Histoire vécue Amour - Couple > Autres      (33584 témoignages)

Préc.

Suiv.

Bébé ne s'endort pas seul

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 09/06/11 | Mis en ligne le 05/04/12
Mail  
| 120 lectures | ratingStar_237149_1ratingStar_237149_2ratingStar_237149_3ratingStar_237149_4
Pour ma part, à la maternité quand bébé chouiner je le prennais desuite dans les bras, je ne le laissais jamais pleurer, et il dormait souvent avec moi dans le lit. Après une nuit ou je n'avais rien dormit les sages femmes m'ont dit de lacher prise… Et c'est vrai que la plupart du temps il se calmait tout seul. Maintenant il a 2 mois et demi, il dort entre 7 et 10h par nuit et s'endort souvent seul, j'ai instauré un rituel (un bain, puis une tétée) et ensuite qu'il soit endormi ou pas je le met au lit et je ferme la porte, la plupart du temps il s'endort, chouine un peu mais ça ne dure jamais plus de 5 minutes. Mais parfois c'est plus fort que moi, il y a des pleurs que je ne peux pas ignorer, je sens qu'il a besoin de moi pour s'endormir, qu'il a besoin d'être rassuré et je le prend dans les bras, comme hier soir j'étais chez mes parents pour un anniversaire, il y avait du bruit, du monde et pourtant il était fatigué mais seul dans le landau il pleurait de plus belle, dès que je l'ai pris dans les bras il a arrêté, il a commencé à s'endormir et là je l'ai couché, il s'en est bien sur rendu compte (il a commencé à pleurer de nouveau) et là je lui ai dis que tout allait bien, qu'il pouvait s'endormir, je lui ai carressé le visage et il s'est calmé et je suis partie. Il a dormi 10h. Ils ont besoin de se sentir en confiance, de sentir qu'on est là pour eux. Il faut être à l'écoute, faire en sorte qu'il s'endorme dans les meilleures conditions. Si nous aussi on est sereine et qu'on a confiance en nous même et en lui, ça se passe bien. Moi je sais que les jours ou nuits ou je l'endors dans les bras et que je le reprends dès qu'il pleure, c'est quand je ne suis pas en forme, et que je cherche pas trop à réfléchir… mais je regrette pas de le prendre même si il peut y arriver seul, car j'aime l'avoir dans les bras, j'aime le sentir rassurer avec moi, je ne raterais pour rien au monde ces moments de pur bonheur, car cela me fait du bien à moi aussi de l'avoir dans les bras. Donc il ne faut pas culpabiliser, c'est unique. Ça grandit tellement vite qu'il faut en profiter, mais dans la limite du raisonnable, car quand on est à bout on est moins patiente… Moi aussi c'est comme cela que j'ai appris à le laisser seul dans son lit, trop fatiguée de me lever, à bout de nerf, je l'ai laissé pleurer et il s'est calmé tout seul… C'est dur mais le lendemain il le rend bien, car il a bien dormi, et se reveille avec un gros sourire rien que pour sa maman…
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


237149
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

A deux doigts de fuir parce que la rencontre m'angoisse - relations amoureuses

image

Bonsoir et merci de passer sur mon post. J'ai pas mal hésité à écrire ici (ou ailleurs ^^) , mais je crois qu'il faut que je mette les choses a plat et je suis ouverte à tous conseils et toutes critiques constructives. Voila, je suis une jeune...Lire la suite

Est-ce un point de non-retour ? - affaires de couples

image

Il s'en fout et il m'a dit "De toute façon, je ne vois pas l'intérêt de me prendre en main, il est trop tard maintenant." (il reste un mois à la fin de l'année). Ce qu'il a envie de faire en garçon normalement constituée. Je parle de le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages