Histoire vécue Amour - Couple > Amitié homme - femme      (6280 témoignages)

Préc.

Suiv.

Relation dangereuse...?

Témoignage d'internaute trouvé sur forumfr
Mail  
| 103 lectures | ratingStar_264875_1ratingStar_264875_2ratingStar_264875_3ratingStar_264875_4
Bonsoir à tous… Voilà maintenant quelques temps que je me pose des questions concernant la relation que j'entretiens avec un… "ami"… ? "amoureux"… ? Expliquons les choses calmement… Il y a un peu plus d'un an (au mois de février-mars, par là) j'étais en première dans un lycée de campagne, du genre pas grand du tout, et je faisais partie d'un groupe d'amis, de ceux qui ne rentrent pas vraiment dans une catégorie (ni les intellos, ni ceux qui ont la classe, ni les ringards, etc… On était un peu "tout le reste") Disons que, pour résumer, on passait toutes nos pauses ensemble, à plaisanter, à jouer (cartes, jeux de société etc.) à discuter… Bref, une bande d'amis, quoi… J'avais quinze ans à l'époque, et fantasmais sur tout ce qui touchait à la passion amoureuse destructrice (sujet qui me fascine encore, d'aimmeurs…). Il se trouve qu'une nouvelle arrive en cours d'année, et se lie d'amitié avec nous, plus d'autres venant d'autres classes… dont… un terminale, qui venait jouer aux cartes de temps en temps… Il se trouve que, suite à des circonstances plus ou moins hasardeuses (j'aide cette nouvelle de 2 ans mon aînée à sortir avec mon meilleur ami, bref j'ai fait le pigeon) j'ai rendez-vous un samedi avec cette amie (car oui, nous étions trèèèès bonnes amies) pour aller au cinéma. Or, ce terminale, qui habitait la ville où se trouve ce cinéma, décide de venir. Il lui demande mon numéro, et s'en suit un jeu de séduction plus ou moins net (lui aussi a 2 ans de plus que moi, et j'étais particulièrement enfantine…). Après la séance, je suis restée seule une heure avec lui. Je m'étais faite toute belle pour l'occasion (oui je sais, je tombe amoureuse trèèèèès facilement…) et nous avions discuté longuement, mais bon, rien d'extraordinaire… Quelques mois plus tard, je me connecte un soir sur msn. Il était là, et j'étais la seule de ses contacts à être connectée. Sa copine venait de le menacer de se suicider, et avait subitement raccrocher. Là je dois avouer que dès qu'il s'agit d'écrire, je me débrouille plutôt bien. J'ai donc fait de mon mieux pour le réconforter, pour l'écouter et l'aider. On s'est couchés vers 5h du mat' (pas loin de 8h de discussion, je vous laisse compter…). Par la suite, ç'a été à mon tour d'aller mal (après un déménagement, un an de dépression, l'année de mes seize ans, pas un âge facile… Je suis passée par une étape d'automutilation, des crises d'angoisses, impossibilité de communiquer, j'ai rompu douloureusement avec mon copain en le faisant cruellement souffrir… Bref, la totale, quoi…) et la seule personne à pouvoir m'aider, c'était lui. Chaque soirs, à partir de 20h, il avait sms illimités, jusqu'à 8h le lendemain matin, donc des nuits entières à parler… Sauf que voilà, lui non plus n'était pas entièrement net… Sa copine (toujours la même) lui en faisait voir des vertes et des pas mûres, je passais des heures à le réconforter, à le guider, à le… Disons le : à le sauver, car il a le sens du tragique, et j'avais oujours peur qu'il finisse par se tuer… Imaginez la situation : une "ado" de seize ans, en pleine dépression, aidant un jeune tout juste majeur ayant lui-même d'énormes problèmes… Vous savez ce que ça donne, deux fous qui se soutiennent pour marcher ? Ils coulent. Mais ni lui, ni moi, ne voulions de quelqu'un d'autre pour nous aider (enfin si, moi j'ai consulté tout l'année passée, et ça m'a énormément aidée d'ailleurs…) et nous nous sommes rapprochés à un tel point… éa n'est pas imaginable, croyez moi… Mais j'en souffrais, car chaque heure passée à l'aider (je me suis épuisée autant physiquement que mentalement) était brisée et inutile, puisqu'il finissait fatalement par retourner vers sa copine malgré tout ce qu'elle lui faisait vivre. Pour résumer, je passait 4 nuits presque blanches à parler avec lui, et il lui suffisait de quelques mots pour qu'il soit heureux à nouveau… J'étais brisée… Finalement, il a fini avec cette fille, et moi même je vais mieux (de plus, cette année nous seront pas loin l'un de l'autre!!). Seulement voilà, je sais que je suis complètement amoureuse de lui, maladivement (dès qu'il parle d'une autre fille j'ai l'impression que tout s'écroule…) il faut dire qu'i lest "parfait" : respectueux, intelligent, beau, de plus il me connaît plus que quiconque, il sait ce qui me blesse et ce qui me ravit… Nous en sommes arrivés à nous dire "je t'aime" sans qu'il soit amoureux (il me l'a d'ailleurs dit, "de tout façon, je ne pourrais jamais tomber amoureux de toi") on a déjà dormi ensemble, moi dans ses bras (les plus belles nuits de ma petite vie…) et… Il m'a déjà embrassée. Deux fois. Oui, ça peut paraître peu, seulement voilà, c'était lors d'une nuit merveilleuse, où pour la première fois il m'a dit "je t'aime" à voix haute, face au ciel étoilé… Et il a déjà parlé de mariage, de vie ensemble, de voyages, de gosses… ce qui, bien sûr, devient une possibilité RéELLE selon moi… Voilà où j'en suis… C'est à peine un milliardième de ce qui existe entre nous… C'est magique, c'est unique… Nous sommes tellement semblables, et nous nous aimons… A la fois de la même manière, et pas pareil… Éa pourrait être là la fin sur cette histoire, seulement… Seulement j'ai peur de là où ça va me mener… Je suis totalement accro à lui, (il l'est à moi aussi, mais pas de la même manière…) je suis la s¿ur qu'il a toujours rêvé d'avoir, sa "jumelle d'âme", cependant… Cependant son "amour" pour moi ne l'empêche pas d'être attiré et/ou amoureux d'autres que moi… N'est-ce pas dangereux pour moi… ? Pour nous… ? J'ai un peu peur, car étant plus ou moins adepte de la passion-obsession, j'ai peur que mon amour pour lui vire à la passion avec le temps… Qu'en pensez-vous… ? PS : merci de m'avoir lue jusqu'au bout…
  Lire la suite de la discussion sur forumfr.com


264875
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

"une amitie banale, en apparence..." premier recit gay termine

image

Bonsoir à vous tous, j'espère que vous avez passé un bon week-end ! Moi oui ça va. Demain dernière semaine et vacances, et qui dit vacances dit anniversaire de Léo, et qui dit anniversaire de Léo eh bah dit moi qui passe à l'action ! Je vous...Lire la suite

3 ans, envie de changement - relations amoureuses

image

Bonjour à tous, Cela fait trois ans que je suis en couple avec copain, j'ai 19 ans donc je l'ai rencontrée lorsque j'avais 16 ans. Je suis sa premiere copine, et moi il est mon premier copain "sérieux". Je l'aime énormément, il me donne vraiment...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
L'amitié d'une autre façon
Sur le même thème
Amitié entre gars et fille ? IMPOSSIBLE !
Notre amitié homme-femme
Voir tous les  autres témoignages