Histoire vécue Addictions - Dépendances > Tabac      (3488 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'étais contrainte d'arrêter de fumer

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 03/02/11 | Mis en ligne le 18/12/11
Mail  
| 767 lectures | ratingStar_224980_1ratingStar_224980_2ratingStar_224980_3ratingStar_224980_4
Voilà, je voulais vous raconter l'étrange aventure qui m'est arrivée le 31 décembre 2010 et qui m'a obligée à arrêter de fumer le 1er janvier alors que JE NE VOULAIS PAS arrêter de fumer, surtout pas. Non seulement j'adore fumer, mais en plus si je devais arrêter de fumer, ça ne serait certainement pas maintenant : j'ai plein de problèmes, je n'ai pas de travail, j'ai pris 20 kilos, je n'ai pas un rond, et je déprime à fond. Pas du tout le moment d'arrêter de fumer. J'ai même évalué qu'au stade où j'en suis ce serait carrément suicidaire d'arrêter de fumer. Pourtant, le 31 décembre 2010, un ouragan va se déclencher et tout emporter sur son passage. Ce dernier réveillon, je ne me suis pas sentie bien du tout. J'ai commencé à avoir des frissons et j'ai eu vraiment très froid. J'avais une soirée de réveillon de prévue, mais j'ai du annuler tout, car je n'avais plus de forces. Malgré tout, même malade comme un chien, je continue à fumer ce jour-là, sans me douter que c'est la dernière fois. Le lendemain 1er janvier 2011, je suis clouée au lit. La fièvre, la grippe, des frissons tellement forts que je passe la journée dans un bain à 45° pour rester au chaud au maximum, car j'ai froid partout, et j'ai trop froid dans un lit. Et là, chose incroyable : je ne PEUX plus fumer. Dès le matin du 1er janvier 2011. Pourquoi cette date ? Etrange... Ce n'est pas moi qui l'ai choisie, mais on dirait que tout s'est concerté pour faire comme si j'avais pris la bonne résolution d'arrêter de fumer en 2011 alors qu'il n'en est absolument rien. Et voilà comment j'ai été contrainte d'arrêter de fumer en 2011. Le moindre micro-filet de fumée me provoque une douleur atroce dans la gorge. Soudain, je ressens de façon TANGIBLE que toutes les substances ignobles contenues dans la cigarette me font réellement du MAL. Comme tout le monde, j'ai déjà eu mal à la gorge en fumant pendant une grippe, mais rien de comparable avec cette douleur pratiquement mortelle. C'est vraiment une sensation horrible que je n'avais jamais ressentie auparavant. J'ai bien tenté de fumer pendant 3 jours, mais c'était totalement impossible, beaucoup trop douloureux. J'avais 13 paquets de cigarettes d'avance à ce moment-là. Mais j'ai dû capituler tant le désagrément était supérieur au plaisir. Depuis, le fait de fumer est redevenu normal. Plus de douleur, sensation habituelle, le bonheur, quoi. Sauf que ... J'ai gardé comme une marque au fer rouge cette horrible sensation de la fumée au contact de ma gorge, et je ne pourrai jamais ni l'oublier, ni accepter à nouveau ce contact, qu'il soit douloureux ou non, tant je suis traumatisée d'avoir ressenti la réalité du mal que peut faire une cigarette. J'ai ressenti comme du vitriol au fond de ma gorge. Je ne l'oublierai jamais. Cela fait donc un peu plus d'un mois que j'ai arrêté de fumer alors que je n'ai jamais eu autant de soucis de toute ma vie. C'est la pire période pour arrêter de fumer, pour moi. De temps en temps, oui je fume une cigarette ou deux quand j'ai un fumeur à proximité (c'est arrivé 2 fois que je pique une cigarette), mais la dépendance ne reviendra jamais. Mon corps se souvient trop de cette douleur qui aujourd'hui n'est plus que masquée mais qui est la véritable réalité du mal que peut faire une cigarette. D'ailleurs les 2 fois où il m'est arrivé de fumer, je n'ai pas avalé la fumée, je "crapote", plus jamais de la fumée ne passera par ma gorge, et n'entrera donc dans mes poumons, car j'ai eu vraiment trop mal. Voilà donc mon histoire, et comment après des dizaines d'années à fumer tranquillement, sans retenue, avec un immense plaisir et surtout sans aucune envie de jamais m'arrêter. Voilà comment j'ai vécu une sorte d'electrochoc. Cette grippe (vraiment très violente) aura finalement été salvatrice, surtout à cette incroyable date du 1/1.. Je ne pouvais pas ne pas croire à un signe du destin. J'achetais auparavant 1 cartouche par semaine à 53 euros, donc déjà 200 euros d'économisés.. Sans compter que je n'ai plus à ouvrir les fenêtres en plein hiver en permanence pour aérer, ni à sortir ma CB toutes les semaines pour acheter la mort. Mon corps a toujours été super sympa, et m'a toujours indiqué tout seul ce qu'il fallait faire ou non. Je me demandais sous quelle forme il allait m'avertir du fait que je dois arrêter de fumer. Je me demandais si ça serait sous la forme d'un début de cancer.. Mais non, mon corps a trouvé un truc vraiment génial, il a profité d'une grippe pour bien me faire un mal de chien avec la cigarette, et vraiment je suis contente que ça se termine comme ça plutôt que chez le cancérologue... Si seulement cette expérience pouvait servir à d'autres.. Malheureusement souvent l'expérience n'éclaire que son propre chemin. Pourtant, je vous le garantis, le contact des muqueuses avec la fumée de cigarette fait vraiment énormément de mal, n'attendez pas de le ressentir pour le réaliser, c'est une réalité absolue.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


224980
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

C'est reparti!!....et toujours dans la bonne humeur! :-)

image

Les insultes tu te les gardes hein !! Mais comme je suis honnête, oui j'ai été idiote ça oui !! De penser une seule seconde tout ce qui pouvait venir de toi. Mais j'ai voulu juger par moi-même, c'est chose faîte et depuis un bout de temps...Lire la suite

Train de l'abstinence conducteur "garzo "+ mode d'emploi.

image

Bonsoir tlm. Vous me rassurez pour l'anesthésie, mais je dirai quand même au doc mes habitudes, même si ça fait un peu honte. J'ai pas peur de l'anesthésie, mais juste qu'elle fonctionne pas. Bon, il me tarde, j'en peux plus de ces maux. NV, je...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Témoignages de personnes malades à cause du tabac
Sur le même thème
Témoignage arrêt tabac JOUR 1
Témoignage arrêt du tabac jour 2 et 3
Voir tous les  autres témoignages