Histoire vécue Amour - Couple > Autres      (33584 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je me disais que ce serait certainement mieux avec une autre.

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 30/04/10 | Mis en ligne le 28/07/12
Mail  
| 108 lectures | ratingStar_281983_1ratingStar_281983_2ratingStar_281983_3ratingStar_281983_4
Bonjour, j'ai vécu exactement la même chose, nous étions avec ma femme devenus de trés bons amis, pas de heurts, pas de clash mais plus du tout de complicité, plus de tendresse et bien sûr plus de relations sexuelles. Comme toi j'ai cherché ailleurs ce que je n'avais plus chez moi, je ne suis pas non plus passé à l'acte mais moi aussi je tombais amoureux à chaque coin de rue, je fantasmais sur mes collègues de travail. Je me disais que ce serait certainement mieux avec une autre. Nous avons fini par nous séparer car il était impensable de vivre toute notre vie de cette façon et notre enfant n'a pas été un obstacle dans ce choix car nous avons pensé qu'il serait plus heureux si nous étions nous-mêmes plus heureux. Avec le recul je regrette cette décision, j'ai l'impression que nous avons choisi la facilité alors que j'aurais dû me battre pour ma famille, dialoguer avec ma femme, me remettre en question, faire de vrais efforts, des folies. Dans ces cas-là on pense toujours que c'est la faute de l'autre, que c'est à l'autre de faire des efforts alors que c'est un travail à faire à deux, lentement, sans impatience. Je ne dis pas qu'il faut rester à tout prix avec son conjoint mais je pense qu'il faut être sûr d'avoir tout essayé, surtout dans ce cas précis où il n'y a pas de conflit et pas de tierce personne. J'ai compris trop tard que dans mon couple, (je schématise pour être clair) j'avais besoin de sexe pour être tendre, attentionné et complice alors que ma femme avait besoin de complicité, de tendresse et d'attention pour avoir du désir, quand le rouage commence à gripper c'est un cercle vicieux qui mène à une vie de couple sans complicité, attention, tendresse et desir… il ne reste plus guère que l'amitié… Prends ton courage à deux mains, n'ai pas peur de te faire remballer au début et fonce re-rendre ton mari dingue de toi ; -) , toute ta famille n'en sera que plus heureuse et toi la première.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


281983
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

A deux doigts de fuir parce que la rencontre m'angoisse - relations amoureuses

image

Bonsoir et merci de passer sur mon post. J'ai pas mal hésité à écrire ici (ou ailleurs ^^) , mais je crois qu'il faut que je mette les choses a plat et je suis ouverte à tous conseils et toutes critiques constructives. Voila, je suis une jeune...Lire la suite

Est-ce un point de non-retour ? - affaires de couples

image

Il s'en fout et il m'a dit "De toute façon, je ne vois pas l'intérêt de me prendre en main, il est trop tard maintenant." (il reste un mois à la fin de l'année). Ce qu'il a envie de faire en garçon normalement constituée. Je parle de le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages