Histoire vécue Amour - Couple > Autres      (33584 témoignages)

Préc.

Suiv.

C'est que nous ne parlions plus de tout cela depuis longtemps.

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 11/08/11 | Mis en ligne le 13/07/12
Mail  
| 97 lectures | ratingStar_274914_1ratingStar_274914_2ratingStar_274914_3ratingStar_274914_4
Ce qui a changé, donc ? C'est que nous ne parlions plus de tout cela depuis longtemps. Tout nous paraissait acquis : le couple, les enfants, le boulot. Nous étions sur une ligne droite et nous ne nous posions pas de question. L'infidélité nous a obligés à nous poser ces questions. Nous nous sommes demandé pourquoi nous étions ensemble, si nous avions envie de continuer etc. Ce que ne savent pas ceux qui ne l'ont pas vécu, c'est qu'un couple évolue : il y a la "passion" des 1ers émois amoureux, puis, vient le tournant des enfants, puis, les difficultés au travail (chômage pour mon mari, par exemple) et les enfants qui grandissent : 1ère étape difficile à négocier : l'adolescence, puis, 2ème étape bien plus pernicieuse : quand les enfants quittent la maison et nous renvoient une image de futurs grands-parents, un peu sur la touche… Dans l'idéal, chaque tournant devrait être négocié dans le dialogue, clef de la réussite du couple ; Mais, et tu le sais bien, Lémy, tout ça, c'est de la belle théorie qui n'a rien à voir avec la vraie vie : dans la vraie vie, tu cours, tu navigues a vue, tu es fatiguée, tu es découragée, tu as des états d'âme, des frustrations etc. Qui font que ce fameux dialogue, dont on t'explique ici que c'est primooooooooordiaaaaaaal, parfois, souvent, il disparaît. Ça me fait toujours rigoler ces jeunes femmes qui n'ont pas d'enfant et qui t'expliquent combien c'est facile de ne pas se laisser aller, d'être à la fois épouses, maîtresses, mères de famille, éducatrices hors pair, professionnelles au top… La vie se chargera de leur expliquer. Donc, pour revenir à nos moutons, quand il est passé à l'acte, notre vie était terne, monotone et remplie d'angoisses. Je ne suis pas plus gourde qu'une autre, et, de mon côté, je me demandais si je serais capable de vieillir aux côtés de l'homme qu'il était en train de devenir (et, crois-moi, dépression oblige, c'était gratiné ! En plus, quand il a rencontré sa maîtresse, il faisait tellement d'efforts pour ressembler au prince charmant qu'il se lâchait à la maison où il était carrément odieux ! ). Alors l'infidélité nous a amenés à remonter aux sources de notre histoire et à changer un certain nombre de choses dans nos comportements qui nous pourrissaient l'existence. Sans cette infidélité, la réflexion n'aurait sans doute pas eu lieu et je ne suis pas certaine que nous serions encore ensemble. Cela dit, c'est vrai qu'au bout de 3 ans, la vie reprend son cours mais, nous sommes en alerte et nous préservons le dialogue. Mais je pense que c'est bien plus facile à nos âges (51-54) que lorsque nous avions le nez dans le guidon parce que les enfants donnaient tezllement plus de travail !!
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


274914
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

A deux doigts de fuir parce que la rencontre m'angoisse - relations amoureuses

image

Bonsoir et merci de passer sur mon post. J'ai pas mal hésité à écrire ici (ou ailleurs ^^) , mais je crois qu'il faut que je mette les choses a plat et je suis ouverte à tous conseils et toutes critiques constructives. Voila, je suis une jeune...Lire la suite

Est-ce un point de non-retour ? - affaires de couples

image

Il s'en fout et il m'a dit "De toute façon, je ne vois pas l'intérêt de me prendre en main, il est trop tard maintenant." (il reste un mois à la fin de l'année). Ce qu'il a envie de faire en garçon normalement constituée. Je parle de le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages