Histoire vécue Addictions - Dépendances > Tabac      (3488 témoignages)

Préc.

Suiv.

Arrêt tabac et dépression

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 2090 lectures | ratingStar_16151_1ratingStar_16151_2ratingStar_16151_3ratingStar_16151_4

Bonsoir, ton message m'a donné envie d'y répondre. Moi aussi j'ai arreté avec patch il y a 2 mois. Jamais recraquée. J'ai souffert physiquement (au ventre, à la tete, courbatures, insomies, cauchemars, tremblements, sueurs) mais le pire c'est la souffrance morale. J'ai pleuré comme jamais. Toute la journée les larmes coulaient, mon coeur battait fort. J'étais triste, vraiment triste. L'impression d'avoir perdue toute ma famille d'un coup. Un vrai deuil. L'horreur. Et c'est pas fini. J'ai compris pourquoi je suis comme ça : je sais que JAMAIS je ne pourrais à nouveau fumer UNE cigarette, et cette "découverte" m'a fait craqué, jamais de ma vie je n'aurais à nouveau ce plaisir, ce choix, c'est ça, je n'ai plus le choix, je me suis impoosée un truc essentiel je sais mais qui est irrévocable et c'est le pire pour le moral. Rien ne la remplace. Au début j'ai bu puis j'ai arreté, mon médecin voulait que je prenne des antidépressuers, j'ai pas voulu, je veux souffrir quelque part, je veux ressentir les émotions de cet arret. Je veux vivre ce deuil sans le masquer par des médicaments.

Mais je ne suis pas déprimée au fond de mon lit, pas du tout, je suis survoltée, dynamisée, angoissée mais j'ai la pêche, la forme, je ne dors pas ou peu depuis 2 mois, j'ai maigri de 4 kilos, mais ça va ! La douleur, la tristesse est en moi, elle ne se voit pas, mon entourage me reproche juste ma franchise, c'est vraiment nouveau, ma spontanéité, mon audace. Le pir c'est le manque de plaisir, l'absence de plaisir. Chaque minute de la journée je cherche ce plaisir, je tatonne, je me vautre, je me relève, j'ai pas trouvé, puis je trouve, mais c'est pas suffisant, et à force je vis à toute vitesse, pour ne pas trop penser à ce plaisir qui n'est plus là. J'essaie de le trouver ailleurs, j'ai jamais fait de sport de ma vie, depuis 2 mois j'en fais tous les jours, des fois 2 fois par jour, je peu plus m'en passer, une autre dépendance est en train de naitre, mais elle n'a pas l'air nocive ! J'ai jamais autant ri aussi, autant parlé, danser, chanter, c'est du plaisir que je cherche, que je veux. Et c'estpas simple. Je parle aux non fumeurs depuis leur naissance, que font ils de leurs mains ? Comment font ils pour danser sans cloppe ? Comment font ils pour parler à des inconus sans cette gestuelle ? Comment se sentent ils en groupe ? J'ai jamais de réponse, je ne sais pas comme nt vivre. Je ne me rappele plus de moi non fumeur, trop d'années de cloppes, commencer trop jeune. Elle m'a accompagné à tous les moments de ma vie, et j'ai plus rien. Que cette recherche du plaisir. Et je vais trouver.

Bon courage à toi et à tous.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


16151
b
Moi aussi !
34 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

C'est reparti!!....et toujours dans la bonne humeur! :-)

image

Les insultes tu te les gardes hein !! Mais comme je suis honnête, oui j'ai été idiote ça oui !! De penser une seule seconde tout ce qui pouvait venir de toi. Mais j'ai voulu juger par moi-même, c'est chose faîte et depuis un bout de temps...Lire la suite

Train de l'abstinence conducteur "garzo "+ mode d'emploi.

image

Bonsoir tlm. Vous me rassurez pour l'anesthésie, mais je dirai quand même au doc mes habitudes, même si ça fait un peu honte. J'ai pas peur de l'anesthésie, mais juste qu'elle fonctionne pas. Bon, il me tarde, j'en peux plus de ces maux. NV, je...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Témoignages de personnes malades à cause du tabac
Sur le même thème
Témoignage arrêt tabac JOUR 1
Témoignage arrêt du tabac jour 2 et 3
Voir tous les  autres témoignages