Histoire vécue Addictions - Dépendances > Jeux d'argent      (2130 témoignages)

Préc.

Suiv.

Dernier espoir, parler a quelqu'un de vive voix - troubles de la personnalite

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 16/12/13 | Mis en ligne le 25/05/14
Mail  
| 606 lectures | ratingStar_528795_1ratingStar_528795_2ratingStar_528795_3ratingStar_528795_4
C'est toi le anihilateur de mon post ? J'ai lu tout ce que tu as écrit et cela m'inquiète vraiment. Sache qu'en finir avec la vie est rarement la bonne solution, sauf si tu souffres en permanence d'une maladie incurable. (ça s'appelle l'euthanasie dans ce cas et c'est la seule raison valable de mourir de mon point de vue) Ce qui n'a pas l'air d'être le cas. Je peux comprendre ce que tu ressens, car je suis passé par là aussi. Et j'en suis d'ailleurs toujours pas sorti, mais j'y travaille au quotidien. Tu dis que tu es obligé de parler à toi-même à haute voix pour combler une présence, et bien je vais te dire que je vis exactement la même chose. Et j'essaie de l'assumer, tant bien que mal. Il n'y a pas de problème à parler tout seul, tant que ça peut nous faire du bien et nous faire avancer, aussi peu soit-il. Tu as besoin d'être écouté, de t'exprimer, de montrer aux gens et au monde que tu existes, que tu es là, que tu as quelque chose à foutre ici et à apporter à cette putain de Terre, il en est de même pour moi, et pour beaucoup de personnes je pense. Tu as besoin que des gens t'apprécient, t'aiment pour ce que tu es parce qu'au fond tu sais que tu es quelqu'un d'extraordinaire, qui mérite tout autant sinon plus d'amour et d'intérêt que les autres, mais ce besoin prend tellement d'ampleur qu'il te rend aveugle et te fait perdre tous tes moyens. De fait tu perds ta crédibilité aux yeux des autres et ce que tu dégages n'est pas ce que toi au fond tu veux dégager, n'est-ce pas ? Le problème, c'est que ces besoins sont devenus tellement énormes que cela te pourrit la vie, te rend fou, jusqu'à te faire perdre patience, perdre tes repères, perdre espoir, et perdre goût à la vie. Parce que tu ne peux t'empêcher d'y penser, sans cesse, quand tu te réveilles, quand tu bouffes, quand tu te laves, quand tu vas chier, quand tu essaies de dormir, quand tu sors, quand tu vois d'autres personnes, comme si tu luttais contre un démon qui te piège à l'intérieur d'un trou noir obscur et qui te dégoûte de la réalité. Et tu commences à voir le noir partout autour de toi, tu t'enfermes encore plus. C'est un cercle vicieux. Je peux te l'affirmer puisque je le vis en ce moment même. Mais je vais être franc avec toi, les gens désespérés ne sont pas vraiment considérés dans notre société (malheureusement pour nous) , parce que le désespoir n'est pas vu comme un problème réel en soi. Tu aurais une maladie grave, des gens t'écouteraient et te soutiendraient, tu aurais eu vécu un traumatisme grave durant ton enfance, les gens te soutiendraient, mais le fait de dire qu'on se sent seul et qu'on a besoin de bonne compagnie je pense que très peu de gens vont y prêter attention parce que la plupart ne voient pas l'intérêt d'une telle chose, surtout envers quelqu'un qu'ils ne connaissent pas et qui en plus, à l'air complètement blazé. Mais nous sommes d'accord, ce n'est clairement pas le reflet d'un monde idéal, où tout le monde serait plein d'empathie, où les gens viendraient d'eux mêmes vers ceux qui ont besoin d'affection, de repères pour les guider et les aider à devenir le meilleur d'eux-même, et qui malheureusement sans ces choses vitales ne peuvent avancer dans leur vie, ne serait-ce qu'un peu, en dépit de leurs talents et de leurs qualités. La perfection n'existe pas, le monde est fait de cette manière, alors soit on l'accepte soit on se barre. Il faut apprendre à s'adapter à ce qui nous entoure et c'est malheureusement un processus qui prend du temps, qui demande beaucoup d'effort et d'investissement, et aussi de mettre de côté beaucoup d'arrière pensées. (si tu vois ce que je veux dire). Mais je suis convaincu que c'est faisable, parce que d'autres l'ont fait, pourtant ils étaient aussi très malheureux, peut-être plus que toi et moi réunis, et ils ne se sont pas suicidés, ils ont franchi les étapes pour sortir du désespoir et revivre, une par une, et même si c'est dur c'est la seule solution. Et pour ce qui est du psy, je pense que son rôle n'est pas de résoudre le problème à la place des gens mais plutôt de les aider à mieux comprendre leur problème. La solution reste entre les mains du patient. Après, je ne connais pas ta situation, je ne connais pas ta vie, donc je peux me tromper sur ce qui te blesse réellement. Mais sache que je suis prêt à t'écouter, car en apprenant plus sur toi ça me permettra de prendre aussi du recul par rapport à moi-même et peut-être moins angoisser sur mon état actuel. De toute façon, ça ne peut que faire du bien de se confier à quelqu'un. Je ne te promets rien en échange mais je te garantis que je serais à l'écoute et parfaitement neutre sur ce que tu as à me raconter. Et, de plus, on est sur internet, il n'y a pas de risque, quoiqu'il arrive, c'est un coup à tenter avant de vouloir se donner la mort, tu ne penses pas ? Je te propose donc de me raconter ton histoire, ton passé, ta personnalité, les moments durs de ta vie, mais aussi les bons moments, les angoisses, les colères, etc… en MP, si cela peut te permettre d'aller mieux. Mais n'oublie pas, la solution la plus simple (= se buter dans ce cas-ci) n'est JAMAIS la meilleure.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


528795
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Qu'en pensez-vous?

image

Je viens d'avoir une discussion avec mon ex, de laquelle il est ressorti ce qui suit : - il a considéré, fut un temps, que je pouvais être la femme de sa vie et que me perdre serait une erreur, mais au fil du temps, il s'est rendu compte que ce...Lire la suite

Perdre avec la chrono-nutrition - perdre plus de 7 kilos

image

Salut tout le monde, j'ai 18 ans et je ne me suis pas pesée depuis un mois à peu près parce que je mange n'importe quoi depuis ce laps de temps. Je mesure 1m64 et la dernière fois que je me suis pesée j'avais atteint 78kg. J'ai dû dépasser les...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages
Les derniers appels à témoins