Histoire vécue Amour - Couple > Autres      (33584 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai peur d'avoir un enfant

Témoignage d'internaute trouvé sur famili 34 ans
Mail  
| 276 lectures | ratingStar_141193_1ratingStar_141193_2ratingStar_141193_3ratingStar_141193_4

 

J'ai 33 ans, ma compagne en à 29. Nous sommes ensemble depuis maintenant 7 ans. SERIEUX ALORS  

 

Dans la vie, j'ai toujours recherché un minimum de contraintes, un maximum de liberté et un minimum de stress. J'ai choisi un boulot qui me permet de gerer mon temps comme je le souhaite et je peux donc bosser aux heures que je souhaite (par exemple, grasse mat quasi quotidienne) , partir en vacances quand je le veux (et surtout pas en juillet/aout quand tout le monde s'entasse sur les plages) ,… bref je pense avoir une vie tranquille et "confortable".    C'est plus facile… chacun son truc  

 

Depuis quelques temps ma famille et ma belle famille nous faisaient part de leur envie de devenir grand-parents. Jusqu'à present, ma compagne etait de mon cote et n'avait pas non plus envie d'avoir d'enfants (elle preferait se consacrer à sa carriere professionnelle). Seulement voila il y a environ 1 an, elle m'a fait part de son envie d'avoir rapidemment (en plus ! ) un enfant (avant ses 30 ans en fait).  Ca arrive souvent, les femmes ne pouvant pas concevoir jusqu'à la mort elles…  

 

Le jour ou elle m'a annoncé ça, j'ai cru que j'allais faire un malaise tellement je me suis senti mal. Je crois que rien au monde aurait pu être pire. J'ai ressenti à la fois un stress enorme, une immense tristesse et je me suis senti trahi.    

 

Au debut j'ai laissé filer en me disant que ça lui passerait… mais non seulement ça ne passe pas mais son désir semble de plus en plus présent. Elle commence a m'en parler tous les jours et à me mettre la pression en me menacant de ne plus prendre la pillule par exemple… evidemment ça a tendance à pourrir l'ambiance entre nous ! (si tu n'en veux pas, toi tu peux mettre des capotes après toutes ces années où elle n'a pas oublié sa pilule tous les jours, non ? …)  

 

J'ai beau y reflechir, essayer de me persuader que tout le monde est capable d'elever un enfant, je fini toujours par me dire : "Non, les enfants c'est pas pour moi".    

 

Pour moi un enfant ça represente surtout une source intarrissable d'emmerdes, de contraintes et de stress, autant de choses que j'ai toujours eu tendance à fuir.    c'est aussi des sourires, des rires, des tonnes de tendresses, des découvertes sur soi même etc… en plus des soucis  

 

J'ai pas envie que ma vie se transforme en course permanante pour aller à la creche, chez la nounous, à l'ecole,…  il y a des gens qui y arrivent et qui garde quand même une vie sympa et cool…    

 

J'ai pas envie de perdre mon temps à l'accompagner tous les samedi au football ou à la danse et tous les ans de perdre une apres midi pour aller à la fete de l'ecole pour s'extasier devant un concert de flute ou une farandole totalement desordonnée…  

J'ai pas envie d'avoir à faire la police pour que ce charmant petit veuille bien manger ou faire ses devoirs.

J'ai pas envie de gerer les crises, d'entendre des pleurs ou des cris à longueur de journée   (je crois que je ne deteste rien de plus au monde qu'entendre un enfant qui braille).

J'ai pas envie de m'inquieter pour son avenir parce que ses resultats scolaires ne sont pas bons par exemple  

 

J'ai envie de continuer à aller au theatre, à un concert et au cinema regulierement.    Ca peut être compatible, on ne s'arrête pas de vivre en couple quand on devient 3…

 

J'ai envie de continuer à partir à l'autre bout du monde sur un coup de tete (ou presque). J'adore ça car je me sens vraiment libre et je me dis qu'avec un enfant c'est plus vraiment possible (obligation de partir pendant les vacances scolaires comme tout le monde. Je ne sais pas pourquoi mais cette idée de partir en meme temps que tout le monde me deplait totalement  ). D'ailleurs, s'il y a un point ou tous mes amis qui ont des enfants sont bien d'accord c'est que des vacances avec enfants, c'est plus vraiment des vacances…

 

Bref, j'ai l'impression qu'avoir un enfant represente un changement de vie total et j'ai tres peur de ne pas aprecier cette nouvelle vie et de regretter mon ancienne vie pendant les 20 prochaines années. Et meme s'il n'y a que 1% de risque que je regrette d'avoir fait un enfant, je ne suis pas pret à prendre ce risque de transformer ma vie en enfer… C'est ton choix de vie être sans enfant, mias tu l'écris toi même : j'ai très peur. La peur une fois surpassée peu cacher du bonheur non ? Est ce de la peur ou un réel refus total complet ?  

 

Pas mal d'amis proches ont eu des enfants recemment et j'ai pu constater à de maintes reprises qu'elever un enfant demandait une attention de tous les instants et je ne pense pas avoir la patience et le courage pour supporter ces petits monstres en permanence. Certains ne sont pas des monstres, et certes il faut un minimum d'attention mais ça vient tout seul et sans effort crois moi  

 

Plus que le fait d'avoir des enfants, ce qui me fait peur c'est d'en être responsable et de devoir m'en occuper 24h/24, 365j/an pendant une bonne vingtaine d'année… sans retour en arriere possible ! C'est peut être cette irréversibilité qui me gene le plus. Faire un enfant, ça doit être la seule chose au monde (avec la mort) à être irréversible. Dans la vie, il est possible de demenager si l'appartement ne convient pas, de reprendre ces etudes si on se rend compte qu'on s'est trompé de voie, on peut toujours divorcer ou se separer si on ne s'entend plus, mais on ne peut plus se debarasser d'un enfant ?    bref la vie sans contrainte solo et égoïste nombriliste ? Besoin de personne sauf de moi ? Si on se rend compte qu'on etait pas fait pour ça…

 

Il me semble que j'aimerai beaucoup avoir un enfant mais à condition de pouvoir m'en "debarrasser" lorsque j'en aurai marre ou qu'il representera une contrainte qui m'empeche de faire ce que je souhaite…  un peu comme un jeu video qu'on peut arreter puis reprendre.  On n'est pas dans une fiction, les jeux ne sont pas réels, la vie n'est pas un film de cinéma non plus… tu es bien vivant  

 

Je suis conscient que ma "non-envie" d'enfant contient probablement une grande part d'egoisme… je n'ai pas envie de sacrifier une partie de mon confort   (pas seulement materiel, pour moi le calme et la tranquilité d'esprit sont les plus grands des conforts) et de ma liberté pour un enfant.    

 

Et comme je suis plutot un garcon anxieu   , j'ai tendance à toujours imaginer le pire, notamment que cet enfant pourrait être malde ou handicapé  … et tu crois que les femmes n'en ont pas peur elles aussi parfois, mais sans rien faire on avance pas… ayant moi-meme passé une partie de mon enfance et de mon adolescence dans les hopitaux, je me vois mal reproduire l'experience avec mon enfant. Moi aussi, mais j'ai quand même envie d'un enfant, mauvaise excuse  

 

J'aime ma compagne et je n'imagine pas vivre sans elle… mais là sur un terrain pareil si elle en a vraiment envie, tu peux la perdre… mais en meme temps je ne me vois pas vivre avec des enfants. Je suis pris en sandwitch entre la pression de ma compagne et de mon environnement (famille, amis et meme collegues de boulot) ta compagne compte pour partage d'avis, ensuite l'entourage ce n'est pas leur problème, c'est un problème de couple avant tout et la certitude que je ne suis pas fait (ou pas pret ? ) pour avoir des enfants. Mais bientot ma position va devenir intenable… il faudra que je choisisse entre abdiquer devant ce desir d'enfants ou partir et quitter ma compagne !  

 

Je pense à ça en permanence depuis plusieurs mois (au point que je n'arrive plus à me concentrer sur mon boulot) et je suis vraiment perdu… alors quels conseils pourriez vous me donner, quelqu'un qui etait dans ma situation et qui a "franchi le pas" peut il me donner ses impressions,… ?  

 

Parlez ensembles de tout et calmement, mais parlez.

Ensuite réfléchies bien sur toi même, est ce une non envie ferme et définitive ou une peur du changement vis à vis de ta petite vie tranquille ?  Réfléchies bien car si tu l'aimes vraiment. Elle doit avoir très très mal de ta décision et un enfant est aussi l'amour.

Faire un enfant c'est dire je t'aime vraiment, ne pas en vouloir c'est dire je m'aime avant tout moi… !

 
  Lire la suite de la discussion sur famili.fr


141193
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

A deux doigts de fuir parce que la rencontre m'angoisse - relations amoureuses

image

Bonsoir et merci de passer sur mon post. J'ai pas mal hésité à écrire ici (ou ailleurs ^^) , mais je crois qu'il faut que je mette les choses a plat et je suis ouverte à tous conseils et toutes critiques constructives. Voila, je suis une jeune...Lire la suite

Est-ce un point de non-retour ? - affaires de couples

image

Il s'en fout et il m'a dit "De toute façon, je ne vois pas l'intérêt de me prendre en main, il est trop tard maintenant." (il reste un mois à la fin de l'année). Ce qu'il a envie de faire en garçon normalement constituée. Je parle de le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages