Histoire vécue Addictions - Dépendances > Tabac      (3488 témoignages)

Préc.

Suiv.

Difficultés avec le père et comportement addictif

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 1129 lectures | ratingStar_20869_1ratingStar_20869_2ratingStar_20869_3ratingStar_20869_4

J'ai déjà aussi constaté ça… seulement, je crois que les choses ne sont pas aussi simples. Si toutes les addictions pouvaient s'expliquer par des difficultés relationnelles avec les pères, ce serait trop facile. Je veux dire par là que toutes les personnes ayant connu ces difficultés ne deviennent pas forcément addicts et les addicts n'ont pas forcément eu des problèmes relationnels avec leur père.

Je crois aussi que très souvent, les difficultés rencontrées auprès des mères sont tout aussi, voire plus, destructrices encore.

De plus, dans le cas de troubles avec le père, le rôle de la mère n'est souvent pas anodin (témoin silencieux, participante, niante, culpabilisante…).

Un de mes ex était alcoolique et avait connu de lourdes difficultés avec son père : violences physiques et psychiques. Aux coups s'ajoutaient les humiliations et autres tortures morales. Bref, pas joli joli. Il me disait qu'il était vraiment venu au monde, le jour où son père avait quitté la maison. Néanmoins, bizarrement, des années après, il en voulait davantage à sa mère qui était toujours restée dans le déni… pour elle, rien de tout ça n'était jamais arrivé et elle se sentait toujours coupable du départ de son mari. S'il était resté, rien n'aurait probablement changé. Son père quant à lui, assumait totalement, l'éducation "stricte" qu'il avait donné à son fils et celui-ci respectait cette position, bien qu'en ayant atrocement souffert.

C'est peut-être un exemple assez extrème bien que très répandu, je crois.

En ce qui me concerne, je n'ai pas de père et les comportements addictifs que j'ai pu avoir à une certaine époque étaient plus liés à mes difficultés de communiquer avec ma mère et de ressentir son affection. Ca correspondait plus à un malaise général que j'ai pu connaître entre dix et vingt ans. Aujourd'hui, à part la clope (et encore je n'en fume plus qu'une par jour) , je ne me connais pas d'addiction.

Sinon, j'ai rencontré toutes sortes de personnes, ayant eu toutes sortes de parcours et j'ai plus souvent vu des gens devenir "accros" (au boulot, à l'amour, à toutes sortes de substances, aux jeux vidéos, etc.) pour combler un manque criant de confiance en eux et même souvent un ennui dévastateur que pour échapper à des difficultés relationnelles avec leurs parents…

Alors bien sûr, on pourrait aussi croire que tout est lié et qu'effectivement les blessures de l'enfance ou de la jeunesse sont parfois comblées par ces addictions… et que les parents ont forcément un rôle à jouer dans tout ça, mais je pense surtout que ça dépend aussi énormément de la personnalité de l'individu.

Même s'il existe des causes probables pouvant expliquer des comportements addictifs, il ne faut pas négliger le fait que nous sommes des êtres doués de raison et d'un libre arbitre… les choix que nous faisons ne se font pas par hasard mais nous sommes toujours libres de les faire ou non.

Il est souvent difficile de se rendre compte de la limite qui défini la simple pratique (ludique, récréative ou juste contextuelle) à l'addiction quand on est concerné. Mais ça n'est pas impossible. En tout cas, c'est ce que je crois.

Se déresponsabiliser de ses actes sous prétexte d'anciennes et douloureuses difficultés n'est pas le chemin qui permette d'aller mieux.

Bien sûr, je ne parle pas là de cas vraiment extrèmes pour lesquels, selon moi, seuls une thérapie, l'entourage de personnes bienveillantes et d'énormes efforts peuvent permettre une "guérison" de ses addictions.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


20869
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

C'est reparti!!....et toujours dans la bonne humeur! :-)

image

Les insultes tu te les gardes hein !! Mais comme je suis honnête, oui j'ai été idiote ça oui !! De penser une seule seconde tout ce qui pouvait venir de toi. Mais j'ai voulu juger par moi-même, c'est chose faîte et depuis un bout de temps...Lire la suite

Train de l'abstinence conducteur "garzo "+ mode d'emploi.

image

Bonsoir tlm. Vous me rassurez pour l'anesthésie, mais je dirai quand même au doc mes habitudes, même si ça fait un peu honte. J'ai pas peur de l'anesthésie, mais juste qu'elle fonctionne pas. Bon, il me tarde, j'en peux plus de ces maux. NV, je...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Témoignages de personnes malades à cause du tabac
Sur le même thème
Témoignage arrêt tabac JOUR 1
Témoignage arrêt du tabac jour 2 et 3
Voir tous les  autres témoignages