Histoire vécue Addictions - Dépendances > Tabac      (3488 témoignages)

Préc.

Suiv.

Loi ur la cigarette

Témoignage d'internaute trouvé sur droit-finances-commentcamarche
Mail  
| 296 lectures | ratingStar_261849_1ratingStar_261849_2ratingStar_261849_3ratingStar_261849_4
Le décret ne prévoit rien et le ministère de la Santé renvoie à la responsabilité du chef d'entreprise. Il y a quelques années, un cadre gros fumeur estimant qu'il travaillait plus de 35 heures par semaine avait réclamé à son em¬ployeur le paiement d'heures supplémentaires. L'entreprise avait ré¬torqué que ce temps était imputable à ses nombreuses pauses cigarette. La justice avait tranché en faveur du fumeur et contraint l'entreprise à lui verser des heures supplémentaires. Le décret de novembre 2006 sur l'interdiction de fumer dans les lieux affectés à un usage collectif ne prévoit rien en matière de temps de pause. Au ministère de la Santé, on avance que la question du temps de pause éventuellement pris pour aller fumer relève de la législation existante. La pratique relève donc du pouvoir d'organisation du chef d'en¬treprise. L'article L212-4 du Code du travail stipule que la durée du travail effectif est le temps pendant lequel le salarié est à la ¬disposition de l'employeur et doit se conformer à ses directives sans pouvoir vaquer librement à des occupations personnelles. En principe, ces pauses ne doivent pas être décomptées du temps de travail. L'administration apporte des réponses aux interrogations les plus fréquentes des employeurs et des salariés sur l'application de l'interdiction de fumer. À la question de savoir si le règlement intérieur de l'entreprise doit être modifié pour rendre effective l'interdiction de fumer, l'administration répond par la négative. Toutefois, si le règlement intérieur contient déjà des dispositions sur l'interdiction de fumer, il convient de vérifier la conformité de ces dispositions à la réglementation actuelle et le cas échéant de les modifier en conséquence. Par ailleurs, l'administration précise que l'absence de mention d'interdiction de fumer dans le règlement intérieur, lorsqu'il en existe un dans l'entreprise, ne prive en aucune manière l'employeur de son pouvoir disciplinaire, d'autant que ces instructions découlent d'une obligation légale ou réglementaire. Concernant la signalisation de l'interdiction de fumer, celle-ci doit être apposée aux entrées des bâtiments et à l'intérieur, dans des endroits visibles et de manière apparente (espaces de circulation, halls d'entrée, salles de réunions). Une simple signalisation de l'interdiction de fumer sur la porte d'entrée de l'établissement est insuffisante.
  Lire la suite de la discussion sur droit-finances.commentcamarche.net


261849
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

C'est reparti!!....et toujours dans la bonne humeur! :-)

image

Les insultes tu te les gardes hein !! Mais comme je suis honnête, oui j'ai été idiote ça oui !! De penser une seule seconde tout ce qui pouvait venir de toi. Mais j'ai voulu juger par moi-même, c'est chose faîte et depuis un bout de temps...Lire la suite

Train de l'abstinence conducteur "garzo "+ mode d'emploi.

image

Bonsoir tlm. Vous me rassurez pour l'anesthésie, mais je dirai quand même au doc mes habitudes, même si ça fait un peu honte. J'ai pas peur de l'anesthésie, mais juste qu'elle fonctionne pas. Bon, il me tarde, j'en peux plus de ces maux. NV, je...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Témoignages de personnes malades à cause du tabac
Sur le même thème
Témoignage arrêt tabac JOUR 1
Témoignage arrêt du tabac jour 2 et 3
Voir tous les  autres témoignages