Histoire vécue Amour - Couple > Amitié homme - femme      (6280 témoignages)

Préc.

Suiv.

relation trop forte avec sa meilleure amie

Témoignage d'internaute trouvé sur beaute-test
Mail  
| 1824 lectures | ratingStar_109131_1ratingStar_109131_2ratingStar_109131_3ratingStar_109131_4

Je n'ai jamais trop eu l'occasion d'être jalouse, mes anciens copains avaient leur potes, mais jamais de copine qui pourrait prendre un peu trop de place.

Avec mon chéri malheureusement ce temps est révolu. L'histoire est compliquée, sa meilleure amie est aussi ma meilleure amie mais ce n'est pas si simple alors je vous raconte tout depuis le début.

Celle que j'appelle ma mailleure amie (j'aime pas les classements, mais c'est pour situer) , je la connais depuis un peu plus d'un an. Je l'ai rencontrée par des amis communs et elle a été de suite très sympa avec moi ce qui nous a permis de nous rapprocher plutôt vite (je suis du genre prudente en amitié). Bon il s'est avéré qu'elle était lesbienne et amoureuse moi. Les mois ont passé et en fait je me suis rendue compte qu'elle était pas très très équilibrée et a commencé a développer avec moi des symptomes s'apparentant à la maladie de broderline (trouble de la personnalité qui lui faisait ressentir ses émotions beaucoup beaucoup plus fort que n'importe qui). C'est vite devenu très difficile car elle souffrait beaucoup de l'amour que je ne voulais pas lui donner, et ça a vite tourné à un harcèlement insupportable. Après de multiples déboires (dont une tentative de suicide presque réussie de sa part) , elle va mieux depuis quelques mois, elle se fait soigner efficacement et c'est devenu quelqu'un de normal, juste un petit peu émotive =) Cela nous a permis de construire une vraie relation d'amitié sans qu'il y ait de réel déséquilibre et maintenant tout va bien entre elle et moi.

Par des amis communs encore, il y a environ 6 mois nous nous sommes intégrées à une bande de copains. Dans cette bande il y avait Antho. Alors il faut savoir que ma meilleure amie prend beaucoup de place dans ses relations avec les gens, elle a peu confiance en elle et a besoin un peu d'être la première, la chouchoutée, elle est plutôt exclusive en fait. Donc bref à ce moment là il y a eu un évennement commun dans ma vie et celle d'antho, c'est à dire que mon copain m'a trompée et m'a quittée pour l'ex copine d'antho, une histoire finie mais qu'il n'arrivait pas à oublier. Notre "malheur" commun nous a un peu rapprochés. A cette époque il m'était (et il est toujours un peu) difficile de nouer une relation à deux (amitié comme amour) étant donné que ma meilleure amie n'aime pas trop me partager ni partager les autres : / donc ça finit forcément à trois. Très frustrant d'ailleurs cette espèce de rivalité.

Bon de toute manière elle se rapprochait déjà d'antho de son côté et il l'a beaucoup écoutée sur ses problèmes psy, sur les problèmes qu'elle avait avec moi etc. Il a vite été notre confident à toutes les deux, et puis il faut le dire il est quand même beau gosse (en plus ! ) alors il nous a plu a toutes les deux aussi. Bon elle est lesbienne et moi je sortais d'une relation qui m'avait fait beaucoup de mal donc ni l'une ni l'autre ne cherchait particulièrement quelque chose de poussé avec lui (et puis lui il déménageait à londres dans les mois qui suivaient alors il évitait les petites copines). Mais bon à force de dormir ensemble tous les trois, ça a fini par déraper… Bon je zappe les détails, ça a fini en plan a trois en gros.

Petit à petit j'ai senti mes sentiments changer jusqu'à ce qu'il devienne une obcession pour moi. J'en a parlé à ma meilleure amie qui l'a plutôt mal vécu étant donné que cela stopperait nos petites parties de jambes en l'air tous les trois, et puis elle voulait conserver au moins sa relation d'amitié avec antho. Bon je pense aussi qu'elle s'est sentie très vexée dans son amour propre, parce que malgré son homosexualité elle aime bien savoir qu'elle plait, et là si je me mettais avec antho je passait devant. Après tout peut être qu'elle avait des sentiments pour lui, je sais pas. Toujours est-il que j'y tenais beaucoup beaucoup donc on en a vraiment beaucoup parlé et elle a fini par me dire qu'elle ne m'en voudrait pas (j'ai fait un peu l'égoïste…). Ni une ni deux j'en ai parlé avec lui (j'ai jamais eu autant de facilité à faire le premier pas lol) , lui disant que j'étais prête à assumer son départ, etc. Les choses ont changée petit à petit jusqu'au jour où il m'a appelée ma chérie =] date à laquelle nous nous sommes considérés comme un couple.

Voilà pour situer le contexte.

Aujourd'hui Antho et mois sommes toujours ensemble, on a fêté ce vendredi les 4 mois de ce "ma chérie". Tout au long de notre relation j'ai très mal vécu la relation qu'il y a entre ma meilleure amie et Antho et elle a fini par devenir sa meilleure amie aussi. Il faut savoir qu'elle est très caline avec tout le monde et il la prend souvent dans ses bras. Elle est très émotive et elle l'aime beaucoup, elle lui a donné son petit surnom, dès qu'elle va pas bien elle lui parle à LUI (è_é) , dès qu'elle a une souci avec moi elle le lui dit (comme ça c'est lui qui me fait les reproches, merci) , il lui dit des choses très jolies, presque autant qu'à moi, elle a plein de photos de lui partout chez elle, elle porte ses fringues, ses bijoux, maintenant qu'il habite a Londres il l'a appelée ELLE et pas moi (O_O !!! ) , elle a pleuré a en faire limite une syncope à l'aéroport, et lui il a pleuré dans ses bras et pas les miens !

Bref j'ai l'impression de devoir tout partager, elle a une place tellement spéciale que j'ai du mal à trouver la mienne, je sais que mon chéri m'aime sincèrement, je leur fait confiance à tous les deux je sais qu'il n'ont pas de liaison (même si des fois je suis parano, avec ces histoires de plan a 3 je les ai quand même vu faire du sexe tous les deux [:cry] psychologiquement c'est bof surtout quand la fille est si présente).

Ce week end j'étais à Londres avec lui pour la première fois et quel soulagement de l'avir a moi toute seule, il a été au petits soins comme jamais, j'étais nettement moins stressée et il n'y a pas eu l'ombre d'une prise de tête (et dieu sait si elles étaient présentes avant son départ). J'ai l'ombre d'une angoisse pour un truc : il avait fait des photos d'identité très très sympa ont il n'avait finalement pas besoin, il me les a données et je lui ai dit "ça je le garde pour moi j'en donne a personne, je les scanne même pas, c'est MON cadeau". J'étais toute contente mais si je disais ça c'est que je m'attendais bien à ce qu'elle se roule par terre pour en avoir une, voire deux, sur les 4 (ben oui on partage ma foi ! ).

Et bien bingo, ce matin je voulais les lui montrer, je prépare le truc en disant "regarde le cadeau que j'ai eu rien qu'à moi !! " avec le grand sourire tout content, elle voir la photo dans monportefeuille et ni un ni deux "oooooohhhh il est ttrrrroooppp beauuuuuu je vais les lui demander !! "

"c'est moi qui ait les 4, et puis j'ai dit que c'était MON cadeau"

"allez donne m'en une quoi ! Scanne la au moins ! "

"non, de toute manière elles sont accrochées à mon mur" (j'avais prévu le truc lol).

Ca peut paraître idiot comme exemple mais je me sens vraiment obligée de tout partager, j'ai pas assez de petits secrets, de petits trucs à nous. Et petit a petit je fais un blocage plus en plus grand, je n'ai rien contre leur amitié en soi, mais dans la forme c'est trop ! Je sais aps où me positionner, j'ai du mal a trouver ma place au milieu de toute ça. J'ai aps envie d'imposer mon point de vue par rapport à ça, j'ai déjà du poser un ultimatum à mon ancien copain à ce sujet et j'aimerai ne pas avoir à recommencer, je ne veux pas rendre mon chéri malheureux. Il a besoin de ses amis, et je ne sais pas où trouver le juste milieu, le compromis pour que j'en souffre moins. Je pleure souvent à cause de ça et c'est à l'origine de nombreuses prises de tête entre lui et moi (il ne le sait pas forcément d'ailleurs). Je culpabilise d'être heureuse avec lui et je n'ose même pas raconter à ma meillere amie quand je passe de bons moments avec lui… D'ailleurs avant que je aprte le voir en week end elle m'a dit "je suis très contente pour toi que tu y ailles mais en même temps j'ai trop les boules ! " moyen…

Je veux pas non pls faire souffrir notre meilleure amie, je veux pas lui dire "stop tu lui parle plus tu l'approche plus", avec elle aussi je cherche un compromis.

Je sais pas ce qui fait partie de la réalité disons "inacceptable" et ce qui fait partie du fait que je fasse une réelle fixation. Par exemple j'en viens à souhaiter qu'elle reste à découvert pour ne pas pouvoir aller chez lui et passer plusieurs jours seule avec lui. Ca je sais que j'en soufrirai beaucoup beaucoup alors que de la part d'un autre ami cela ne me gênerait pas.

J'arrive pas à faire la part des choses…
  Lire la suite de la discussion sur beaute-test.com


109131
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

"une amitie banale, en apparence..." premier recit gay termine

image

Bonsoir à vous tous, j'espère que vous avez passé un bon week-end ! Moi oui ça va. Demain dernière semaine et vacances, et qui dit vacances dit anniversaire de Léo, et qui dit anniversaire de Léo eh bah dit moi qui passe à l'action ! Je vous...Lire la suite

3 ans, envie de changement - relations amoureuses

image

Bonjour à tous, Cela fait trois ans que je suis en couple avec copain, j'ai 19 ans donc je l'ai rencontrée lorsque j'avais 16 ans. Je suis sa premiere copine, et moi il est mon premier copain "sérieux". Je l'aime énormément, il me donne vraiment...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
L'amitié d'une autre façon
Sur le même thème
Amitié entre gars et fille ? IMPOSSIBLE !
Notre amitié homme-femme
Voir tous les  autres témoignages