Histoire vécue Addictions - Dépendances > Tabac      (3488 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai réussi à arrêter de fumer

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 875 lectures | ratingStar_83001_1ratingStar_83001_2ratingStar_83001_3ratingStar_83001_4

J'ai arrêté de fumer le 21 Mai 2005 à 19 h 30 tapante.

C'est la 4ème tentative en environ 2 ans.

Les 3 autres avec substituts (patchs, gomme, microtab) mais rien, à chaque fois j'ai repris. Peut être aussi pas assez de volonté.

Je suis sur le forum depuis un petit moment maintenant, je ne me manifeste pas trop souvent car je ne réagis pas du tout comme beaucoup d'entre vous au sevrage tabagique et je ne voulais pas vous ennuyer plus que ça.

Vous allez me dire tant mieux pour moi, mais j'aimerai quand même vous donner quelques précisions sur mon sevrage, j'ai arrêté il y a maintenant 44 jours, et jusqu'à aujourd'hui je n'ai pas une seule fois ressenti le manque de nicotine.

Ma méthode le PLAN DE 5 JOURS, se sont des réunions, deux ex-fumeurs bénévoles, un tabacologue qui est là bénévolement pour répondre à vos questions si vous en avez, Les réunions durent 5 soirées. On discutte entre nous, on s'aide mutuellement, et en plus on fait des nouvelles connaissances.

Avant la date que vous vous êtes fixé pour arrêter de fumer, il faut :

* une préparation psychologique :

Énumérer les avantages et surtout les inconvéniens, accepter de faire des efforts, prenez vos précautions, avertissez votre entourage que vous avez l'intention d'arrêter de fumer à telle date.

* une préparation physiologique :

Préparer environ 12 bouteilles d'eau plate la plus pure possible (volvic, evian ou autres surtout pas aromatisées et non gazeuses) ,

Une douzaine de kilos de fruits (pommes - oranges).

Un peu d'exercice physique pour respirer d'avantage,

Dormir tôt, éviter la télé le soir (les premiers soirs) ,

Diminuez progressivement les boissons exitantes (café alcool thé coca cola) ainsi que les condiments agressifs (poivre - moutarde - vinaigre) ,

Manger d'avantage le matin et le midi et peu le soir.

La nicotine à la propriété d'être soluble dans les graisses, imprégnant le système nerveux elle va entrainer des perturbations dont l'affaiblissement de la volonté.

Donc, il faut débarrasser le plus vite possible de notre système nerveux de la nicotine qu'il contient. Celle-ci étant soluble dans l'eau, il faut donc apporter beaucoup d'eau à notre organisme (Boire beaucoup d'eau veut dire environ 3 litres d'eau par jour pendant les 2/3 premiers jours).

Je sais beaucoup d'entre vous vont dire qu'ils ne peuvent pas tout faire en même temps, plus de tabac et en plus faire un régime. Mais cela ne dure que quelques jours. Pourtant moi j'y crois, la preuve est là je n'ai pas fumé depuis 44 jours et pourtant si vous saviez ce qu'il m'est arrivée (licenciement sans motif au mois de février, conciliation qui n'a pas aboutie le 11 Mai dernier, pas de boulot depuis, mon mari qui devait commencer une formation le 1er mai dernier et qui a été repoussée au mois de décembre, ma soeurette qui s'est fait renverser par une voiture, bref je vais pas vous raconter mes problèmes, et pourtant j'ai quand même maintenu ma date d'arrêt malgré tout ça,

Pendant 3 jours, il faut donc boire de l'eau, et manger beaucoup de fruits et légumes.

Surtout pas de viande pendant ces quelques jours. Que des fruits fraits juteux et des jus de fruits pressés.

Avant d'arrêter la cigarette mon taux de monoxyde de carbonne était de 17, c'est à dire élevé. Après une journée d'abstinence seulement mon taux était déjà descendu à 2 c'est à dire le taux de quelqu'un qui ne fume pas.

Rien que ça c'est motivant.

Le 4ème jour : Vous pouvez diminuer votre consommation d'eau et en plus des fruits et des légumes vous pouvez ajouter des céréales (pain complet, pates, riz…) , des fruits secs non salés, en cas de fringale bien évidemment dès le 1er jour : radis, batonnet de carottes…

Au 4ème jour environ 80 % de la nicotine ont disparu de notre organisme. Nous pouvons donc résister à la tentation mais il faut bien évidemment rester vigilant.

Je vous donne en plus quelques petits conseils supplémentaires que beaucoup d'entre vous connaissez déjà mais bon :

- bannir les excitants : poivre, épices, moutarde, vinaigre, café, thé, coca cola, le cacao,

- les aliments contenant du sucre, confiture, glace, patisserie, fruits en boite… ,

- la viande en se métabolisant donne deux produits de déchets : les purines (acide urique) et l'ammoniaque (urée) , c'est un aliment surtout protidique et non énergétique,

- faire des respirations profondes,

Une petite précision concernant les premiers jours et la consommation d'eau, il faut impérativement boire de l'eau l'estomac vide, et arrêter de boire environ 1/2 heure avant les repas donc boire entre les repas.

Le 5ème jour de non fumeur : un grand verre d'eau au réveil, petit déjeuner copieux, ne fuyez plus les fumeurs, on peut leur résister, reprenez vos habitudes alimentaires normales, néanmoins, jusqu'au 16ème jours au moins, éviter autant que possible les excitants et préférer la viande blanche à la viande rouge pendant quelques jours encore.

Continuez à boire au moins 1 l voir 1 l et 1/2 d'eau, respirer profondément plusieurs fois pour jour, essayer de marcher un peu après les repas, occupez votre temps libre, et surtout RESTER VIGILANT.

Le soir, repas léger, prenez votre temps pour manger, essayer d'être au calme.

Je vais m'arrêter là, ceux qui sont intéressées peuvent me poser leurs questions je leur répondrai avec plaisir.

Pour conclure, à ce jour, je n'ai pas fumé, pas eu de crise de "manque", mon mari n'a pas tenu bon (il a craqué d'abord au niveau alimentaire et après il a repris la clope) , il continue à fumer (seulement à la fenêtre, il est cool) , aujourd'hui je vois ses paquets de cigarette, je les déplace même lorsqu'ils trainent à la maison, je vide même son cendrier lorsqu'il l'oublie, et rien, mes amis fument tous, à l'extérieur, ils sont génés pour moi, chez eux, j'ai beau leur dire qu'ils peuvent fumer, ils fument soit dans la cuisine soit sur le balcon, et chez moi, n'en parlons pas. J'ai des amis compréhensifs pourtant je ne leur dit pas mais j'ai du mal à supporter l'odeur, enfin ça dépend des endroits, mais plus je regarde ces cigarettes et plus je me dis que j'ai passé 22 ans à fumer plus de 40 cigarettes par jour pour rien, en tout cas surement pas pour mon bien ni celui de mes proches.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


83001
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

C'est reparti!!....et toujours dans la bonne humeur! :-)

image

Les insultes tu te les gardes hein !! Mais comme je suis honnête, oui j'ai été idiote ça oui !! De penser une seule seconde tout ce qui pouvait venir de toi. Mais j'ai voulu juger par moi-même, c'est chose faîte et depuis un bout de temps...Lire la suite

Train de l'abstinence conducteur "garzo "+ mode d'emploi.

image

Bonsoir tlm. Vous me rassurez pour l'anesthésie, mais je dirai quand même au doc mes habitudes, même si ça fait un peu honte. J'ai pas peur de l'anesthésie, mais juste qu'elle fonctionne pas. Bon, il me tarde, j'en peux plus de ces maux. NV, je...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Témoignages de personnes malades à cause du tabac
Sur le même thème
Témoignage arrêt tabac JOUR 1
Témoignage arrêt du tabac jour 2 et 3
Voir tous les  autres témoignages