Histoire vécue Addictions - Dépendances > Jeux vidéos      (706 témoignages)

Préc.

Suiv.

Arreter de geeker - journal de bord - cyberdependance

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 02/01/13 | Mis en ligne le 27/05/14
Mail  
| 843 lectures | ratingStar_529009_1ratingStar_529009_2ratingStar_529009_3ratingStar_529009_4
Salutations ! Bon ben j'ai pas eu trop le temps de venir raconter ma vie sur les forums. J'aimerais dire que c'est parce que j'ai plein de bonne résolutions et que j'ai une vie sociale débordante, mais en pratique, c'est surtout qu'entre les trajets pour les fêtes de fin d'année et le squattage de mon pote chez moi, j'ai pas eu trop le temps. D'ailleurs je fais juste un saut : Mon pote est en train de dormir sur le canapé mais j'vais pas tarder à le réveiller pour qu'on aille manger un bout. Du coup on a pas trop enchainé les games de lol… Mon pote est plein de bonnes résolutions aussi et est venu sans PC. Je dis pas qu'on a fait plein de trucs, mais au moins on est pas restés à geeker comme des vieux. Concernant LoL, je crois que tu as raté une bonne occasion d'arrêter. Avec le patch de la Saison 3, et les modifications titanesques qui ont eu lieu, le jeu n'est plus le même. Personnellement, je connaissais le jeu très en profondeur (2000+ win, 1800+ elo, des heures de theorycrafting et de discussion sur les forums) et ce patch a anéanti ma motivation. Trop de changements dans les builds et donc dans les persos, l'équilibre des forces est à revoir, la métagame va logiquement en prendre un coup, et du coup on peut balancer toute notre expérience à la poubelle. Bref, un bon moment pour arrêter je pense. Sinon à part ça quoi de neuf ? J'avais oublié que c'était pas si facile de reprendre pied. On est relativement enthousiaste, on se dit qu'on arrive bien à se sociabiliser et/ou à se sortir la tête du PC… Et ce faisant, on rencontre des personnes dont l'emploi du temps est plein à craquer, qui connaissent énormément de monde, et on constate surtout les progrès qu'on a pas encore réussi à accomplir. Ça démoralise un peu ^^ Enfin bref, c'est pas facile certes, mais je pense que c'est sur de bons rails. J'passe encore pas mal de temps sur le pc, mais c'est pas pour geeker inutilement. J'y suis essentiellement quand j'ai besoin de faire quelque chose, d'écrire un mail, ou de passer sur des forums… Un outil de télécommunication plutôt qu'un passe-temps quoi. Je comprends ton point de vue sur le domaine sentimental letimus. Moi aussi, je suis devenu au fil du temps beaucoup trop sensible au charme féminin et à l'affection qu'une femme peut me donner. Je me suis attaché à des filles que je ne connaissais que sur le net, et aujourd'hui je constate que je suis vraiment très influencé par ça… J'en suis à un point ou de petits riens me mettent de bonne ou de mauvaise humeur… C'est probablement le principal problème que je vois suite à une période longue et intense de "coupure avec la réalité". Je pensais qu'il allait être difficile de perdre les habitudes, de trouver de la motivation pour faire autre chose que du PC, de galérer à revoir du monde… Même si effectivement il faut se faire violence sur le coup et ne pas rester en mode "loque", ça vient plus facilement que je ne l'aurais cru. J'envoie quelques mails pour reprendre contact avec des amis, je reçois quelques réponses qui m'invitent à passer les voir, et en allant les voir, j'ai l'occasion de renouer contact… De plus je me sociabilise et j'ai moins d'emal àsympathiser avec les gens que je rencontre (quand ça arrive). De plus, quand on a pas la tête dans les jeux et dans le PC, ben on a la tête ailleurs, et le PC comme les jeux perdent rapidement dans leur attrait quand on est occupé autrement… Bref, de manière générale, j'ai envie de dire qu'il suffit de sortir de l'eau. Plus on en fait, plus on a envie d'en faire, et du coup l'occupation "Glander sur le PC" en prend un coup. Par contre effectivement, niveau hypersensibilité au niveau des relations sentimentales, je sais bien que j'ai jamais été très sain de ce côté là, mais j'ai l'impression que ça a empiré ! Cette nuit j'étais super-enthousiaste : Des filles me regardaient avec des yeux qui brillent et me lançaient des sourires pendant toute la soirée du 31 et rien que ça m'avait gonflé à bloc… Et aujourd'hui ça retombe bien rapidement… Les mails que j'ai envoyé la nuit dernière à des copines n'ont pas donné les réponses que j'attendais et je suis frustré pour des petits riens… Bref, là je m'éloigne un peu du domaine purement "Cyberdépendance". On arrive à un problème qui me touche personnellement et que les autres n'ont probablement pas. Mais c'est la seule chose que je vois de notable à raconter pour mon épopée… On peut présenter les choses différement et dire que je me suis retrouvé tel que j'étais au moment de devenir un geek extrème, tant au niveau de la personnalité que des problèmes.. Je suis juste un peu plus vieux et j'ai une vie moins mouvementée, mais je crois sincèrement que ce dernier point ne durera pas. Enfin bref. Une fois encore, c'est peut-être un concours de circonstances. C'est facile de dire ça alors qu'on est dans une période de fêtes peu propice au geekage intensif, et j'aurais surement un avis plus pertinent à la longue. On verra bien de quoi il retourne avec le temps, mais je le sens bien.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


529009
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Couple en crise - cyberdependance

image

Ahlala ces jeux ! Salut miminenel ! C'est pas simple je compatis. Il y a quelques années (quand j'étais ado) j'étais moi aussi adict, j'en suis sorti quasi instantanément (passé de 7 - 8h /JOUR a moins d'une heure) après un déclic. Une...Lire la suite

Jeux video : combien de temps/j pour un enfant ? - informatique, photos, video, mp3

image

Merci. C'est vrai que j'avais un peu une vision clichet des JV (et je sais que moi aussi, sur des jeux d'un autre genre, tetris quand j'étais ado, des équivalents candy crush maintenant, je suis vissée à l'écran, et que ça a un pouvoir...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages