Histoire vécue Addictions - Dépendances > Médicaments      (316 témoignages)

Préc.

Suiv.

Dépendante au contramal et lexotan

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 3631 lectures | ratingStar_79127_1ratingStar_79127_2ratingStar_79127_3ratingStar_79127_4

Je suis addicte au contramal depuis 7 ans1/2 et au lexotan depuis 25ans.

Je me suis faite hospitalisée à 2 reprises pour desintox=deux fois 1mois en psychiatrie ! Les deux fois, je suis ressortie de l'hosto avec une presription de lexotan (j'ai qand même diminuée de 2/3 de ma "consammation") mais complètement désintox.au contramal.Malheureusement, je n'ai jamais tenue bien longtemps car pendant toutes ces années j'ai eu à faire face à de nombreux problémes trop longs à exliquer mais pour lesquels j'ai replongée dans le contramal. Je suis restée à ma dose de lexotans (2 fois 12mg) , mais ayant en plus eu un quadruple fracture de la maléole suite à une chute à vélo en 2003, avec complications (algo) qui font que j'en souffre toujours énormément, on me prescrit sans problèmes des boîtes de contraml 200mg retard.Je suis belge et la psy de mon ami qui lui, habite en France, lui prescit à mon intention du contramal et du lexotan… et oui : les psy "compréhensifs", ça existent… pour mon grand malheur, car aujourd'hui je suis complètement désociabilisée, je ne fais plus rien (alors que j'étais prof aux Beaux-arts+ une artiste réputée dans mon domaine). A part mes deux enfants, je ne vois plus personne, je passe mes journées sans sortir, à pleurer. JE N'EN PEUX PLUS et je sais que c'est le contramal qui en est responsable car durant ma "déchéance", j'étais consciente d'en prendre de +en+! C'est un cercle vicieux. J'ai lu tous les messages de ce forum et rien ne m'a étonnée, car au début, à moi aussi ça me faisait un bien fou, ça m'a permis de redessiner et d'exposer. Grâce au contramal (que j'ai pris sous toutes les formes, mais actuellement 3 à 4 comprimés de 200mg retard/jour) , j'avais un punch incroyable et je savais affronter mes problèmes.A condition de ne pas arrêter car alors, c'était les crises de manque comme vous les décrivez.Mais petit à petit, j'ai dégringolée et là, je touche le fond.Pour ne pas qu'on soit au courant de mon état, je ments à tout le monde, fais croire que je m'enferme pour dessiner… mais je passe mes journées au lit ou devant la TV à ressasser mes problèmes, à déprimer.C'est horrible !!! Et je n'ai même pas le courage de me suicider. Et j'ai tellement vécue des horreurs lors de ma dernière hospitalisation qu'il est hors de question de retourner en psychiatrie (ici en Belgique, ce sont les seuls endroits où on peut suivre une cure de désintox) et seule, s'est impossible.Je me sens seule au monde, ne voit plus personne… et voudrais qu'on m'aide ! Je vois une psychologue, mais là ça fait un mois que j'ai plus eu le courage d'y aller.Même pour me mettre à écrire ici, j'ai besoin de ma drogue.Et le pire, c'est que j'ai commencé tout bêtement pour une périarthrite ds l'épaule en 2001.Avant cela j'avais déjà eu une vie jalonnée de problèmes, j'ai même eu une polyarthrite de 92 à 98, j'ai pris énormément de morphine mais n'en suis jamais devenue dépendante.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


79127
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

La dependance et son resultat ! - dependance aux medicaments

image

Je ne savais pas trop où mettre ce message. J'aurais pu le mettre dans Anxiolytiques/Anti-dépresseurs​, sur Coup de Gueule (parce que ce qui arrive me met en colère) aussi. Je poste donc ici pour expliquer "mon" problème et en quelque sorte...Lire la suite

Aidez moi svp je suis trop mal

image

C vrai que je ne veux pas être dépendante affective et oublier tout le reste, d'ailleurs je me suis mis à dessiner des portraits de mon meilleur ami et je suis contente de moi ! (avant d'avoir lui ton mail) Pour ce qui est de partir, mon job me...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages