Histoire vécue Addictions - Dépendances > Tabac      (3488 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je craque, mais je l'aime et il est hors de question que la clope nous sépare

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 668 lectures | ratingStar_200654_1ratingStar_200654_2ratingStar_200654_3ratingStar_200654_4

J'ai 32 ans et je suis non fumeur depuis toujours. J'ai souvent ete le seul non fumeur dans mes cercles d'amis. A tel point que "non fumeur" est devenu une partie de mon identite. Comme on pourrait dire de droite ou de gauche. Les fumeurs sont pour moi des gens avec une opinion differente sur un sujet particulier, qu'il convient de respecter parce que nous sommes dans une democratie. Ben oui, je vais pas vous detester si vous ne votez pas comme moi. Je vais au mieux ne rien dire et au pire debattre avec vous, mais vu qu'il est evident que personne ne peut avoir raison, il ne me viendrait pas a l'idee que votre opinion soit intolerable (bon faut pas pousser sur les extremes Meme concept pour la clope : 100% des fumeurs n'en meurrent pas et on ne peut pas dire que 100% des non fumeurs ne mourront pas d'un cancer. J'etais donc juste un non fumeur fier de l'être, mais capable de tolerer… jusqu'il y a peu. Toutes mes ex etaient non fumeuses, si bien que jusqu'a maintenant je n'avais jamais ete confronte au probleme de la cigarette "en couple". Cela fait 4 mois que je suis avec ma copine qui est fumeuse. La cigarette est maintenant devenu un sujet extraordinairement penible et delicat. Ma copine a 28 ans. Elle est une ancienne "grosse" fumeuse (un paquet par jour pendant 10 ans). Elle avait completement arrete l'annee derniere mais avait repris suite a un chagrin. Depuis elle fume "assez" peu : 3-4 clopes par jour en semaine, uniquement le soir quand elle rentre (elle ne prend pas ses clopes avec elle au bureau). Elle fume plus le weekend (une dizaine par jour). Elle me dit avoir l'intention d'arreter un jour, en tout cas avant d'avoir des enfants. Elle en parle de temps en temps. Donc en toute objectivite (vous etes surement d'accord rien de grave. C'est une fille bien, elle finira bien par arreter dans un horizon sans doute pas trop loin. Je sais par ailleurs que son corps retrouvera un etat de sante proche de celui de non fumeur au bout d'un an, surtout qu'elle a une bonne hygienne de vie, elle fait du sport, mange equilibre… elle a meme son petit flacon pour se laver les mains avant de manger Je sais en outre pour l'avoir lu un peu partout qu'arreter de fumer est une demarche personnelle. Que je ne peux pas lui demander d'arreter et surtout pas l'en empecher ce qui au mieux ne changera rien, mais au pire peut la faire fumer encore plus. Donc a part lui signifier clairement que j'aime pas, j'ai compris que je ne dois rien faire et être patient (meme si etant non fumeur, j'ai beaucoup de mal a comprendre cette faiblesse face a l'addiction… je fais confiance aux temoignages des fumeurs et docteurs que l'on trouve partout sur internet). Mais… mais… mais… impossible de rester objectif. Je suis a la limite de peter un plomb a chaque clope (limite parfois franchie malheureusement). Ca allait a peu pres jusqu'a il y a un mois lorsque nous sommes partis une semaine en vacances ensemble. Les problemes ont commence des le premier jour car elle avait decide de profiter des vacances pour casser ses habitudes et arreter de fumer (o joie). Elle a donc fume sa derniere clope la veille et jete son paquet. Quelques heures apres, a l'aeroport, elle fait une premiere crise et elle a failli racheter un paquet. Mais j'ai pu la raisonner cette fois la (juste en discutant, sans qu'on se prenne la tete). Le lendemain, a peine sortie sortie de l'aeroport, nouvelle crise. La situation s'est tendue. On a pris un bus. Elle a du faire arreter le bus pour acheter des clopes. Elle s'est jetee sur son paquet… soit environs 12h sans clope. Ca m'a "traumatise". Ce mot parait bien exagere, mais pourtant cet evenement m'a completement retourne. Depuis, impossible de rester objectif et patient. J'en fais des cauchemars la nuit (moi qui fait presque jamais de reve…) et j'en suis a ecrire sur ce forum… J'ai stupidement peur qu'elle n'arrive jamais a s'arreter car ce truc d'addiction a l'air bien au dela de ses forces. Depuis, une simple affiche de pub anti-tabac declenche une grosse crise d'angoisse, voir mes amis fumer devient insupportable car je sais qu'ils tentent ma copine, aller dans un bar avec des fumeurs memes inconnus devient insupportable pour les memes raisons. Je suis devenu parano du fumeur J'essaie de prendre du recul mais c'est difficile (d'ou ce message). Je crois qu'au dela du danger de la clope c'est autre chose qui joue : je n'aime pas, tout simplement. Je peux tolerer chez les autres… mais pas chez ma copine, je dois bien l'admettre. C'est tres egoiste. Et ça pourrit vraiment le couple. J'ai beau me repeter que c'est pas grave et que je dois être patient, ça ne marche pas. Enfin si : ça marche on va dire 9 clopes sur 10. Mais c'est bien la le probleme : ça revient regulierement. Ce n'est pas comme si c'etait juste un mauvais moment a passer et hop, c'est fini. Ce n'est jamais fini et pour peu que je sois fatigue, je craque… Il y a des clopes qui passent plus ou moins bien. Celle que j'ai beaucoup de mal a supporter sont celles quand on est dans un moment "privilegie" a deux (genre au resto en amoureux par exemple). Elle sait que je n'aime pas. Du coup elle ne fume pas devant moi, chaque clope est une separation "forcee". Je suis… jaloux de se clope (je suis vraiment stupide… mais c'est plus fort que moi). En outre je suis tout le temps en train de m'imaginer qu'elle fume lorsqu'elle n'est pas avec moi (j'en suis rendu a compter ses clopes en secret…). Meme au telephone, un bruit suspect et hop je m'imagine qu'elle vient d'allumer une clope. Je ne lui dis rien (bon 9 fois sur 10) mais ça me stresse d'une force… Ca me rend vraiment idiot cette histoire.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


200654
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

C'est reparti!!....et toujours dans la bonne humeur! :-)

image

Les insultes tu te les gardes hein !! Mais comme je suis honnête, oui j'ai été idiote ça oui !! De penser une seule seconde tout ce qui pouvait venir de toi. Mais j'ai voulu juger par moi-même, c'est chose faîte et depuis un bout de temps...Lire la suite

Train de l'abstinence conducteur "garzo "+ mode d'emploi.

image

Bonsoir tlm. Vous me rassurez pour l'anesthésie, mais je dirai quand même au doc mes habitudes, même si ça fait un peu honte. J'ai pas peur de l'anesthésie, mais juste qu'elle fonctionne pas. Bon, il me tarde, j'en peux plus de ces maux. NV, je...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Témoignages de personnes malades à cause du tabac
Sur le même thème
Témoignage arrêt tabac JOUR 1
Témoignage arrêt du tabac jour 2 et 3
Voir tous les  autres témoignages