Histoire vécue Addictions - Dépendances > Médicaments      (316 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je me suis sevré des médicaments que je prenais

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 3429 lectures | ratingStar_91409_1ratingStar_91409_2ratingStar_91409_3ratingStar_91409_4

A la suite d'un accident de travail en 1999 j'ai eu de gros soucis de dos (vertèbres écrasées) et donc des douleurs "incalmables", De ce jour là a commencé cette descente aux enfers de la prise régulière de médicaments divers pour calmer la douleur, ça passe du calmant banal comme aspirine, puis paracétamol codeinée, topalgic et autres, tous de plus en plus puissants…

Bien évidemment s'en est suivi une grosse dépression nerveuse, donc à tout ça sont venus se joindre des antidépresseurs, et un jour j'ai ouvert les yeux sur cette grosse prise quotidienne !! J'avais 38 ans et je prenais une dose de "vieux", pourquoi ? Pas grand chose puisque j'avais toujours mal aussi bien au dos qu'à l'interieur de moi, mon moral ne revenait pas même avec le soutient de ma famille, donc ce combat sera le mien, j'ai mis 3 ans à me sortir des antidepresseurs avec quelques douleurs de sevrage mais ça n'a duré que 2 semaines tout au plus, cela fait maintenant depuis 2002 que j'en suis guérie, mais je continuais avec la paracétamol codéinée (6 par jour) , tétrazépam (2 /j) , et zolpidem (2/soir) , tout ça impossible de m'en passer… et l'an dernier (en Septembre 2008) le raz le bol ! J'ai 46 ans, ça fait 9 ans que je prend de la M… alors que je n'ai jamais bu ni fumé ? Je suis intoxiquée légalement, j'arrête… 1 médicament par 1 mais aucune reprise possible, je ne reviens pas en arrière ! Donc je décide d'arrêter le tétrazépam en premier.

Et là ça a été le parcours du combattant !!! Les effets secondaires ont duré une quinzaine de jours : crampes, irritabilité, courbatures, douleurs diffuses, et quand les effets se sont calmés je suis passée à l'arrêt de la paracétamol codéinée (en Octobre 2008) , je crois que ça a été le sevrage le plus difficile, j'ai lu sur les forums à ce moments là que beaucoup de gens se sevraient petit à petit, j'ai essayé et je n'y arrivait pas, alors j'ai jeté les 15 boites que j'avais (ordonnance d'un mois plus quelques boites d'avance…) les symptômes de sevrage ont été les plus difficiles à vivre de tous les sevrages : mêmes douleurs que pour le tétrazépam et antidepresseurs mais en plus j'avais des troubles de la vision, maux de tête violents, mal dans la poitrine très oppressant ! Chaud, froid, les nerfs à fleur de peau, très agressive, j'avais l'impression que mes cheveux s'hérissaient sur la tête, mais je tenais bon !! Ces symptômes ont duré 2 mois !!!!!!!!!!! Hé oui, je m'attendais à 2 ou 3 semaines tout au plus, mais ça a été plus long que prévu, bon il ne me reste plus qu'à me sevrer des somnifères !! J'ai commencé l'arrêt du 1er médicament en Septembre 2008, on est en Février 2009 et j'arrête le zolpidem, de la même manière que pour les 2 autres : brutalement ! Et là encore surprise : aucun effet secondaire mis à part des nuits blanches ! Mais bon pas de douleurs, rien… l'insomnie à duré jusqu'à Mai 2009.

On est en Septembre 2009, ça fait 1 an que j'ai commencé mon parcours du combattant, et aujourd'hui en faisant le bilan de cette année passée, je me sens guérie de tout ça, j'ai passé 6 mois de galère pour être bien dans ma peau, heureuse de vivre, certes les douleurs du dos ne sont pas trop calmées, mais je gère au mieux les crises en pensant à autre chose et si la douleur est trop présente je m'autorise 1 paracétamol 1g simple de temps en temps (pas plus d'1 par jour) , fini la codéine, myolastan, somnifères !

Maintenant je dors très bien, je n'appréhende plus les nuits, les visites mensuelles chez le médecin pour avoir ma "dose", je ne sens plus droguée, et rien que de cela j'en suis fière, pour moi même !! Ma victoire sur cette spirale infernale qu'est la médication du "bien être" au mépris du besoin réel ! Vivre enfin !
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


91409
b
Moi aussi !
3 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

La dependance et son resultat ! - dependance aux medicaments

image

Je ne savais pas trop où mettre ce message. J'aurais pu le mettre dans Anxiolytiques/Anti-dépresseurs​, sur Coup de Gueule (parce que ce qui arrive me met en colère) aussi. Je poste donc ici pour expliquer "mon" problème et en quelque sorte...Lire la suite

Aidez moi svp je suis trop mal

image

C vrai que je ne veux pas être dépendante affective et oublier tout le reste, d'ailleurs je me suis mis à dessiner des portraits de mon meilleur ami et je suis contente de moi ! (avant d'avoir lui ton mail) Pour ce qui est de partir, mon job me...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages