Histoire vécue Amour - Couple > Amitié homme - femme      (6280 témoignages)

Préc.

Suiv.

Malheureuse... d'aimer

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 29/01/11 | Mis en ligne le 17/04/12
Mail  
| 116 lectures | ratingStar_242929_1ratingStar_242929_2ratingStar_242929_3ratingStar_242929_4
Bonjour, Je crois bien que je deviens folle. Pour en arriver à raconter ma vie sur un forum public, je ne dois pas en être loin, désormais… Je ne sais pas ce que j'attends. Je ne crois pas qu'il existe de réponse et c'est sans doute la raison pour laquelle je me sens si malheureuse. Ecrire ? En se disant qu'une réponse viendra de je-ne-sais-où. De toutes façons, je ne crois pas qu'il me reste grand chose d'autre à faire. Puisqu'il faut bien commencer quelque part, je suis malheureuse comme jamais je ne l'ai été dans toute ma vie. Malheureuse parce que j'aime… et que je crains, je crois, que ce sentiment est partagé. Capricieuse me direz-vous ? Comprendriez-vous que je vous dise que je vis en couple et que j'aime celui qui partage ma vie… que je l'aime du plus profond de mon coeur… mais qu'il n'est plus celui dont je suis amoureuse ? Penserez-vous, comme je l'aurais fait il y a quelque temps encore, que… c'est quoi cette fille ? Ça marche pas comme ça ! Non, ça ne marche pas comme ça. D'ailleurs, ça ne marche pas du tout et c'est pour ça que j'en suis à écrire. Pour, peut-être, comprendre un peu… il faut savoir que mon couple a, comme tous les couples, traversé une période très difficile. L'infidélité étant la plus simple des épreuves que j'ai dû dépasser, vous imaginerez sans doute à quel point les autres ont pu être douloureuses. Je l'ai imploré de comprendre que, il fallait que ça s'arrête, parce que, moi, j'allais m'éloigner malgré moi-même… Il écoutait, je crois, promettait mais me reposait quelques embûches. Ça a duré de très longs mois. Il faut croire qu'une brèche a dû s'ouvrir car j'ai osé laisser quelqu'un entrer dans mon coeur… Là, vous aurez compris, j'espère, que je suis l'exacte opposée de la libertine. Je dois avouer qu'un temps, ça m'a aidée à, justement, traverser ces épreuves. Ça ne faisait de mal à personne, de penser que j'avais peut-être une autre issue que de subir ces "claques" (fig. !) toute ma vie. Ça a même aidé mon couple. J'étais moins à vif, je laissais mieux passer l'impassable. J'en ai aussi parlé à mon conjoint. Je voulais qu'il comprenne les conséquences de ses actes. Qu'il en comprenne les conséquences sur moi et sur nous. Il me connaît… mieux que quiconque. Il a compris, je le sais et s'est enfin, je le crois… à raison ? , mis du plomb dans la cervelle. Il y a moins de tensions que jamais dans notre couple. Il est redevenu celui qu'il avait été. Pas parfait, juste lui. Sauf… sauf que… je crains que ce que j'avais dans un petit coin de ma tête juste pour moi ne soit en train de devenir par trop envahissant car… je le sens, je le sais… j'arrive même pas à l'écrire ! Quand je pensais que ce n'était que dans ma tête, c'était très gérable… ça l'est de moins en moins… J'ai besoin de le voir et je crois que lui aussi et… que la situation est en train de prendre une tournure des plus inconfortables (j'aime les euphémismes, vous l'aurez compris). Pour arrêter de me cacher derrière des euphémismes… je pleure quasi 24/24. Je suis juste malheureuse. Je suis amoureuse. Je ne dors plus. J'ai toujours eu du mal à m'endormir alors rien de particulièrement étonnant à ce que je mette presque 2 heures à m'endormir malgré des somnifères prescrits mais pour une grosse dormeuse, se réveiller avant le réveil, c'est plus atypique. Quand je plafonne à 4 heures de sommeil… et que je me mets à ne presque plus pouvoir réprimer mes larmes au travail, ça devient sérieusement bancal… vous y consentiriez sans doute d'autant plus si vous saviez ce qu'est mon métier… Je ne peux plus en parler à mon conjoint. Il voit que ça ne va pas. Je le lui dis sans lui dire pourquoi. Je ne mens pas. Il se fait ses réponses. Je ne peux pas lui mentir et je ne peux plus lui dire la vérité… je vais trop mal pour ça. Ça le perturberait trop. Ça l'a déjà beaucoup trop perturbé. Il est si… étonnant. La dernière fois que ça n'allait pas et que j'ai pu lui parler, il m'a dit des choses si… il est avant tout mon meilleur ami et mon confident. J'ai besoin de lui. Je savais qu'un jour, les sentiments s'estomperaient, c'est normal. Je savais que je saurais y résister. Je ne savais pas qu'une telle brèche s'ouvrirait en moi. Je m'en veux et malgré cela, je ne peux pas m'empêcher de… d'avoir le coeur empli de quelqu'un d'autre. Ça me détruit de l'intérieur. Ça me… ça ne me raisonne pas à éviter les conduites à risque, on va dire. Tordu, cet euphémisme ? Pas tant que ça, finalement… Le top du top ? On a prévu de longue date un voyage très romantique pour la Saint-Valentin. Le premier cycle de notre vie de couple étant achevé, je crois qu'il va demander à ce qu'on passe au suivant. Aurai-je à accepter d'épouser quelqu'un en pensant à quelqu'un d'autre ? Je sens que ça va être drôle, ça, encore… Et pourtant, je dois bien avancer. Apparemment, j'ai encore de l'essence.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


242929
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

"une amitie banale, en apparence..." premier recit gay termine

image

Bonsoir à vous tous, j'espère que vous avez passé un bon week-end ! Moi oui ça va. Demain dernière semaine et vacances, et qui dit vacances dit anniversaire de Léo, et qui dit anniversaire de Léo eh bah dit moi qui passe à l'action ! Je vous...Lire la suite

3 ans, envie de changement - relations amoureuses

image

Bonjour à tous, Cela fait trois ans que je suis en couple avec copain, j'ai 19 ans donc je l'ai rencontrée lorsque j'avais 16 ans. Je suis sa premiere copine, et moi il est mon premier copain "sérieux". Je l'aime énormément, il me donne vraiment...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
L'amitié d'une autre façon
Sur le même thème
Amitié entre gars et fille ? IMPOSSIBLE !
Notre amitié homme-femme
Voir tous les  autres témoignages