Histoire vécue Amour - Couple > Amitié homme - femme      (6280 témoignages)

Préc.

Suiv.

Peut-on encore croire en l'amitié de nos jours ?

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 622 lectures | ratingStar_1650_1ratingStar_1650_2ratingStar_1650_3ratingStar_1650_4

Bonsoir à toutes,

Tout est dans le titre du message mais il faut quand même que je vous raconte brièvement mon histoire. Je me prénomme Lynda, j'ai une trentaine dannées, je suis originaire de lîle de la Réunion mais je vis en France Métropolitaine depuis voilà 3 ans. Depuis quelques mois, j'ai du mal à my faire à la vie parisienne qui est synonyme de métro, boulot, dodo. Au début quand jy suis arrivée, je me suis très vite adaptée. Le climat ne ma pas dérangée outre mesure, j'ai été charmée par cette immense et belle ville. J'ai décidé de quitter mon île pour des raisons un peu personnelles, un peu par obligation on va dire et surtout pour des raisons professionnelles. A la Réunion, jy ai donc laissé toute ma famille et mes amies. Cela devient de plus en plus dure pour moi. Au début, lors de mon installation, mon mari et moi-même nous étions en plein cur de Paris, dans le 12ème arrondissement, il a fallu quon trouve un logement, du travail. Pour le logement cela na pas été sans peine. Durant le temps ou nous avons été hébergés, nous avons activé nos recherches et nous avons fini par trouver une chambre de bonne, sans toilettes mais quand même avec une douche pour un peu plus de 400 euros par mois. En ce qui concerne le travail, cela na pas été facile mais on na pas eu à se plaindre car je connais des gens qui ont galéré des mois voire même des années avant dobtenir un job décent. Tout ça pour vous dire que javais tellement de préoccupation au début lors de mon arrivée en France, que je navais vraiment pas le temps dêtre nostalgique de mon île. Cela ne veut pas dire que je ne pensais pas à ma famille, loin de là mais quand jy pensais je navais pas les larmes aux yeux comme aujourdhui… Laissez moi poursuivre mon histoire… Après quelques mois passés dans cette chambre de bonne, mon mari et moi nous avions décidé de trouver un logement plus décent et plus grand. Nous avons fait des demandes de logement à droite et à gauche, notamment à la Mairie de Paris, sans succès. Après de vaines recherches sur le net, j'ai fini par trouver une société immobilière qui avait un F2 disponible dans une banlieue située à plus de 50 kilomètres de Paris. Jétais loin de douter que cétait dans une cité. Mais bon, après la visite de lappartement et après avoir questionné la gardienne sur le coin, on a fini par postuler pour le logement. Notre candidature auprès de la société immobilière fut acceptée pour le logement. On emménagea fin 2002. J'ai du mal à my faire au coin et jusquici dailleurs je ne me sens pas chez moi. Je me sens étrangère dans mon propre pays. Je ne suis pas raciste, loin de là. J'ai essayé de madapter, même essayé davoir des amies là ou jhabite, sans succès. Je suis une fille familière qui aime le contact des gens. Depuis que je suis ici, je ne comprends pas pourquoi je nai jamais réussi à trouver quelquun sur qui compter. A la Réunion, javais plein damies, les gens adoraient sattacher à moi. Je tiens à vous préciser que dans mon milieu professionnel, mes collègues resteront des collègues. En effet, je ne pense pas quon puisse se faire des amies sur son lieu de travail. Cest un milieu complexe avec beaucoup de rivalités. Il suffit quon soit un peu trop ambitieuse et hop la collègue den face nhésite pas à tout faire pour vous mettre les bâtons dans les roues. Je ne métendrai pas sur le travail… Ce nest pas le sujet principal de mon message. Ce soir, je voudrais madresser aux personnes qui pourraient me faire croire en lamitié, qui pourrait me donner une lueur despoir. Croyez moi, ma vie est triste. Toute ma famille est loin de moi. Mes amies que j'ai laissé à la Réunion, ne me donnent pratiquement plus de nouvelles. Elles mont dit que j'ai fait un choix, celui de quitter la Réunion et de partir très loin delles… J'ai limpression quelles men veulent, elles me fuient depuis quelques temps. Leurs lettres et leurs appels se font rares. Je me sens délaissée. J'ai une vie de famille, je suis mariée, j'ai un enfant qui a 2 ans, un travail. Pourtant me direz vous, j'ai de quoi faire de mes journées alors pourquoi chercher à avoir des amies ? Mais vous savez, lamitié est une chose important à mes yeux, les amies cest comme ma deuxième famille. Et aujourdhui je ny crois plus et jen souffre énormément. Je désespère à lidée davoir une amie, une confidente, une personne chère à mon cur. Tenez, hier après midi j'ai du aller faire une course (achat dun cadeau danniversaire à ma sur qui est à la Réunion) sur Paris. Jétais dans un grand magasin, sur un grand boulevard et 2 vieilles dames étaient au rayon maroquinerie, elles choisissaient des colliers. Jétais en train de les regarder avec beaucoup dadmiration. Elles étaient en train de se poser des questions sur le choix dun cadeau et elles se demandaient si le collier quelles étaient en train de choisir serait un bon choix. Je nai pas pu mempêcher de mimmiscer dans leur conversation et de leur dire : Bonjour Mesdames, je me suis permise de vous écouter, je mexcuse auprès de vous mais puis je vous donner une conseil sur ce collier, il est magnifique. Elles mont regardé avec stupéfaction, sans même me faire un sourire. Elles nont même pas daigné me répondre. Je suis sortie du magasin, avec beaucoup de tristesse. Mais quest ce que j'ai fais ? Pourquoi ont telles eu cette réaction envers moi ? Je ne leur voulais pas de mal, loin de là. Juste après j'ai été dans un autre magasin, cela ne ma pas découragé pour faire un compliment à une jeune fille qui essayait une veste. Pas de réaction. Tout juste si elle ne ma pas répondu, de quoi vous mêlez vous Madame ? Tout ça pour vous dire que ce soir je me sens perdue, comme vidée… Jattends vos réactions, elles seront les bienvenues. Elles me donneront, sans aucun doute, une lueur despoir et pourraient me faire croire de nouveau en lamitié. Jattends vos réponses. Merci à toutes. Lynda.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


1650
b
Moi aussi !
9 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

"une amitie banale, en apparence..." premier recit gay termine

image

Bonsoir à vous tous, j'espère que vous avez passé un bon week-end ! Moi oui ça va. Demain dernière semaine et vacances, et qui dit vacances dit anniversaire de Léo, et qui dit anniversaire de Léo eh bah dit moi qui passe à l'action ! Je vous...Lire la suite

3 ans, envie de changement - relations amoureuses

image

Bonjour à tous, Cela fait trois ans que je suis en couple avec copain, j'ai 19 ans donc je l'ai rencontrée lorsque j'avais 16 ans. Je suis sa premiere copine, et moi il est mon premier copain "sérieux". Je l'aime énormément, il me donne vraiment...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
L'amitié d'une autre façon
Sur le même thème
Amitié entre gars et fille ? IMPOSSIBLE !
Notre amitié homme-femme
Voir tous les  autres témoignages