étaient pas fait pour moi. Bref, me voila...Lire la suite

Comment agir, se comporter ? - alcool, drogue... : vivre avec un dependant

image

Salut à tous, Je suis avec mon amie depuis un peu plus d'un an, moi 30 ans, elle 25, nous vivons chacun chez nous. Depuis, le début, la relation est enrichissante et nous sommes heureux ensemble et voulons continuer tous les deux. Bref, bonne...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Philippe, ancien toxicomane
Sur le même thème
Ma désintox Douzième Jour
Confession d'un ancien drogué
Voir tous les  autres témoignages