Histoire vécue Addictions - Dépendances > Médicaments      (316 témoignages)

Préc.

Suiv.

Stilnox, effets délirants

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 1990 lectures | ratingStar_144778_1ratingStar_144778_2ratingStar_144778_3ratingStar_144778_4

La toute première fois que je l'ai pris (il y a 7 ans) je n'ai pas été au lit directement et j'ai commencé à devenir "bizarre". Ma mère m'a dit d'aller au lit et elle m'a raconté le lendemain (je ne me souvenais pas très bien) que je regardais l'armoire et la porte en rigolant, je disais qu'elles bougaient toutes seules et j'ai voulu aller toucher la poignée de la porte car elle me parlait.Je tombais à moitié en rigolant. Ma mère m'a obligé à retourner me coucher et a éteint la lumière car ça ne la fisait pas rire et elle se demandait ce qu'il me prennait. Bien sur les fois d'après à chaque fois que je prennais le Stilnox et que je dépassais l'heure pour aller dormir (30 minutes) je redevenais très bizarre pour les autres mais c'était rigolo pour moi. Je ne voulais plus aller me coucher, je riais bêtement, racontait n'importe quoi avec un regard de "folle", etc… Un jour j'ai voulu continuer à regarder la télé alors que j'étais déjà "partie" et ma mère me dit de me coucher et d'éteindre télé et lumière. Bien sur je ne veux pas alors elle le fait. Du coup je me relève dans le noir pour la rallumer et je trébuche sur la table devant la télé. Je ris comme une folle et rallume la télé.Ma mère était proche de la crise de nerfs. Un autre jour aussi, je lui propose un jeu que je trouve très marrant sous l'effet du somnif : prendre le fer à repasser et tirer le fil éléctrique droit par terre. Le jeu c'était marcher droit sur le fil sans tomber !! Ma famille était très irritée quand j'étais dans cet état ou je ne voulais plus dormir. Des années après c'est arrivé encore quelques fois, avec mon copain par exemple, j'avais déjà pris mon somnifère et le lendemain je ne me souvenais plus qu'on avait fait l'amour (ou très vaguement). Parfois j'avais très faim et je commancais à me préparer à manger (bonjour le danger avec le gaz !!! ). J'ai aussi téléphonné à des copains en racontant n'importe quoi… la honte le lendemain ! C'est là que je me suis dit que même si attendre l'effet euphorisant était tentant, c'était bien trop dangereux car finalement on ne controle rien ! Ma dernière expérience remonte à quelques jours, je n'ai pasfait exprès mais j'ai dépassé l'heure et du coup je ne voulais plus dormir. Mon copain a du éteindre le lumière et la télé lui-même.Je voulais absolument qu'il me raconte une histoire !
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


144778
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

La dependance et son resultat ! - dependance aux medicaments

image

Je ne savais pas trop où mettre ce message. J'aurais pu le mettre dans Anxiolytiques/Anti-dépresseurs​, sur Coup de Gueule (parce que ce qui arrive me met en colère) aussi. Je poste donc ici pour expliquer "mon" problème et en quelque sorte...Lire la suite

Aidez moi svp je suis trop mal

image

C vrai que je ne veux pas être dépendante affective et oublier tout le reste, d'ailleurs je me suis mis à dessiner des portraits de mon meilleur ami et je suis contente de moi ! (avant d'avoir lui ton mail) Pour ce qui est de partir, mon job me...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages