Histoire vécue Amour - Couple > Autres      (33584 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je me suis rendu assexuel

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 650 lectures | ratingStar_144820_1ratingStar_144820_2ratingStar_144820_3ratingStar_144820_4

Je suis un homme marié qui a eu la chance d'épouser la femme qu'il aimait il y a plus de 15 ans.

P'tain, ça ne me rajeunit pas.

Plus de 15 ans après, je sais qu'elle est la femme de ma vie, celle que j'aime, tout simplement. Tout humainement !

Je vous la fais courte, à vous de m'interroger après si vous le souhaitez.

Début de vie de couple assez "normale" dans nos rapports, même si je trouvais ma femme très "réservée" par rapport à moi.

Nos relations ont bien entendu évoluées, et heureusement, mais sans que je la sente réellement épanouie et femme.

Elle ressent du plaisir (quand nous avions des rapports) , jamais de désir (j'étais toujours "instigateur", "moteur").

Nous en avons parlé, reparlé, nous avons consulté.

Je la sentais en état de souffrance, autant que moi je l'étais.

Je me suis posé 1 000 questions sur nous, sur moi, en quoi je faisais ou ne faisais pas, comment faire naitre ce désir jamais énoncé, etc. J'ai souffert en silence. Pleurer aussi (oui les hommes pleurent aussi ! ).

A force de dialogue et de travail j'ai compris que son éducation l'avais amputé de cette part d'elle même. Je l'ai compris, respecté et nous avons continué a évolué ainsi.

Un soir, un de ces soirs qu'on oublie pas, après tant d'années de mariage, ma femme s'est (enfin) écroulée et m'a dit le viol dont elle avait été l'objet alors qu'elle n'était qu'une gamine ?

Mon monde s'est écroulé ! Je me suis senti sale d'être un mec ! Coupable de ne pas avoir su voir ça durant toutes ces années !

Je me suis effondré !

Entre colère contre la vie et résignation. Il y a longtemps, un salop a brisé la femme que j'aime ?

J'ai vécu dans le respect de son refus de la sexualité. Longtemps, très longtemps, amputant la mienne du même coup.

Je crois avoir fait beaucoup… énormément pour qu'elle comprenne que près de moi elle était en sécurité, que tous les hommes n'étaient pas des violeurs, que je l'aimais pour ce qu'elle était Elle, que mes bras étaient un refuge.

Aujourd'hui, je fais ce triste constat d'une vitrine. J'ai accepté de ne pas vivre ma sexualité avec ma femme. Je me suis rendu assexuel. J'ai accepté d'endosser ce rôle de victime et/ou de bourreau durant des années.

Mais la vie vous rattrape, ou du moins m'a rattrapé. On ne peut vivre amputé. C'est intenable, même par amour.

Il y a un jour où l'homme "entier" se réveille celui qui a besoin tant de sentiments que de sexualité.

Le besoin basique et humain d'être désiré.

J'ai eu une relation merveilleuse avec une femme qui n'étais pas la mienne.

Merveilleuse pourquoi, parce qu'elle était femme et moi homme. Un moment rare et unique où deux êtres se rencontrent. Nous ne reverrons plus. Même si notre relation reste intense.

Lynchez moi si vous le souhaitez.

Mais je suis redevenu homme, entier, ni victime, ni coupable.

Juste un placebo à même de supporter l'insupportable : celui d'un couple amputé.

Une "vitrine" sociale et familiale, faite de tendresse et de complicité, mais où un un couple n'en est plus un.

Mes alternatives sont peu nombreuses : quitter ma femme (je ne le veux pas) , avoir une vie // (je crois que l'équilibre est là) , continuer à accepter d'être un non-homme (je n'en peux plus).
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


144820
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par écorché vif | le 25/08/11 à 01:58

bsr je vous admir vous aimer votre femme c est magnifique...je pense que vtre femme dois se sentir soulager d etre venue vs en parler,je pense sincérement kil fodrais suivre un térrapie de couple pour vs en sortir tout les deux pk un jour vous aller pe etre rencontrer une autre femme est avoir envie de la revoire et pe etre tomber amoureux d elle,certe votre femme a été violer c est horrible mais fo pas vivre kome si elle aller mourir demain...ne laisser pas se viol tuer votre couple je pense tres sincérement ke vous pouvez vs en sortir bon courage et tenais moi au courant svp

Histoires vécues sur le même thème

A deux doigts de fuir parce que la rencontre m'angoisse - relations amoureuses

image

Bonsoir et merci de passer sur mon post. J'ai pas mal hésité à écrire ici (ou ailleurs ^^) , mais je crois qu'il faut que je mette les choses a plat et je suis ouverte à tous conseils et toutes critiques constructives. Voila, je suis une jeune...Lire la suite

Est-ce un point de non-retour ? - affaires de couples

image

Il s'en fout et il m'a dit "De toute façon, je ne vois pas l'intérêt de me prendre en main, il est trop tard maintenant." (il reste un mois à la fin de l'année). Ce qu'il a envie de faire en garçon normalement constituée. Je parle de le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages