Histoire vécue Addictions - Dépendances > Jeux d'argent      (2130 témoignages)

Préc.

Suiv.

Dépendante aux jeux d'argent et croupière à 25 ans

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1796 lectures | ratingStar_52011_1ratingStar_52011_2ratingStar_52011_3ratingStar_52011_4

Bonjour à tous…

J'ai 25 ans et je viens ici pour parler de la dépendance aux jeux.

Je suis plutôt bien placée pour en parler car je suis croupière. Je travail dans un casino au cur d'une capitale.

Roulette, Black Jack, Poker n'ont pas de secrets pour moi.

Je suis arrivé dans le milieu a cause du poker. Je jouais beaucoup et je me débrouillais plutôt pas mal. Je gagnais de l'argent en cash game et je faisais de jolies performances en tournoi.

J'étais dans une période de ma vie plutôt creuse… J'avais fini mes études de gestion en librairie mais je ne me sentait pas capable de devenir indépendante, je n'étais pas prête a me lancer. Je suivais des cours du soir en journalisme et j'enchaînais les petits boulot. Mais des que j'avais une minute c'était poker. Sur internet, chez des amis et puis un jour… au casino !

Je n'étais jamais rentré dans un casino avant. Ça ne m'était jamais venu a l'esprit, je croyais que c'était un milieu très fermé, accessible seulement aux riches et puissants…

La première fois que j'y ai été, j'ai aimé l'endroit. C'était l'après midi, c'était calme, la deco m'a plu. Je n'ai même pas été curieuse des autres jeux. J'étais là pour le poker.

Je sympathise un peu avec le Manager de la Poker Room et sur un coup de tête je lui demande si il a du boulot pour moi… Il me dit de postuler comme croupier…

Je termine mon tournoi et je rentre chez moi. Je reprend ma vie mais l'idée de devenir croupière me trotte dans la tête… Je termine mes études, je refuse un CDI (contrat a durée indéterminée) dans une chouette boîte. Salaire moyen mais super cadre de travail. Je ne sais toujours pas pourquoi j'ai pas signé… C'était sans doute pas pour moi.

Au mois de mai je tombe sur une annonce. Le Casino recherche et forme des croupiers. Salaire correct.

Je postule pour faire la formation. Je jouais toujours au poker. Je me dit que j'ai rien à perdre, je tente le coup.

Une batterie de test plus tard, un coup de fil…

Je commence la formation dans une semaine.

6 semaines de formation, non rémunérées. Une promesse de CDI si je réussis.

La veille de la formation je vais dans un autre Casino pour regardé un peu ce qui se passe. Je joue un peu au poker, c'est pas mon jour, je test machine à sous et Black Jack ! Je perds un peu de sous mais rien de bien méchant…

C'était là première fois, malheureusement pas la dernière.

Je commence ma formation, 6 semaines de test et de pression. J'apprends la Roulette et le Black Jack. Pas de Poker.

C'est dur mais j'adore ça. Je sens que j'ai trouvé ma voie.

6 semaines plus tard, on est plus que 2 mais ça y'est… je signe !

C'est alors que tout commence… Au début je crois que tout est rose. Que les gens sont là pour s'amuser. Je n'ai pas encore conscience de la dépendance qui est omni-présente.

Au début le plus difficile c'est de voir les gens perdre. J'ai de la compassion pour eux. J'ai pas envie de leur prendre leur argent. Le Black Jack c'est ce qu'il y a de plus difficile pour ça. On est en face du client et on prends vraiment son argent. Ça peut aller très vite.

Après quelques semaines je m'habitue, je me dit qu'ils sont des adultes responsables. Que c'est leur choix.

En plus j'adore mon travail. J'adore les sensations que peuvent procurer une grosse table de roulette. La vitesse, le contrôle, la pression. Évoluer dans la société, aller au plus grosses tables. Apprendre de nouveaux jeux (dont le poker) Bref, je me sens bien.

Le temps passe… Je me rends compte que les clients ne viennent pas pour s'amuser, qu'ils aimeraient bien ne plus venir, mais qu'il n'y arrive pas. Toutes leurs économies y passent.

Ils me racontent leurs histoires. Vies de familles brisées. Mariages brisés… Et j'en passe…

Parce que évidement à long terme, on ne gagne pas dans le casinos, ça ce saurait…

Pour ma part j'ai commencé à jouer…

Je vais dans des salles de jeux. C'est glauque mais je gagne, au début… Je mise 20 ou 30 euros, si je les perds je m'en vais. Si je gagne je prends l'argent et je m'en vais… En théorie ! Sauf que, le jeux c'est addictif. La réalité c'est que je mise 20 ou 30 euros, si je perds je reprends 20 ou 30 euros et espérant récupérer et ça peut durer longtemps comme ça… Quand je gagne, je n'arrive pas à m'arrêter et je re perd tout… ça parait idiot mais dans ces moments là, je ne me contrôle plus… A chaque fois, je me promet de ne plus jamais y aller, a chaque fois je me dit que c'est la dernière fois. Qu'on ne m'y reprendra plus. A chaque fois j'y retourne…

Ces dernier mois, avec les collègues on a commencer à aller jouer en Bande dans les casinos. On pars a 3 ou 4 voitures et on est partit pour la soirée.

Moi qui au début ne prenais que 50 euros euros sur moi et arrêtais de jouer des que je les avais perdu… J'ai commencé a jouer plus gros (effet de groupe) et il m'est arrivé de perdre jusqu'à 700 euros en une soirée. Je ne gagne pas assez que pour me permettre de perdre de telles sommes.

Mon amoureux fait pareil (mais lui ne va pas dans les salles de jeux) il se contente d'une sortie au casino de temps en temps… Mais il joue plus gros que moi.

J'ai compris maintenant que le jeux ne va rien m'apporter. Je le voit tout les jours au travail. Je parle avec les clients, le jeu bousille pas mal de chose, le couple, la famille et surtout ça flingue un compte en banque.

Je me suis mise dans la merde, j'ai des dettes, je ne suis pas partie en vacances depuis des années, les soldes cette années j'ai pas pu…

La situation n'est pas encore dramatique mais on va bouffer des pâtes pendant tout l'été et les vacances prévues en septembre c'est mort.

Le casino on s'est promis de ne plus y'aller avec mon chéri.

Mais je continue à allez dans les salles de jeux… J'arrive pas a m'en empêcher. Je joue petit, je ne prends pas ma carte de banque. Je me refais la promesse à chaque fois de ne plus y'aller. J'y retourne à chaque fois.

Voilà mon histoire, elle est probablement pas finie. Je suis venue en parler ici pour mettre les gens en garde contre le jeu. Au début on crois qu'on gère… Jusqu'à que ce soit trop tard…

Je me suis encore promis de pas jouer… Je vais y arriver, il le faut avant qu'il ne soit trop tard !

Bisou a tous.

Une joueuse qui angoisse sur son futur !
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


52011
b
Moi aussi !
2 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par Liliance | le 03/05/10 à 15:00

Bonjour,
je viens de lire votre post et j'espère que depuis, la situation s'est un peu arrangée?
J'imagine à quel point il est facile de tomber dans le jeu, mais à quel point il est difficile de s'en sortir.
Je m'appelle Aurélie et suis journaliste pour une émission présentée par Karine Le Marchand.
Dans le cadre de cette émission, nous réalisons une série de documentaires, financés par le CNC (centre national cinématographique) autour de parcours de vies atypiques. L'idée de ces reportages est de suivre des personnes qui sont à un tournant de leur vie et qui accepteraient de nous faire partager leurs expériences, leurs ressentis, leur vécu.
Nous sommes, pour cela, à la recherche de personnes qui rencontrent des difficultés financières de part leur comportement de joueur ou d'acheteur compulsif.
Je me permets de vous écrire aujourd'hui pour vous demander si vous seriez d'accord pour témoigner dans le cadre de ce projet? Pour plus d'infos, n'hésitez pas à me contacter au 01-53-17-99-07 ou par mail à l'adresse suivante: aureliewantz@gmail.com
D'avance merci et à bientôt!

Par 909prods | le 29/03/11 à 16:09

Bonjour,

Dans le cadre de l’émission « Tellement Vrai » diffusée sur NRJ 12, nous sommes à la recherche des profils suivants :

-Votre conjoint a un tic, une obsession, une phobie complexé, ou ne veut juste plus de vous. Cela mets votre couple en péril. Vous ne le supporté plus. Il faut qu’il change
OU :
- Votre conjoint a un hobby ou une passion dévorant. Vous ne le supporté plus. Il faut qu’il change

Si vous ou un de vos proches se sent concerné, n'hésitez pas à me contacter : Louis au 01 53 19 81 90 ou à m’envoyer un mail sur :

s909@909productions.tv

A très vite !!!

Histoires vécues sur le même thème

Qu'en pensez-vous?

image

Je viens d'avoir une discussion avec mon ex, de laquelle il est ressorti ce qui suit : - il a considéré, fut un temps, que je pouvais être la femme de sa vie et que me perdre serait une erreur, mais au fil du temps, il s'est rendu compte que ce...Lire la suite

Perdre avec la chrono-nutrition - perdre plus de 7 kilos

image

Salut tout le monde, j'ai 18 ans et je ne me suis pas pesée depuis un mois à peu près parce que je mange n'importe quoi depuis ce laps de temps. Je mesure 1m64 et la dernière fois que je me suis pesée j'avais atteint 78kg. J'ai dû dépasser les...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages