Histoire vécue Addictions - Dépendances > Jeux d'argent      (2130 témoignages)

Préc.

Suiv.

Les hommes politiques, journalistes et financier annoncent la fin de l'euro

Témoignage d'internaute trouvé sur forumfr - 25/06/11 | Mis en ligne le 30/03/12
Mail  
| 183 lectures | ratingStar_234360_1ratingStar_234360_2ratingStar_234360_3ratingStar_234360_4
Bonjour kyrilluc, Dans le domaine de l'économie ou de la politique, certains essaient de se convaincre que leur souhait intime est irrémédiablement et inéluctablement le reflet de l'évolution à venir. Que l'on soit ministre des finances ou prix Nobel, ou bien intimement convaincu nous même, on n'est pas devin pour autant. Si cela était le cas, toutes les crises économiques ou politiques de l'histoire humaine auraient largement été anticipées bien avant qu'elles ne surviennent. Or, il est remarquable d'observer que les économistes, les politiques ou nous-mêmes, ne pouvons expliquer ou comprendre certains éléments d'une crise exclusivement à postériori, c'est-à-dire lorsqu'elle a déjà eu lieu, jamais avant. Est-ce pour autant, que les prophètes de malheur qui annoncent la fin des temps, la destruction complète de l'humanité par sa propre sottise, qui prédisent des conflits guerriers ou les morts se compterons par milliards, puisse un jour avoir raison ? Effectivement tout est possible, et c'est justement le fait de le savoir ou de l'envisager qui est le ferment de notre sagesse collective. Que l'euro puisse disparaitre, au même titre que toutes constructions humaines est une hypothèse comme une autre. Il n'est pas non plus interdit d'imaginer la suite, chaque pays se recroquevillant à l'intérieur de ses frontières, chacun fabriquant une monnaie de singe soumis à la spéculation et au dévaluation successives, puis nos grands entreprises internationales dans l' impossibilité d'importer ou d'exporter durablement leurs produits, se délestant de millions d'employés. Dans le domaine économique, existe toujours cette notion de dualité entre ce que l'on va gagner et ce que l'on va perdre, les liens tissés et les intérêts économiques puissants et croisés au sein de la zone euro, sont autant de paramètre qui participent à la résistance et à la longévité de notre monnaie commune. Certains accords politiques ou certaines missions de la banque européenne étaient absolument impensable entre les 27 pays membres de l'union, juste avant que la crise de 2008 ne survienne, et pourtant c'est bien ce qui est arrivé. Est ce à dire que nous ne sommes pas dans une forte période de turbulence politique, sociale, économique, le nier serait évidemment une sottise. Viendra inéluctablement une période plus calme, plus apaisé, plus fructueuse, après le coup de tabac, c'est la caractéristique des tempêtes et des bourrasques.
  Lire la suite de la discussion sur forumfr.com


234360
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Qu'en pensez-vous?

image

Je viens d'avoir une discussion avec mon ex, de laquelle il est ressorti ce qui suit : - il a considéré, fut un temps, que je pouvais être la femme de sa vie et que me perdre serait une erreur, mais au fil du temps, il s'est rendu compte que ce...Lire la suite

Perdre avec la chrono-nutrition - perdre plus de 7 kilos

image

Salut tout le monde, j'ai 18 ans et je ne me suis pas pesée depuis un mois à peu près parce que je mange n'importe quoi depuis ce laps de temps. Je mesure 1m64 et la dernière fois que je me suis pesée j'avais atteint 78kg. J'ai dû dépasser les...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages