Histoire vécue Amour - Couple > Amitié homme - femme      (6280 témoignages)

Préc.

Suiv.

En effet, il a laissé des cicatrices bien trop horrible.

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 14/02/11 | Mis en ligne le 12/07/12
Mail  
| 106 lectures | ratingStar_274508_1ratingStar_274508_2ratingStar_274508_3ratingStar_274508_4
Bonjour à tous. Voilà, j'écris ici aujourd'hui parce que ça fait quelques années déjà que j'ai vécu aux côtés d'un pervers narcissique et je ne m'en sors toujours pas. En effet, il a laissé des cicatrices bien trop horrible. Je vais parler de mon histoire très brièvement, sans rentrer dans les détails parce que ça prendrait bien trop de temps donc excusez-moi si je n'explique pas très bien. J'avais à l'époque 14 ans lorsque j'ai rencontré ce PN qu'on appelera MT. J'étais en couple avec son meilleur ami, Romain et tout se passait très bien. J'étais quelqu'un de chaleureuse et surtout heureuse de vivre. MT avait à cette époque là 18 ans. Lorsque je l'ai vu pour la première fois c'était en compagnie de son meilleur ami, Romain, qui était mon compagnon de l'époque. On dit que la première impression est décisive, ça n'a pas loupé. En effet, j'étais jeune et MT était quelqu'un de relativement impressionant de par son style vestimentaire qui sortait du commun et de par son caractère. Il était mystérieux, voilà comment globaliser la "chose". Tout de suite j'ai cherché à en savoir plus sur cette personne. Alors qu'on discutait très souvent sur Messenger, ma première impression était bien la bonne. Il me disait qu'il ne donnait pas sa confiance à n'importe qui, qu'il fallait la mériter, etc… Alors tout de suite j'ai accroché à cette personne qui me mettait en haleine. Et avec quelques efforts, j'ai essayé d'en savoir un peu plus sur lui mais ça ne marchait pas vraiment. Cependant, par moment il me confiait quand même certaine choses et des fois non. Mais ce que l'on retient là-dedans c'est le fait qu'il s'est quand même confié, et que si on a pu réussir à faire ça, c'est qu'il se confiera encore plus avec le temps alors on s'accroche tant bien que mal même si ça ne porte pas toujours des fruits. Au fil du temps, j'ai réussi à savoir de lui qu'il était relativement malheureux et sois-disant tapé par ses camarades de classes lors de son enfance ainsi que des parents pas très compréhensif on va dire. Par la suite, il se faisait beaucoup passer pour la victime et j'ai donné ce que j'ai pu pour l'aider, j'aurais d'ailleurs tout donner. Mais c'était toujours la même chose, de temps en temps il me parlait, d'autres non. Ce qui fait qu'on n'a pas envi de lâcher et c'est là que l'emprise s'installe tout doucement. Il était tellement mystérieux et pas comme les autres que c'est arrivé… Et puis il a commencé à y avoir des ambiguitées dans ses paroles. Des mots tendre et le lendemain du silence. Il s'intéressait de plus en plus à moi, me portait de l'intérêt. Il voulait des photos de moi, etc. Imaginez-vous le bonheur ressenti à cet instant présent ?! Mais ce fut un bonheur très éphémère car je pouvais être aussi bien une belle chose à ses yeux et quelques heures après sa merde. Et tout ça, sans raisons ! Enfin, lui, il en trouvait tout le temps. Du coup, culpabilisation, on se demande ce qu'on a bien pu faire, on est désemparé. Et ils sont en général très fort pour remuer le couteau dans la plaie et bien faire comprendre que c'est de votre faute. J'ai oublié de préciser que cette histoire a duré 3 ans. 3 ans d'amour, de dépendance affective pour une personne qui en réalité se joue de vous. De temps en temps sois-disant ma faute était trop grande alors il me supprimait de sa vie, me disait d'éventuellement l'attendre ou non, qu'il ne savait pas si il allait revenir un jour, etc. Et là on se demande pourquoi… Et surtout comment, quand, et pourquoi reviendrait-il ? Il a fait ça plusieurs fois. Parfois pendant quelques jours, parfois pendant plusieurs LONG mois. C'est pendant ce temps là que j'ai commencé à vraiment sombrer. Je me suis mise à boire et à faire des crises violente de par son absence qui m'était insupportable. J'avais tout essayé pour le recontacter, tout. Mais le pire dans tout ça, c'est qu'on n'a jamais été ensemble en tant que couple. Il me disait que pour ça il fallait que je lui montre que j'étais à la hauteur. C'était comme si je devais enlever ses propres barrières qu'il mettait sur mon chemin, tendre la main pour essayer de le toucher, de l'avoir pour moi et être à quelque millimètres de lui et repartir de zéro à cause d'un obstacle qu'il pose lui-même quand il voit que je m'approche de trop. Il avait également essayé aussi de me dire que mes amis (es) étaient des personnes qui me voulait du mal et à force je me suis isolée et je les ai perdu un par un. En plus le fait que je boive n'arrangeait rien. Il m'avait fait aussi du chantage sur le plan sexuel en me disant que peut-être que si on couchait ensemble il aurait des sentiments qui naîtront et qu'on formerait enfin un couple. Tout ce genre de choses pendant 3 ans et demi… J'étais dans une détresse totale et je suis passée à l'act un jour. J'ai pris des médicaments juste pour essayer d'oublier mais j'en avais pris beaucoup trop et ça a mal tourné. Je me suis retrouvée à l'hôpitale pour tentative de suicide et j'ai été suivi après pendant environ 1 mois le soir dans un hôpitale. Au départ ils voulaient me mettre toute la journée mais j'ai refusé. J'avais tout perdu, mes amis, la confiance de mes parents qui ne se doutaient de rien, tout… J'ai ensuite été suivi par un psychologue mais je n'avais pas envi de m'en sortir donc ça ne m'a aucunement aidé. Aujourd'hui, ça fait environ 2 ans que j'ai réussi à lui dire adieu. Au départ il me manquait atrocement et j'ai failli rechuter mais maintenant ce n'est plus son absence qui me ronge mais bien toutes les marques psychologique qu'il m'a laissé… J'ai actuellement un compagnon et j'en ai eu d'autres avec mon compagnon actuel mais je n'arrive plus à être en couple, à faire confiance. Je suis devenue quelqu'un de méchant, analyste de chaque détails que fait l'autre, toujours en train de souffrir… Bref, c'est très compliqué et je ne sais plus quoi faire… Si quelqu'un a vécu ou vit la même chose que moi, n'hésitez pas à venir me parler… Ou si quelqu'un a envi de donner son avis, je le prendrai volontier… Merci à vous…
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


274508
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

"une amitie banale, en apparence..." premier recit gay termine

image

Bonsoir à vous tous, j'espère que vous avez passé un bon week-end ! Moi oui ça va. Demain dernière semaine et vacances, et qui dit vacances dit anniversaire de Léo, et qui dit anniversaire de Léo eh bah dit moi qui passe à l'action ! Je vous...Lire la suite

3 ans, envie de changement - relations amoureuses

image

Bonjour à tous, Cela fait trois ans que je suis en couple avec copain, j'ai 19 ans donc je l'ai rencontrée lorsque j'avais 16 ans. Je suis sa premiere copine, et moi il est mon premier copain "sérieux". Je l'aime énormément, il me donne vraiment...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
L'amitié d'une autre façon
Sur le même thème
Amitié entre gars et fille ? IMPOSSIBLE !
Notre amitié homme-femme
Voir tous les  autres témoignages