Histoire vécue Amour - Couple > Autres      (33584 témoignages)

Préc.

Suiv.

L'amour au féminin…

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 96 lectures | ratingStar_264043_1ratingStar_264043_2ratingStar_264043_3ratingStar_264043_4
Il est des façons d'être aimé. Il est celui d'être aimé par une femme. Et pour ça, nous, hommes, quelle chance avons-nous ! "Je suis là" : n'avez-vous pas, chers confrères masculins, entendu ces paroles convaincues (mais pas forcément convaincantes) de vos douces respectives alors qu'une inquiétude avait décidé de prendre sa place sur votre visage et dans un moment de votre vie ? N'avez-vous pas de votre côté, chères lectrices, tenté de réconforter votre homme que vous aimiez par ces mots maternels, naturels et spontanés, pour chercher à adoucir chez lui quelque angoisse ? Je m'adresse aux hommes : n'avez-vous pas traversé des épreuves douloureuses comme un deuil ? Déstabilisantes comme de gros soucis professionnels ? Ou simplement pénibles comme un simple trajet (mais interminable et épuisant) en voiture ? A travers tous ces moments, n'avez-vous pas, sans rien attendre, eu la douceur d'un bras qui enlace votre cou, d'une tête qui se pose contre vous, ou d'une main aimante qui se pose sur votre genou, pour dire de façon muette par les mots mais loquace par la tendresse du geste : "je sais que c'est dur, je suis là, et je serai là à chaque fois que quelque chose te rendra malheureux" . Chez des amis ou en famille, alors que l'ambiance est au rendez-vous, ou dans toute autre occasion où l'euphorie est de rigueur et l'intimité amoureuse s'en retrouve reléguée au second plan, n'avez-vous pas, au moment où vous y attendiez le moins, senti un bras autour de votre taille, comme pour vous dire "on passe un super moment mais plus que tout, je voulais te dire que ce qui est le plus cher à mes yeux, c'est toi" . Sous la couette, quels sont ces bras magiques qui nous enlacent le cou, et ces yeux merveilleux qui nous disent "je suis avec toi et c'est ce qui compte le plus pour moi" , nous rappelant ainsi les vrais mots de l'amour et de la tendresse ? Je m'adresse aux femmes : on a sûrement dû vous dire que vous étiez chiantes… Mais vous a-t-on dit aussi que sans vous… Qui nous fera sentir cette présence aimante qui nous maintient sur nos deux pieds quand le vent souffle trop fort ? Qui nous rappellera que c'est en étant aimé qu'on trouve sa force ? Qui nous fera ainsi comprendre "qu'être là" , ce n'est pas forcément "faire" , mais c'est bien plus : combler ! Combler par une affection dont vous avez en chacune de vous le secret, et qui vient nous chercher sur un "terrain" que nous avons si peu l'habitude de fouler… Au-delà de ces illustrations, je trouve personnellement que l'amour d'une femme a cette caractéristique divine : dès qu'il est, il est plein. Il est plein, c'est-à-dire entier, au sens où il n'est ni conditionnel, ni partitif (je t'aime pour ci ou ça uniquement). Vécu par celui qui est ainsi aimé, cet amour a la magie de nous conduire à être soi, entier à notre tour, puisque sous un regard qui nous prend entièrement par celle qui s'engage entièrement. Or, cette façon d'être aimé, n'est ce pas ce dont on a, humains, tous viscéralement besoin (d'où ma notion au divin…) ? Ces lignes sont celles de l'expérience dont j'ai moi-même pu être aimé par différentes femmes, et ce que j'ai aussi pu voir autour de moi. Bien sûr, ce constat souffre de limites (par exemple, la fragilisation de cette faculté lorsque la confiance s'effrite, ou que les besoins de sécurité ne sont pas satisfaits) et de besoins de nuances. Il n'empêche, je n'ai jamais vu une femme, aussi chiante soit elle, aimer à moitié, que ce soit envers moi ou autour de moi. J'en ai vu aimer, j'en ai vu ne plus aimer, mais jamais je n'en ai vu témoigner un "je t'aime un peu" . Cette facette serait-il celui de l'instinct maternel ou celui de l'instinct féminin ? Je l'ignore, et d'ailleurs peu importe. Ce que je voulais témoigner ce soir, c'est que certaines choses se déclinent merveilleusement bien au féminin…
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


264043
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

A deux doigts de fuir parce que la rencontre m'angoisse - relations amoureuses

image

Bonsoir et merci de passer sur mon post. J'ai pas mal hésité à écrire ici (ou ailleurs ^^) , mais je crois qu'il faut que je mette les choses a plat et je suis ouverte à tous conseils et toutes critiques constructives. Voila, je suis une jeune...Lire la suite

Est-ce un point de non-retour ? - affaires de couples

image

Il s'en fout et il m'a dit "De toute façon, je ne vois pas l'intérêt de me prendre en main, il est trop tard maintenant." (il reste un mois à la fin de l'année). Ce qu'il a envie de faire en garçon normalement constituée. Je parle de le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages