Histoire vécue Amour - Couple > Autres      (33584 témoignages)

Préc.

Suiv.

Comment acquérir son indépendance dans une vie de couple

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 222 lectures | ratingStar_228299_1ratingStar_228299_2ratingStar_228299_3ratingStar_228299_4
Je prends modèle sur le post de papaya qui nous recommande très justement de nous « centrer sur nos émotions ». Vous souffrez de dépendance, de crises d?abandon perpétuelles, du besoin d?être « prise en charge » et « d?être sauvée » par un/votre homme ? Vous ne pouvez songer à la solitude, et au fait de pouvoir s?assumer seule, et vous en souffrez de façon excessive ? Votre couple devient vital pour vous et devient l?élément qui peut vous faire plonger dans le stress, la peur ou le chagrin? Et vous alors ? vous vous effacez ! Voici comment acquérir son indépendance. Voici comment se libérer de façon efficace : évacuer notre mal, par les pleurs ou par écrit. C'est notre mal qui nous empêchent d'être nous même et de nous assumer pleinement, c'est lui aussi qui nous incite à nous reposer sur qqn pour combler ce qui nous manque. Pleurer : C?est bien joli tout ça, mais pleurer quoi, et quand ? Nous allons évacuer la racine de notre mal ( par les pleurs ou par écrit) car le but n?est pas de ressasser mais bel et bien d?EVACUER afin de se reconstruire, être une personne à part entière avant tout, aller mieux et redevenir qqn de plus solide. EVACUER le mal est le seul moyen de réussir vraiment. Je vous propose quelques pistes qui m?ont réussie, si cela vous intéresse et que vous êtes dans une position d?abandonite aigue. Comment procéder : ETAPE 1 : Il convient d?avoir la volonté d?être indépendante. Souvent, le cul entre deux chaises on hésite à décider de l?être vraiment parce que l?on n?est pas sure que ce n?est pas la faute du partenaire, qu?il ne se moque pas de nous, le sentiment qu?il ne nous aime pas et qu?il nous abandonne est là et nous freine. On pense que c?est de sa faute. Or, même si le partenaire n?est pas rose, le problème majeur est que nous nous bouffons la vie et que nous sommes dépendantes de lui. Il convient donc, en dépit de ce que nous incriminons au partenaire de DECIDER ETRE INDEPENDANTE POUR SOI et d?agir en tant que telle sans laisser tomber le combat. L?étape 2 nous aidera. ETAPE 2 : Il convient d?admettre que notre problème est de souffrir d?être abandonnée avant tout, et que le fond du problème n?est pas le partenaire. Le comportement du partenaire, même s?il est peu admissible sur certains points, fait ressurgir en nous les douleurs du passé. Ce sont ces douleurs qu?il convient de traiter, où elles réapparaîtront un jour, avec ou sans lui, pour nous pourrir la vie. Le fait d?ouvrir les yeux et de se rendre compte que c'est de l'abandonite et vouloir se réparer soi en premier lieu et non vouloir réparer son couple est le pas en avant primordial. Pour cela je vous demande très fortement de lire ce livre : « Le complexe de Cendrillon » de Colette Dowling, il met les mots exacts sur ce sentiment d?être abandonnée et sur ce besoin d?amour et d?être prise en charge. Il explique exactement tout ce dont nous souffrons et il dit tout ce qu?il faut savoir. Pourquoi le lire ? Parce qu?il faut mettre les mots sur notre mal c?est très important pour avancer. Ce livre est un soulagement car il nous comprend tellement ! Il m?a fait avancer d?un bond. ETAPE 3 : EVACUER SES EMOTIONS : c?est l?étape primordiale et réparatrice.L?étape 3 est très efficace si elle est entreprise dans les pleurs. L?écrit est bon aussi. -Déjà, quand évacuer ? il faut absolument évacuer ses émotions A CHAQUE fois que vous ressentez une boule dans le ventre, que vous ressentez de la peur ou de la frustration. Ne surtout pas garder ces sensations si petites paraissent t-elles. -Mais comment se mettre en condition de manière efficace ?cela se fait de façon intime, se mettre dans une pièce seule dans une atmosphère où l?on pourra faire jaillir les larmes (fond de musique triste, pièce dans le noir) ou être en condition pour écrire intimement sur soi.-Le but est de faire cela en étant véritablement investi et plongé dans notre intime. Voici comment évacuer efficacement et réussir à se libérer à terme de notre mal, et nous faire revivre : En premier lieu =identification des émotions -il convient de mettre les mots exacts sur ce que tu ressens, ce dont tu as peur ce qui te fait souffrir. Il faut que tu reconnaisses de quoi tu as peur et ce que tu ressens (le mieux est de mettre les mots par écrit ou de le dire à haute voix "j'ai peur qu'elle me quitte, j'ai peur que etc." ) Deuxièmement=parler avec la petite fille qui est en soi - il convient de pleurer (par écrit si les larmes ne sortent pas) ton passé: approfondis sur l'origine de ces émotions : qu'est ce qu'il t'a manqué dans l'enfance, ce qui t'a manqué quand tu étais enfant ou adolescente, ce qui t'a fait souffrir à tel moment (moments de hontes, manque d'amour a tel moment, sentiment d'échec etc.) -Pardonner à ses parents ou à ceux qui nous ont fait du mal et admettre que l'on ne pourra jamais rien changer et qu'ils ne changeront jamais -puis, expliquer à cette petite fille que son rêve d'avoir un homme qui serait le substitut d'un père (qui apporterait ce que l'on aurait pas reçu) n'existera jamais. Troisièmement=Faire le deuil du prince charmant et du papa Cela est primordial : c'est la racine de notre mal! en effet nous attendons qqn qui nous "sauve" nous "prenne en charge" nous apporte un amour merveilleux et nous regarde avec amour que c'est beau... (nous n?en sommes pas forcément consciente et pourtant ? c?est notre plus grand souhait) tant que nous ne ferons pas le deuil de ce mythe nous attendrons inconsciemment toute notre vie qu'un homme y conforme et nous souffrirons. -Il convient donc de pleurer notre deuil : le prince charmant n'existe pas - pleurer notre deuil : un homme ne comblera jamais les manques affectifs que l'on a subi, il n'a pas à faire ça Quatrièmement=Admettre que l'on est SEULE Pleurer (/par écrit) notre souffrance d'admettre que l'on est seule, que personne ne viendra jamais nous sauver, que nous sommes les seules personnes à pouvoir nous prendre en charge (c'est le moment le plus dur! admettre cela et l'évacuer est le début de la guérison mais c'est aussi très douloureux a admettre). COMMENT GERER LES FRUSTRATIONS DU CONJOINT : Il convient simplement d?admettre que l?on ne peut pas changer les gens, que notre partenaire ne peut pas nous apporter ce que nous voulons pour l?instant tant que nous serons sous l?emprise de l?abandonite. Pleurer (/par écrit) notre déception et notre rage, mais admettre que c?est ainsi. ET ENFIN, COMMENT GERER L ABANDONITE (par les larmes ou bien en écrivant votre chagrin/déception par écrit, en tt cas faire sortir ce qui ne va pas) A chaque crise d?abandonite : Pleurez en reconnaissant plusieurs choses : -reconnaissez le fait que vous vous sentez abandonnée, pleurez votre frustration. Mais en pleurant, faites le deuil de votre abandonite : reconnaissez en pleurant que vous souffrez d?abandonite et que donc vous incriminez votre partenaire qui certes a ses tords, mais que la cause profonde du mal vient bel et bien de vous et non de lui. -pardonnez vous, dites vous que si vous êtes comme cela c?est parce que vous souffrez vraiment et que ce n?est pas de votre faute, ce n?est pas « voulu ». -Très important : ne luttez pas contre votre abandonite : reconnaissez que vous devez vivre avec et qu?elle fait aujourd?hui partie de vous. Essayez de lui parler, de l?apprivoiser: « pourquoi tu es là, vas t?en, je sais que je dois vivre avec toi mais atténues toi tu me pourris la vie etc. » -dites vous que vous allez vous en sortir, que vous réussirez à être une personne à part entière. ( et c?est vrai?) --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------------
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


228299
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

A deux doigts de fuir parce que la rencontre m'angoisse - relations amoureuses

image

Bonsoir et merci de passer sur mon post. J'ai pas mal hésité à écrire ici (ou ailleurs ^^) , mais je crois qu'il faut que je mette les choses a plat et je suis ouverte à tous conseils et toutes critiques constructives. Voila, je suis une jeune...Lire la suite

Est-ce un point de non-retour ? - affaires de couples

image

Il s'en fout et il m'a dit "De toute façon, je ne vois pas l'intérêt de me prendre en main, il est trop tard maintenant." (il reste un mois à la fin de l'année). Ce qu'il a envie de faire en garçon normalement constituée. Je parle de le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages