Histoire vécue Addictions - Dépendances > Tabac      (3488 témoignages)

Préc.

Suiv.

Quelle est la solution idéale pour arreter de fumer?

Témoignage d'internaute trouvé sur vivelesrondes
Mail  
| 141 lectures | ratingStar_270108_1ratingStar_270108_2ratingStar_270108_3ratingStar_270108_4
J'ai arrêté deux fois… Sachant que ça fait 17 ans que je fume, et plus de 10 que je fume un paquet mini par jour. La première fois que j'ai arrêtée, tout ceux qui me connaissent ont cru que c'était du jour au lendemain, mais en vérité, j'y avais pensé longuement… et j'avais réussi a me convaincre ou enfin a réaliser a quel point c'est une nuisance de fumer. J'avais trouver des arguments valables pour moi. Je n'avais simplement pas encore fait le pas, par peur surement… Et une bonne journée, je ne sais plus trop pourquoi, j'ai été prise d'une de ses colère… une rage incontrôlable contre la clope… J'avais vraiment l'impression d'être une esclave et tout a coup, cette idée m'insupportais complètement. J'ai balancée mon paquet a l'autre bout de la pièce et n'y est plus touchée… n'ai même plus eu envie d'y toucher… pendant près d'un an et demie. Je me rappelle avoir été surprise de combien c'était facile d'arrêter de fumer. Et puis, j'ai perdue quelqu'un de très proche, et j'ai eu besoin d'une béquille, alors en bonne poire je me suis tournée vers ma vieille amie de toujours, et j'ai repris. La deuxième fois, j'ai arrêtée de fumer suite a un ultimatum de mon copain de l'époque. Je ne voulais pas arrêter de fumer, et l'ai fait pour lui, par peur de le perdre. Ça a été un calvaire abominable, du début a la fin. J'ai passé les premières semaines a broyer du noir, a lui en vouloir, a mourir d'envie d'une clope au point d'en avoir mal au ventre. Et l'envie de fumer ne m'a pas quittée en deux ans. D'ailleurs, la première chose que j'ai faite en rompant c'est aller acheter un paquet de clope. Et depuis, je fume 2 paquets par jour, dirait-on pour compenser. La cigarette esclavagiste, devenue signe d'indépendance… -_- c'est ironique tout de même. Bref, tout ça pour dire que, d'après moi, pour arrêter, il faut vraiment avoir une envie viscérale de le faire. Il faut avant tout se convaincre, et surtout que ça vienne de nous. Sinon, c'est pas la peine et c'est se torturer pour rien. Du moins c'est ce que j'en tire de mon expérience…
  Lire la suite de la discussion sur vivelesrondes.com


270108
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

C'est reparti!!....et toujours dans la bonne humeur! :-)

image

Les insultes tu te les gardes hein !! Mais comme je suis honnête, oui j'ai été idiote ça oui !! De penser une seule seconde tout ce qui pouvait venir de toi. Mais j'ai voulu juger par moi-même, c'est chose faîte et depuis un bout de temps...Lire la suite

Train de l'abstinence conducteur "garzo "+ mode d'emploi.

image

Bonsoir tlm. Vous me rassurez pour l'anesthésie, mais je dirai quand même au doc mes habitudes, même si ça fait un peu honte. J'ai pas peur de l'anesthésie, mais juste qu'elle fonctionne pas. Bon, il me tarde, j'en peux plus de ces maux. NV, je...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Témoignages de personnes malades à cause du tabac
Sur le même thème
Témoignage arrêt tabac JOUR 1
Témoignage arrêt du tabac jour 2 et 3
Voir tous les  autres témoignages