Histoire vécue Amour - Couple > Amitié homme - femme      (6280 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'aurai bien besoin de vos conseils...

Témoignage d'internaute trouvé sur forumados - 11/09/10 | Mis en ligne le 20/04/12
Mail  
| 121 lectures | ratingStar_244072_1ratingStar_244072_2ratingStar_244072_3ratingStar_244072_4
Donc, tout d'abord, salutations. Je suis un peu dans une situation qui ne me plait pas forcément, je me pose des questions, et je ne trouve pas de réponses. J'explique : Il y a deux ans, rentrée 2008-2009 donc, je faisais ma première année de PE dans le lycée V. Deux semaines après la rentrée, j'ai remarqué un garçon, J., tout à fait mon type, brun, grand, musclé mais pas trop, marrant, charismatique, cheveux bouclés, gentil, il parait innocent, juvénile, intouchable, irréprochable, qui fait la cuisine, le ménage, le repassage etc., mais c'est un gros connard, ce que je découvrirai par la suite. Entre nous, il y a eu de suite ces jeux de regards, on se fixait dans les yeux autant qu'on le pouvait. Il m'avoua plus tard qu'il voulait m'adresser un sourire, mais n'osait pas car il était en compagnie de ses copains. De même pour moi, m'enfin. Durant ces deux années que j'ai passé dans ce lycée, on ne s'est jamais adressé la parole, j'ai eu des copains, comme lui a eu des copines, on continuait à se regarder, mais sans plus, donc à la fin de l'année (En 2010) , alors qu'on venait de passer nos examens et bye bye le lycée, je badais un peu car je savais que je ne le reverrai pas : Il ne vit pas dans ma ville, il était interne. Seulement, moi qui n'en avait jamais parlé, il a fallut que ma meilleure amie tombe amoureuse de lui, et veuille à tout prix obtenir son numéro etc. La, je me suis sentie extrêmement mal. Elle a quand même obtenue son numéro, mais, étant donné qu'elle n'avait pas internet et qu'elle voulait lui parler sur msn (Vu qu'il ne voyait pas qui elle était) , elle est venue chez moi. On a parlé, échangé des photos, et dès qu'elle lui a passé la mienne, il a voulu mon numéro. Donc durant deux semaines, on s'est échangé des textos, puis on a décidé de se voir. Vient alors le jour on l'on s'est vu, je suis partie le chercher à la piscine, et on est allé au parc, un endroit tranquille, où tous deux on s'est assis sur un banc pour se relaxer un peu. La, il a posé sa main sur ma cuisse et m'a dit "J'ai envie de baiser." choc. J'avais appris par l'intermédiaire d'une amie que c'est un vrai salaud, qui ne cherche que des plans cul. Faut dire, il sortait avec une fille depuis deux ans, son genre de fille, une fille de l'Est, blonde, yeux bleus, en conséquences, je le suis aussi, et tous les deux allaient voir ailleurs afin de satisfaire leur libido personnelle, des libertins. Puis il se met à pleuvoir, on s'enfonce un peu plus dans le parc, la où c'est couvert par les arbres, ni une, ni deux, il se jette sur moi, étant un peu choquée, je me suis laissée faire. On a pas eu de rapport, mais on a fait que s'embrasser, du moins, il m'embrassait. A ce moment-là, j'avais un copain, avec qui j'ai rompu en Août. Une semaine après s'être vu, on s'est embrouillé, il a dit qu'il voulait plus me voir, etc, pourtant, après s'être disputé, il m'a dit "à demain". Donc tous les week-ends on se parlait, on rigolait, et on apprenait à se connaitre. Au final, on est devenus de très bon amis, il parlait de moi à des filles lors des soirées, des filles qu'il allait se faire juste après, parce qu'il m'"aime bien" disait-il. J'faisais de même de mon côté. Il m'a fait part du fait qu'il se disputait avec sa copine, que ça n'allait pas, et qu'il voulait vraiment se poser, mais avait peur, peur de souffrir par la suite. Et puis début Août, je romps, j'ai besoin de me changer les idées. Il me dit qu'il a la maison pour lui et son frère durant une semaine, il me propose de passer 3 jours chez lui. Je ne dis pas non, puis, c'était en "toute amitié". Le jour venu, il passe me chercher à la gare, on va chez lui, je rencontre son frère, il me fait visiter sa maison puis on monte dans sa chambre. On parle, on rigole un coup, on se raconte des blagues etc. Etant donné que ce garçon n'est gêné de rien, il pose ses jambes sur moi, perso', je m'en foutais. Son frère se casse, on descend dans le salon pour mater Secret Story, et il commence à se rapprocher, cherche à m'embrasser, m'enlace, et moi qui le repousse et lui gueule après pour pouvoir mater mon émission en paix. Au final, je me retrouve allongée sur lui, il m'embrasse le front, les joues, et puis je me laisse faire, on s'embrasse. Ça a très vite dégénéré, car on s'est retrouvé dans le lit assez vite. Le soir même, on le fait, puis on va délirer un coup dans la chambre à son frère, il casse une corde à la guitare de celui-ci, puis il prend une autre guitare qu'il branche sur un ampli de basse, la guitare n'avait plus que deux cordes au final. On va se coucher, on recommence nos ébats, et on s'endort dans les bras l'un de l'autre. Le lendemain, il se fait engueuler, et me propose qu'on fasse une soirée durant laquelle il invite son meilleur ami, T., on boit, surtout eux deux, et on fait les fous. Il m'avoua que ça faisait une semaine qu'il avait rompu avec sa copine. Je suis partie aux W. C, et J. En a profité pour regarder dans mon portable, il y avait des messages de mon ex qui n'ont pas été supprimés, alors il devient distant, jaloux. T. Pensait qu'on sortait ensemble, faut dire, J. Me prend toujours la main, m'enlace, m'embrasse, et on se cache sous une couette, il me chuchote à l'oreille qu'il m'aime, et qu'il veut sortir avec moi. Je me suis dit que c'est l'alcool, donc j'y fais pas gaffe. Et puis vers les 5h du matin, on monte dans la chambre, ce fût un moment assez chaud, durant lequel il me répéta sans cesse qu'il m'aime et qu'il a des sentiments pour moi. Je lui dis que moi aussi. On s'est couché à 8h, et peu avant de se coucher, on a rigolé comme jamais. Le lendemain, il était distant, il ne m'a même pas fait la bise pour me dire au revoir. Plus tard, il m'a dit qu'il avait oublié la soirée, du moins, on a conclut que tout ce qui a été dit, c'était sous l'effet de l'alcool et la fatigue. Pourtant, deux jours plus tard, il me dit qu'il était conscient, et qu'il savait ce qu'il disait, que c'était vrai. Mais on n'en reparla pas. Durant le reste des vacances, on s'est beaucoup rapprochés, on se parlait constamment, de tout et de rien. Il me dit "C'est dommage que tu sois pas restée plus longtemps, j'aime bien t'avoir dans mes bras, j'aime t'embrasser parce que c'est toi, j'aime ton odeur… " il me l'a dit plusieurs fois dans la semaine, même. Et puis il demanda soudainement si sa mère pouvait s'absenter pour le week, pour que je puisse venir pour deux jours. Donc mon beau-père m'y emmène, et je lui dis que je le rappellerai le lendemain pour qu'il vienne me chercher. Dès qu'on arrive chez lui, ça a tout de suite dégénéré. Il déteste s'afficher avec quelqu'un, pourtant, devant T., devant les gens de son village, et certaines personnes de ma ville, il se comportait avec moi comme si on était en couple. L'après-midi, T. Arrive, on va trainer, et on découvre des mini-pelle et tracteur-pelle abandonnés. Le soir, on le finit dans son lit, comme d'hab. Puis le lendemain, on retourne aux serres, et je fais démarrer les engins, lui, tout excité tel un gamin, me supplia de rester une nuit de plus, j'appelle mon beau-père qui est d'accord. Et le soir, T. Débarque, on boit un peu, et on y retourne, mais T. Qui avait peur, demanda à se qu'on se bourre bien la gueule, et qu'on y retourne vers minuit. Etant sous traitement, j'ai mélangé alcool et médocs, ce qui me fatigua énormément. Je pars donc me coucher, complétement bourrée, et je dis à J. Que je l'aime beaucoup, et plein d'autres conneries. Le lendemain, on repars aux serres, on joue, on déconne, et on rentre faire une sieste. Je me réveille par sursaut vers les 18h, lorsque j'entends la voix de sa mère, et son beau-père. J'ai dû rester une nuit de plus car mes parents avaient la flemme de venir me chercher. Et le lendemain, on a rigolé, fait des pseudo-convers dans son agenda, et j'me suis mise à pleurer, étrangement. Il m'a serré dans ses bras, puis j'ai dû rentrer chez moi, tard le soir. J. A gardé ma chemise, qu'il ne voulait que pour soi, et j'avais décidé de lui faire part de mes sentiments en écrivant "Je t'aime" dans son agenda. Une fois rentrée, je lui ai dit d'aller lire ce mot, il a rigolé et m'a dit "ça ne te ressemble pas de dire je t'aime ! " mais il a eu du mal a accepté, je crois même que c'était assez inattendu pour lui. A la rentrée, il me demanda de lui arranger des coups avec des copines, je lui pétais une crise et il ne comprenait pas pourquoi. Il a fallu une bonne semaine avant qu'il comprenne que ces choses-là ne se font pas, s'il sait que je l'aime. Alors il a eu la magnifique idée d'essayer d'arranger un coup à T. Avec moi. Donc mercredi dernier, j'ai vu T., et je l'ai trainé au Sub car J. Y était, avec ma chemise sur lui. On a rigolé, mais J. Était presque indifférent, du moins, dès que je commençais à bien parler avec T., qu'on rigolait ensemble, il venait s'interposer. On décide d'aller au parc du musée, boire la bouteille de Whisky que T. Avait. Vu qu'il pleuvait, on s'est mis tous les trois sous mon parapluie, et j'étais obligée de me retrouver entre T. Et J., qui, ce dernier, passait son bras autour de ma taille discrètement. Et alors que T. Est parti pisser deux fois derrière les buissons, J. En profitait pour m'embrasser. A un moment, J. M'a fait une blague qui ne m'a pas plus, et T. A pris ma défense, puis a mis son bras autour de ma taille. J. Me regardait d'un air attristé, et s'est mis à côté de moi, a toussé sur la main à T. Afin qu'il s'enlève. Le soir en rentrant, je lui ai demandé pourquoi, alors que c'est lui qui essaye d'arranger un coup à T. Avec moi, il fait tout pour gâcher ça. Il m'a dit "Putain Anita, t'imagine pas des trucs ! J'l'ai fait parce que c'est comme ça, ne me laisse pas tout seul ! " ce à quoi j'ai répondu "J'ai rien à m'imaginer." Je m'excuse d'avance pour ce pavé, mais j'ai besoin de savoir pourquoi il a ce comportement si… Lunatique, presque. J'aimerai qu'il me voit plus qu'une très bonne amie, qu'il accepte au moins mes sentiments d'une façon correcte. Et pour cela, j'ai besoin de vos conseils, car je ne suis pas super forte sur ce point la. Merci d'avance !
  Lire la suite de la discussion sur forum.ados.fr


244072
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

"une amitie banale, en apparence..." premier recit gay termine

image

Bonsoir à vous tous, j'espère que vous avez passé un bon week-end ! Moi oui ça va. Demain dernière semaine et vacances, et qui dit vacances dit anniversaire de Léo, et qui dit anniversaire de Léo eh bah dit moi qui passe à l'action ! Je vous...Lire la suite

3 ans, envie de changement - relations amoureuses

image

Bonjour à tous, Cela fait trois ans que je suis en couple avec copain, j'ai 19 ans donc je l'ai rencontrée lorsque j'avais 16 ans. Je suis sa premiere copine, et moi il est mon premier copain "sérieux". Je l'aime énormément, il me donne vraiment...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
L'amitié d'une autre façon
Sur le même thème
Amitié entre gars et fille ? IMPOSSIBLE !
Notre amitié homme-femme
Voir tous les  autres témoignages