Histoire vécue Amour - Couple > Amitié homme - femme      (6280 témoignages)

Préc.

Suiv.

Seul survivant

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 118 lectures | ratingStar_262514_1ratingStar_262514_2ratingStar_262514_3ratingStar_262514_4
Mes fils sont partis à l'université en 90 et 91 . A 500 kms d'ici, j'étais mariée. Tout allait bien et j'ai vécu ces séparations comme une évidence et surtout un accomplissement. Ils avaient leur bac, donc le chemin était tracé . Mes garçons par ailleurs m'étaient attachés, c'était fusionnel, leur pére n'était pas dans ce genre de relation. Ce qui n'est pas bon en soi, car ils se sont construit + par mon intermédiaire . Je ne fus pas aimée par ma mére et fut une enfant " battue" sur 20 ans, sans parler de la violence verbale, bien pire . Aussi, mes enfants furent pour moi très salvateur. J'ai "guéri" en quelque sorte " mon enfant interieur " … Tu sais, je fais un long chemin en thérapie et nous avons pu comprendre l'attitude de mon ainé courant janvier, de part une carte où il exprimait ces sentiments et son désarroi. Il me teléphonnait ds une clinique psychiatrique où je faisais ma 1ere dépression grave. Il avait 24 ans. Il pleurait : " maman, mais qu'est ce qu'il t'arrive, toi qui était si forte ! " Le surlendemain j'avais cette carte où il me disait son affection. J'ai deçu mon fils ainé, il ne m'a jamais considéré comme avant. Je n'étais plus rien à ses yeux où si peu. Le pére a laissait le fils parlait méchament à sa mére sans la défendre . Puis 3 ans plus tard, le divorce est là, il s'est approprié son ainé, delaissant le cadet qui lui a bien de la peine à s'investir ds quelque chose qui dure ds le temps, hormis son job . Mais, ne croit pas que ma relation était malsaine, c'était sans aucune ambiguité, c'était que de l'amour filiale . Puis j'ai aimé passionnement, mon mari 25 ans sur 29 ans de mariage. J'ai toujours fait la différence entre mon role d'épouse et de mére. L'un et l'autre, je les vivais intensement, à des heures différentes . A ce jour, je suis habituée à vivre ainsi et mes enfants ont leur place ds mon coeur, ce n'est pas une question de distance, mais de la qualité de la relation, pour peu que l'on s'exprime. La belle- mére de mon fils vit par procuration, c'est surement très dur car on se doit de vivre pour soi et cela allége d'autant le poids à "porter" pour l'enfant . J'ai la sensation d'avoir passé coté de quelque chose car j'ai en moi un potentiel que je n'exploite pas. Le temps a passé et puis la vie a fait que … Une enfance brisée ne se rattrappe pas comme cela et d'autant que la thérapie s'est faite en 2eme partie de vie. J'ai bpc lu de ce coté là, bien avant … sachant combien, il était nécessaire de donner une mére assez acceptable à des enfants . Je n'ai pas actuellement bpc de relations amicales car j'ai laché pas mal de fois … Coté amies comme amis . Je ne ressens plus les même besoins et je suis assez exigente. Je n'aime en rien les mesquineries et la bétise. Je m'ennuie très vite alors. Cela dit sans prétentions . J'habite une cité HLM depuis 17 ans et ce n'est pas là que je puis avoir des amis (ies). La voisine me déçoit déja … Je protége ma vie privée et les copines que j'ai pu avoir par ici avaient toujours le don de me poser des questions indiscrétes sur ma vie sentiementale . J'ai eu 2 deceptions amicales avec 2 copines qui se sont mal terminées et j'ai eu mal. Aussi, maintenant je laisse un peu venir … J'ai une amitié toute récente, elle a 40 ans, on s'entends bien et on projete de sortir un samedi ensemble . Je m'entends mieux avec les hommes, les femmes de mon ages cela ne va pas des mieux … La jalousie est féroce. Je n'ai rien à faire de ce genre de relation . Je sors seule, si j'ai envie d'aller en boite, j'ai suffisement de personnalité pour me proteger de la gente masculine. Je danse pour mon plaisir physique et moral. Je le dis s'il le faut . J'ai fait du sport en salle (fitness et musculation) j'ai aimé, mais je ne peux reprendre car je me fatigue vite. Mais, là aussi, je 'ai eu peu de relations amicales. Cela m'importait peu, seul le sport était ma motivation. Je suis assez sur de moi, ce qui n'apparait peut-être pas ds mon écrit. Il y a 2 facettes car il est vrai que j'ai en moi une vunérabilité et je me protége bpc coté relations masculines. Je ne fais pas du n'importe quoi . C'est très difficile de rencontrer des hommes bien ds leur baskettes. Je dirais que la misére du monde est grande et que cela est affolant . Je suis inscrite sur un site de rencontre et là, j'ai découvert combien il y avait peu de gens interessants à parler, à essayer de comprendre la vie … Je ne suis pas dans une attente désespérée, j'assume bien ma vie ds l'ensemble. Certes avec des hauts et des bas … Tu sais à ton age, je ne parlais pas comme je t'ai écrit, je n'avais pas cette notion du temps… Les années passants font que l'on voit le chemin se rétrécire … je ne suis pas la seule à le ressentir … Sans doute, les parents agés, les petiots qui grandissent… font que … Aussi, il est devenu vital de bien vivre ce temps qui passe et de le vivre sans se faire trop de mal … et ne pas en faire aux autres … C'est essentiel pour moi . Chaque jour, je me dois de le vivre en connaissance de tout ce que la vie m'a apprit et d'en faire rejaillir le meilleur. Des jours cela va, d'autres moins … J'essais d'aller vers le plus haut tout modestement, car même si la perfection n'existe pas, il est bon de s'en rapprocher le plus possible . Tu me parles d'une solitude intérieur, effectivement, je dirais que c'est mon cas aussi, mais cela ne me gene pas. J'aimais à me lever, il y a peu et d'être à l' écoute de mes émotions avant que la vie reprenne (infos ..télé). Je savourais cela, j'étais à l'écoute de mon corps … Tu sais le meilleur ami que l'on puisse avoir c'est soi. Nous pouvons être notre pire ennmie et de cela, j'en suis convaincue . Prendre soin de soi, se nourrir intelligeament ect … faire des choses bonnes pour notre organisme c'est un bel acte envrs soi que j'essais d'integrer. C'est avoir du respect pour notre personne … Apprendre à s'aimer… sans egocentrisme, cela n'a rien à voir d'aillleurs. Aprés, on peut donner avec tout son coeur puisque nos besoins sont comblés. C'est une leçon pour les femmes surtout qui se coupent en 4 pour leur foyer . A resituer plus haut : "En fait le matin, je me rapprochais de la méditation et cela entraine un bien-être merveilleux. Je suis alors très en accord avec moi-même et de tous ceux que j'aime ". Je sais que cela reviendra quand j'aurais retrouvé gout à me donner la force d'avancer comme je me le dois. Là, je me dois d'être plus tolerante à mon égard et de laisser le temps de revenir " à la vie ". Je pense que dans un couple, on se doit de rester dans un juste équilibre où le respect de l'autre est primordial. C'est surement la base même d'un couple épanoui où se croisent la complicité, la complémentarité … J'ai bpc réfléchit à cela. Meme si je devais vivre avec la personne, j'aurais besoin d'un espace à moi pour faire ce que j'aime et m'occuper de moi sans être auprés de lui. La rencontre à nouveau ne peut qu'en être que plus belle. Je pense que les amis c'est bien, mais pour moi, je n'évolue pas ds un milieu favorable où l'on rencontre des gens interessants. Puis, les amis pour moi, cela se comptent guére plus que 3 , pour faire des confidences . Voila, se dont je puis te dire ce soir . La vie est un mouvement qui nous entraine de l'avant et on se doit de le faire le mieux possible sans trop point se prendre au sérieux où alors juste la bonne dose qui ma foi est bien nécéssaire … car du sérieux, il en faut tout de même. Belle soirée à toi … Sylvie…
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


262514
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

"une amitie banale, en apparence..." premier recit gay termine

image

Bonsoir à vous tous, j'espère que vous avez passé un bon week-end ! Moi oui ça va. Demain dernière semaine et vacances, et qui dit vacances dit anniversaire de Léo, et qui dit anniversaire de Léo eh bah dit moi qui passe à l'action ! Je vous...Lire la suite

3 ans, envie de changement - relations amoureuses

image

Bonjour à tous, Cela fait trois ans que je suis en couple avec copain, j'ai 19 ans donc je l'ai rencontrée lorsque j'avais 16 ans. Je suis sa premiere copine, et moi il est mon premier copain "sérieux". Je l'aime énormément, il me donne vraiment...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
L'amitié d'une autre façon
Sur le même thème
Amitié entre gars et fille ? IMPOSSIBLE !
Notre amitié homme-femme
Voir tous les  autres témoignages