Histoire vécue Amour - Couple > Autres      (33584 témoignages)

Préc.

Suiv.

Chicanes dans le couple : ras-le-bol

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 28/01/11 | Mis en ligne le 08/04/12
Mail  
| 114 lectures | ratingStar_238723_1ratingStar_238723_2ratingStar_238723_3ratingStar_238723_4
Bonsoir à toutes et tous, J'écris ce soir comme j'aurais pu le faire il y a quelques jours, quelques mois. Le titre de ce post vous aura éclairé d'emblée sur sa teneur sans doute. En couple depuis 2 ans et demi, je vois celui çi se ratatiner au point que, si je considérai ma concubine comme étant la femme de ma vie au début de notre union, aujourd'hui il ne peut plus être question de cela. A fréquences variables je dois subir son humeur, et ses ressentis et autres interprétations sur diverses choses dans notre couple, du quotidien. Je vais donner un exemple rapide et clair pour que vous compreniez la situation qui est celle de ce soir : En fin d'après-midi, je suis rentré plus tôt que prévu. Étonnée de me voir arriver si tôt, je lui ai répondu sur un ton normal (j'insiste sur ce détail) , que si j'étais revenu à cette heure c'est parce que ma mission intérim venait de s'achever. Ce n'était pas vraiment prévu. Je lui avais parlé d'une mission de 3, 4 mois, mais le chantier après seulement deux semaines s'est interrompu, et donc ma mission aussi. Elle était dans le salon, occupée aux travaux de restauration du parquet depuis cette annonce. Après un gros laps de temps, je suis entré et me suis assis à ses côtés : je sentais une tension et lui demandai alors ce qui n'allait pas. Elle m'a répondu qu'elle était en colère contre l'Agence d'intérim, mais ce qu'elle trouvait incroyable et qu'elle ne digérait pas, c'est… le ton sur lequel je lui avais annoncé la nouvelle ! J'aurais dû, selon elle, avoir un ton grave, une mine défaite, être catastrophé, bref lui montrer que j'étais affecté par la situation (ce qui est évidemment le cas, puisqu'on ne laisse généralement pas un bon salaire sans tristesse). Depuis une heure, elle est en bas et moi en haut, énervé et ne voulant pas dialoguer. Je suis fatigué de ce genre de "chicanes". Voilà. Je ne sais plus quoi faire, mais en filigrane apparait le spectre d'une séparation, parce que je n'en peux plus de ses réactions.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


238723
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

A deux doigts de fuir parce que la rencontre m'angoisse - relations amoureuses

image

Bonsoir et merci de passer sur mon post. J'ai pas mal hésité à écrire ici (ou ailleurs ^^) , mais je crois qu'il faut que je mette les choses a plat et je suis ouverte à tous conseils et toutes critiques constructives. Voila, je suis une jeune...Lire la suite

Est-ce un point de non-retour ? - affaires de couples

image

Il s'en fout et il m'a dit "De toute façon, je ne vois pas l'intérêt de me prendre en main, il est trop tard maintenant." (il reste un mois à la fin de l'année). Ce qu'il a envie de faire en garçon normalement constituée. Je parle de le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages