Histoire vécue Addictions - Dépendances > Tabac      (3488 témoignages)

Préc.

Suiv.

La mal-information sur le tabac

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 353 lectures | ratingStar_87344_1ratingStar_87344_2ratingStar_87344_3ratingStar_87344_4

Bonjour,

J'aurais quant à moi un regard plus nuancé par rapport à cette mal - information…

Durant mon séjour à paris, j'ai constaté que c'est un usage pratiqué par beaucoup, non pas lors d'une soirée ou d'une occas particulière histoire de rajouter un peu de piment, comme une olive à un martini, non : c'est un usage automatique, quotidien, habituel. Et j'avoue que personnellement, même si je suis assez ouverte, j'ai trouvé ça un peu… débilitant.

Mais j'ai la même vision en ce qui concerne l'alcool, la mal-bouffe, l'hyper-bouffe, la pas de bouffe, les sports extrêmes et plein d'autres trucs encore.

Je pense qu'à "vulgariser" un courant de pensée en se focalisant sur le produit est une erreur.

Cette vision que tu as est d'ailleurs la plupart du temps rejointe par les "utilisateurs" assidus comme occasionnels, surtout les assidus…

Je suis contre le fait que mes gosses soient en contact en pleine cours de récré, à rouler un pet tout en causant avec un prof, même si je me souviens à l'époque que c'était 3 jours d'exclusion si on était pris en train de cloper.

Il y a un monde entre l'interdiction aveugle et le libéralisme sourd…

Je préfère donc qu'on "diabolise" un support de dépendance "quoiqu'on dise on peut même devenir accro aux thrombones) plutôt qu'on donne sa bénédiction histoire de "consommer en paix".

Pour info, nous avons cessé de fumer mon mari et moi pour le bien être de nos enfants, pour leur éviter (et apparemment jusqu'à présent ça marche) de tomber dans le piège de la cigarette. Et j'avoue que je suis heureuse de voir mes gosses ne fumant pas que comme encore ce matin des momes de 12 ans la clope au bec.

Pour moi que ce soit shit, alcool, ou dans un plus grand angle toute sources "potentielle" d'accroisme, je préfère dire non.

Ps : j'ai déjà fumé, mais j'ai toujours eu cette méfiance sur les risques "collatéraux"… d'une substance qui a, c'est certain, une influence sur notre comportement.

N'oublions pas que dans facteurs de risques, il y a risque, et qu'en faisant en sorte de limiter les risques on a de meilleures chance de vivre mieux, car en étant passé à coté d'un possible pire.

Mais ceci n'est que ma perception, mais ce qui me dérange un peu c'est cette volonté affichée de légitimer une consommation qui de toute façon n'est pas anodine quand elle est habituelle, c'est un peu comme le mec qui tombe du 100ème étage et qui lève le pouce en passant au cinquantième : jusqu'ici ça baigne.

Vala vala.

Mais bon c'est toujours le même débat sauf qu'aujourd'hui, les gosses baignent dans une fumée qu'ils n'ont pas toujours eu envie d'inspirer… parce que voyez vous : ça le fait…
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


87344
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

C'est reparti!!....et toujours dans la bonne humeur! :-)

image

Les insultes tu te les gardes hein !! Mais comme je suis honnête, oui j'ai été idiote ça oui !! De penser une seule seconde tout ce qui pouvait venir de toi. Mais j'ai voulu juger par moi-même, c'est chose faîte et depuis un bout de temps...Lire la suite

Train de l'abstinence conducteur "garzo "+ mode d'emploi.

image

Bonsoir tlm. Vous me rassurez pour l'anesthésie, mais je dirai quand même au doc mes habitudes, même si ça fait un peu honte. J'ai pas peur de l'anesthésie, mais juste qu'elle fonctionne pas. Bon, il me tarde, j'en peux plus de ces maux. NV, je...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Témoignages de personnes malades à cause du tabac
Sur le même thème
Témoignage arrêt tabac JOUR 1
Témoignage arrêt du tabac jour 2 et 3
Voir tous les  autres témoignages