Histoire vécue Amour - Couple > Autres      (33584 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'aimerais devenir un vrai méchant

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 306 lectures | ratingStar_45945_1ratingStar_45945_2ratingStar_45945_3ratingStar_45945_4

Bonjour,

Ce que me reproche mon ex, à peu de chose près il aurait pu écrire les mêmes mots : je ne me retourne pas, je zappe les gens, je suis capable de faire une croix sur les relations et de ne pas revenir en arrière, dès que j'ai fait le tour d'un sujet je passe à autre chose.

C'est faux, mais c'est comme ça qu'il le présente.

Si cette femme est comme moi, je vais t'aider à la cerner un peu mieux, mais je ne parlerai qu'en mon nom pour ne pas interpréter ses ressentis à elle.

Quand je raye quelqu'un de ma vie, ça n'est pas que je le zappe, c'est que je m'interdis d'y penser, de le contacter, de lui parler ou de me replonger dans une situation qui pourrait être dangereuse pour moi. Je me force à couper tout contact, ça n'est pas mon envie, mais ça devient un reflex, parce que je sais, avec ma raison, que ça ne mènerait à rien si ce n'est à revivre exactement les mêmes choses, les mêmes disputes, les mêmes malentendus qui ont poussé au premier clash, donc à moins que quelque chose n'ait résolument changé dans ma vie, je détruit tout ce qui me liait à cette personne et je la regarde partir à la dérive en sachant que chaque jour efface un peu plus son souvenir.

Face à mon ex, je me préserve, je suis un bloc de glace parce que je refuse qu'il puisse m'atteindre, ses mots glissent sur moi, du moins en apparence. Je sais qu'il ressasse le passé et que je n'ai pas intérêt à entrer dans son jeu sous peine de devenir folle à mégoter sur chaque réaction, à décortiquer chaque situation et chaque geste. Lui cherche à évacuer sa culpabilité de ne pas avoir su me garder, moi je ne culpabilise pas, donc je n'ai aucune raison d'y revenir, qu'il se remette en cause est normal, on le fait forcément quand quelqu'un nous quitte, mais celui qui part ne le fait pas, il n'a rien à détruire de son passé pour se restructurer ailleurs, la destruction est déjà faite depuis longtemps. Il se sent seul aujourd'hui, je me suis sentie seule pendant 8 ans, je n'ai pas envie de replonger dans le lisier pour patauger dedans encore une fois, j'en sors à peine, j'aimerais changer de vêtements maintenant.

Pour moi aussi le débat est clos, je suis déjà passée à autre chose, et je n'ai rien à lui dire. Parce que je ne suis pas la reine des salhaupes je l'autorise à rester chez moi, mais si cet appartement avait été le sien, je serais partie avec ma valise sitôt l'annonce de la rupture faîte.

Je suis en paix avec moi-même, je n'ai rien à régler, rien à étaler et rien à réparer, tout ce travail là a été consciencieusement fait depuis deux ans, je me sens juste libre comme l'air et j'enrage d'avoir cette entrave encore au pied, il n'est plus que ça maintenant pour moi, une épine qui me pique de temps à autres, à laquelle l'inquiétude me fait penser, il a proféré des menaces, et s'il les mettait à exécution ?

En dehors de ça, je ne ressens plus rien, ni tendresse, ni attachement, ni rien, juste un profond agacement que j'aimerais plus que tout voir se transformer en indifférence, ça voudra dire qu'il est remonté à la surface.

Et ce jour là, peut-être, s'il y tient encore, nous pourrons construire une amitié.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


45945
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

A deux doigts de fuir parce que la rencontre m'angoisse - relations amoureuses

image

Bonsoir et merci de passer sur mon post. J'ai pas mal hésité à écrire ici (ou ailleurs ^^) , mais je crois qu'il faut que je mette les choses a plat et je suis ouverte à tous conseils et toutes critiques constructives. Voila, je suis une jeune...Lire la suite

Est-ce un point de non-retour ? - affaires de couples

image

Il s'en fout et il m'a dit "De toute façon, je ne vois pas l'intérêt de me prendre en main, il est trop tard maintenant." (il reste un mois à la fin de l'année). Ce qu'il a envie de faire en garçon normalement constituée. Je parle de le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages