Histoire vécue Addictions - Dépendances > Médicaments      (316 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je prends du Lexomil quand je n'arrive pas à dormir

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 1817 lectures | ratingStar_225493_1ratingStar_225493_2ratingStar_225493_3ratingStar_225493_4
Quand j'ai pris des doses importantes de Lexomil, c'est parce que j'arrivais à ne pas en prendre à certains moments, mais comme je vivais conditionnée par la question "vais je dormir ?" alors que le lexomil n'est pas en principe un somnifère mais un anxyolitique, toutefois beaucoup le prenne comme somnifère. Sinon mon médecin n'aurait jamais prescrit les doses que je prenais. Mon médecin de l'époque me conseillait de diminuer mes doses moi même, et tu as pu lire Aline, les difficultés que j'avais avec le manque. Maintenant je prends un lexomil quand je sens que je n'arriverai pas à dormir, quand mon contexte est trop dur, mais même parfois maintenant dans ce cas là, je n'en prends pas. J'ai changé de médecin traitant, et je fais totalement confiance au nouveau médecin. Moi cela m'arrivait régulièrement de ne pas prendre de lexomil pendant les vacances, j'essayais et si je tenais le coup je n'en prenais pas, si j'étais trop mal, j'en prenais. Je n'ai jamais eu d'arrêt de travail pour maladie. J'étais trop obnubilée par la question "quelle tête vais je avoir demain au travail" je n'aimais pas que l'on me dise, "tu as vu ta tête" quand je n'avais que peu dormi Je pense aussi que nous avons tellement peur d'avoir des angoisses, des insomnies que nous n'imaginons pas vivre sans cette "bouée de secours" J'ai eu de la chance je le reconnais, j'ai changé de médecin traitant, et j'ai une kiné multi thérapeute avec laquelle je peux beaucoup échanger, et ses conseils, nos discussions m'ont aidée moralement, m'ont aidée à prendre de la hauteur. Je suis parfaitement consciente que dire à quelqu'un d'arrêter, c'est comme dire à une personne dépressive, mais que t'arrive t il, tu as tout pour être heureuse ? On n'entend pas du tout ce discours, il énerve même. Mais moi objectivement je commençais à avoir des trous de mémoire. Tout ce que j'espère c'est lorsque je vais arrêter mes séances de kiné que je vais pouvoir continuer à ne rendre que très rarement du lexomil, mais là je fais "un travail" très important, et puis surtout je me sens nettement mieux sans lexomil, j'ai une autre façon d'appréhender la vie, même si aucun de mes problèmes n'a disparu Et j'ai aussi une devise "les conseilleurs ne sont pas les payeurs" ce qui est bon pour l'un ne l'est pas forcément pour l'autre
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


225493
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

La dependance et son resultat ! - dependance aux medicaments

image

Je ne savais pas trop où mettre ce message. J'aurais pu le mettre dans Anxiolytiques/Anti-dépresseurs​, sur Coup de Gueule (parce que ce qui arrive me met en colère) aussi. Je poste donc ici pour expliquer "mon" problème et en quelque sorte...Lire la suite

Aidez moi svp je suis trop mal

image

C vrai que je ne veux pas être dépendante affective et oublier tout le reste, d'ailleurs je me suis mis à dessiner des portraits de mon meilleur ami et je suis contente de moi ! (avant d'avoir lui ton mail) Pour ce qui est de partir, mon job me...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages