Histoire vécue Amour - Couple > Autres      (33584 témoignages)

Préc.

Suiv.

Aimer un psychotique

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 126 lectures | ratingStar_266227_1ratingStar_266227_2ratingStar_266227_3ratingStar_266227_4
Bonjour à tous, Je découvre ces forums tout en même temps que je lance mon premier post car j'imagine qu'il pourrait y avoir ici des participants beaucoup moins ignorants que je ne le suis sur le genre de situation que je rencontre en ce moment. J'ai la trentaine et je ne me suis jamais posé de question sur la manière de rencontrer, séduire ou aimer un homme. Par ailleurs, je suis célibataire car aucune de mes rencontres ne m'a donné l'envie ou le besoin de la poursuivre. Jamais amoureuse, mais aucun problème avec tout cela, je suis très bien seule et n'éprouve aucun manque relatif à ma vie amoureuse quelque peu misérable. J'ai cependant rencontré il y a quelques temps un homme pour lequel j'ai éprouvé un sentiment parfaitement inconnu mais qui pour moi ressemble vraiment à de l'amour. Et là, double problème existentiel. Je m'aperçois tout d'abord que je suis parfaitement incapable de raisonner avec un esprit clair comme je l'ai toujours fait lors des relations où je gardais un certain détachement. Cela se complique encore car le monsieur en question est psychotique. Je ne sais exactement son diagnostic car je ne le connais pas encore assez. Mais il est traité depuis des années par neuroleptiques et je perçois dans son discours un emploi étrange des mots, certaines idées délirantes et surtout des idées de dissociation de son corps. Rien de cela ne m'effraie ; cependant c'est l'image qu'il donne dans son comportement qui me laisse démunie quant à ma façon d'agir avec lui. C'est très intuitif et j'ai bien du mal à savoir si j'ai une conception très claire. Il donne l'impression d'être comme un enfant, d'avoir besoin d'être protégé, d'être incapable de vivre seul… Et cela me désempare. Je n'ai jamais eu envie de materner un homme, bien au contraire, et je me demande si avec une telle façon d'être, il est capable de concevoir une relation amoureuse. L'autre élément qui m'empêche d'agir comme je le ferais avec quelqu'un d'autre est cette impression que je pourrais le fragiliser ou perturber totalement son équilibre si j'essayais de me rapprocher encore plus de lui. Mais j'ai du mal à concevoir l'idée qu'il faut garder les psychotiques sous cloche protectrice pour qu'ils n'éclatent pas… Si des personnes ont une expérience de relation amoureuse, même pas concrétisée, avec des personnes souffrant de psychose, j'aimerais pouvoir les lire, savoir comment ils ont abordé les choses et s'ils pensent qu'il ne faut jamais les brusquer mais plutôt attendre qu'ils viennent d'eux-mêmes vers nous. Merci à ceux qui prendront le temps de me répondre.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


266227
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

A deux doigts de fuir parce que la rencontre m'angoisse - relations amoureuses

image

Bonsoir et merci de passer sur mon post. J'ai pas mal hésité à écrire ici (ou ailleurs ^^) , mais je crois qu'il faut que je mette les choses a plat et je suis ouverte à tous conseils et toutes critiques constructives. Voila, je suis une jeune...Lire la suite

Est-ce un point de non-retour ? - affaires de couples

image

Il s'en fout et il m'a dit "De toute façon, je ne vois pas l'intérêt de me prendre en main, il est trop tard maintenant." (il reste un mois à la fin de l'année). Ce qu'il a envie de faire en garçon normalement constituée. Je parle de le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages