Histoire vécue Amour - Couple > Autres      (33584 témoignages)

Préc.

Suiv.

La relativité absolue, le début de la folie?

Témoignage d'internaute trouvé sur forumados - 04/03/11 | Mis en ligne le 30/03/12
Mail  
| 145 lectures | ratingStar_234332_1ratingStar_234332_2ratingStar_234332_3ratingStar_234332_4
Ça c'est dans l'éventualité où quelqu'un qui relativise tout serait quelqu'un de mauvais et commettrait des délits (quel que soit le contexte, tuer quelqu'un c'est grave ; voler une voiture l'ait aussi, mais quand même moins que tuer quelqu'un : la relativité a ses limites mais aussi une certaine logique) ; tout le monde n'est pas comme ça, heureusement ; pour ma part j'essaye toujours de relativiser un maximum (même si je n'y arrive pas toujours et que je me mets dans tous mes états pour des trucs que je juge ensuite franchement frivoles XD) , de me dire que finalement je suis pas plus malheureuse qu'une autre, que j'ai de la chance de vivre la vie que je vis, que sur terre il y a des gens qui connaissent quotidiennement des malheurs que je ne connaîtrais sans doute jamais, et que des tas de personnes dans mon cas n'ont vraiment pas de raison de se plaindre. Par exemple, j'ai une patronne qui a tendance à s'énerver sur un peu tout et n'importe quoi : genre un papier par terre, elle va faire une crise ; les poubelles pas sorties, pareil. J'essaie alors de la calmer en lui disant qu'à l'échelle de l'humanité et de ses malheurs, ce sont franchement des broutilles qui valent pas le coup de se mettre dans cet état… Essayer de relativiser au quotidien, c'est un moyen assez efficace de pas se prendre la tête pour des conneries qui peuvent nous paraître graves à notre échelle, mais qui ne le sont pour personne d'autres, donc de pas passer pour une gourde égoïste uniquement occupée de ses petits problèmes (je parle pas de ma chef, hein, je l'aime bien XD) , et aussi tout simplement de rester zen devant ce qui est, dans notre pays, largement surmontable. Je ne dis pas qu'il faut constamment penser dans le détail aux petits africains qui crèvent de faim, aux pays perpétuellement en guerre, à ceux qui subissent des catastrophes naturelles, mais quand on compare un instant ce qu'un français moyen peut avoir comme problèmes et ceux que ces gens vivent au quotidien, ça permet de se sentir plus humble, plus juste envers ce que peut vraiment être le malheur sur terre : quand tu sais que des gens ont perdu toute leur famille, femme et enfants, et tous leurs biens à cause d'un tsunami, et qui savent rester dignes et garder l'espoir, tu te dis que péter un câble parce qu'on t'a rayé ou volé ta voiture, c'est plus ou moins ridicule… C'est ce que j'appelle relativiser. Il ne s'agit pas de mettre un délit au-dessus de l'autre, ça la justice et même les gens honnêtes savent le faire, ça ne relève pas de la relativité selon moi, mais de remettre la notion de malheur (qui ne relève d'aucune institution, seulement de nous-mêmes) dans son contexte et de se dire qu'il y a pire que soi…
  Lire la suite de la discussion sur forum.ados.fr


234332
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

A deux doigts de fuir parce que la rencontre m'angoisse - relations amoureuses

image

Bonsoir et merci de passer sur mon post. J'ai pas mal hésité à écrire ici (ou ailleurs ^^) , mais je crois qu'il faut que je mette les choses a plat et je suis ouverte à tous conseils et toutes critiques constructives. Voila, je suis une jeune...Lire la suite

Est-ce un point de non-retour ? - affaires de couples

image

Il s'en fout et il m'a dit "De toute façon, je ne vois pas l'intérêt de me prendre en main, il est trop tard maintenant." (il reste un mois à la fin de l'année). Ce qu'il a envie de faire en garçon normalement constituée. Je parle de le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages