Histoire vécue Amour - Couple > Autres      (33584 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je sais qu'il m'aime mais j'ai du mal à lui faire confiance

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 128 lectures | ratingStar_227926_1ratingStar_227926_2ratingStar_227926_3ratingStar_227926_4
Merci de tout coeur pour ton témoignage. Quand je n'ai pas le moral (et ces jours ci c'est souvent le cas) je te relis pour y puiser de la patience. Je sais, ou plutôt soyons honnête je pense savoir qu'il m'aime. Il a de petites attentions comme de me téléphoner plusieurs fois par jour. Il m'a dit qu'il était méfiant, moi je le suis aussi : j'ai vécu pendant plus de 20 ans avec un mari qui me déstabilisait, qui me trompait que je ne sais plus faire confiance. Cela faisait 8 ans que je vivais seule, une solitude abyssale où parfois j'avais l'impression de verser des larmes de sang. Et tout est arrivé si vite : nous nous connaissions que peu lorsque notre histoire a commencé. 5 jours après, il me demandait de vivre avec lui et j'ai dit immédiatement oui car nous vivions quelque chose de très fort. Nous vivons quelque chose de très fort. Même si de part son métier de cuisier pour une société dans l'événementiel il n'est que rarement avec moi le soir et le week-end. En septembre j'ai eu l'immense douleur de perdre ma maman et il a été là, à mes côtés. Il a même demandé à son employeur de rester dans la région pour ne pas me laisser seule. Son pied à terre il en a fait un nid pour nous : il l'a meublé pour moi. Et parfois, lorsqu'il est en confiance il me raconte des brides de son enfance malheureuse comme le fait que son père est mort avant sa naissance et que son beau-père le traitait de bâtard Je sais tout cela mais cela ne m'empêche pas de douter surtout de moi, de ma capacité à le rendre heureux et à être heureuse (ça c'est tout nouveau car j'ai toujours donné sans attendre en retour mais aujourd'hui j'ai vraiment envie d'être heureuse, pleinement heureuse). J'ai envie de me battre pour ce bonheur tout neuf, pour cet homme que j'aime mais parfois je me dis que je ne veux plus souffrir comme par le passé et que si c'est ainsi je vais partir, j'ai même failli le lui dire lundi? et puis j'en ai parlé avec des amies, je me suis calmée. Il faut que je travaille mon hyperémotivité, mon penchant à angoisser pour un mot dit de travers. Ne plus analyser, décortiquer chaque phrase. Mais c'est un travail long. Mais bon j'ai 48 ans et je ne veux plus jamais revivre ce que j'ai vécu mais sans pour cela perdre ma dignité. J'ai à grandir, à faire confiance, à me faire confiance et là j'ai des années et des années de retard.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


227926
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

A deux doigts de fuir parce que la rencontre m'angoisse - relations amoureuses

image

Bonsoir et merci de passer sur mon post. J'ai pas mal hésité à écrire ici (ou ailleurs ^^) , mais je crois qu'il faut que je mette les choses a plat et je suis ouverte à tous conseils et toutes critiques constructives. Voila, je suis une jeune...Lire la suite

Est-ce un point de non-retour ? - affaires de couples

image

Il s'en fout et il m'a dit "De toute façon, je ne vois pas l'intérêt de me prendre en main, il est trop tard maintenant." (il reste un mois à la fin de l'année). Ce qu'il a envie de faire en garçon normalement constituée. Je parle de le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages