Histoire vécue Amour - Couple > Autres      (33584 témoignages)

Préc.

Suiv.

Lâcher prise et respecter ses convictions

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 11/04/10 | Mis en ligne le 23/04/12
Mail  
| 151 lectures | ratingStar_245432_1ratingStar_245432_2ratingStar_245432_3ratingStar_245432_4
Bonsoir. Je réfléchis à la rencontre que j'ai faite il y a déjà plusieurs mois d'un homme qui est peut-être devenu un ami. Et il n'y a pas de hasard. Si j'ai pu me faire un ami de ce calibre, alors cela veut dire que la vie me sourit. Il a une compagne. Il me l'a dit le premier de l'an. En fait, il m'a recadrée et ce fut bien ainsi. Je découvre au fil de ses mails un homme attentif, tout simplement gentil et je sais que c'est la réputation qu'il avait dans son milieu professionnel. Je viens de démissionner de mon travail parce que je n'étais pas du tout respectée. Alors, il a voulu savoir où j'en étais de ma recherche d'emploi. Etre en couple ne signifie pas pour autant que l'on ne souffre pas de solitude. Il a peut-être besoin d'une amie et je serai cette amie. Je l'ai rencontré sur un site qui vend de tout mais dont le nom ne commence pas par un P. Il a écrit un livre en tant que nègre, il le reconnaît volontiers, et c'est lui que j'ai eu au téléphone. Depuis, nous échangeons, nous partageons. Je souhaite que cela dure, simplement. J'en ai tiré une leçon. Pour faire des rencontres amicales, sympathiques, j'ai lâché internet et certains sites. Je vais quand même tenter OVS pour voir si là, on peut construire des amitiés durables, construire des relations qui ne soient pas épisodiques. Car il n'y a pas que l'amour qui est maltraité dans nos sociétés occidentales repues d'individualisme forcené, il y a aussi l'amitié. A plusieurs reprises ces derniers mois, à Paris, j'ai fait des rencontres particulièrement sympathiques. Une vieille dame très coquette m'a offert le thé dans un quartier populaire de Paris, un Australien m'a abordée dans un fast_food dans le même quartier puis une femme m'a invitée à monter dans sa voiture parce qu'il pleuvait et elle m'a raccompagnée chez moi. Je crois que ce que l'on dégage se perçoit. Alors moi, j'avais décidé d'arrêter une psychanalyse qui me conduisait droit dans le mur. Comme je l'ai dit plusieurs fois, mon psy était malhonnête vers la fin. J'ai tout arrêté, je me suis libérée de ces réflexions permanentes, obsédantes, destructrices sur l'amour. A un moment donné, pour sauver sa peau, il faut savoir dire stop et cela marche. Je me sens libre, apaisée et je pense qu'il y a des gens qui le ressentent. J'essaye aussi de ne pas me laisser bouleverser par des émotions négatives et j'essaye aussi d'accepter des vérités que l'on m'a dites, qui m'ont fait très mal sur le coup _car il y a des gens qui décidément ne font que du mal aux autres_ mais qui se sont révélées exactes. Et si tout simplement ce lâcher prise sur l'amour, la fin de ce questionnement de folie était la solution ? J'ai décidé de me laisser porter par la vie : aucun calcul, aucune stratégie, rien. La vie avec ses hauts et ses bas. Je suis croyante mais je ne pratique pas. Et si finalement, j'étais entendue ? J'espère que mon témoignage vous aidera.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


245432
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

A deux doigts de fuir parce que la rencontre m'angoisse - relations amoureuses

image

Bonsoir et merci de passer sur mon post. J'ai pas mal hésité à écrire ici (ou ailleurs ^^) , mais je crois qu'il faut que je mette les choses a plat et je suis ouverte à tous conseils et toutes critiques constructives. Voila, je suis une jeune...Lire la suite

Est-ce un point de non-retour ? - affaires de couples

image

Il s'en fout et il m'a dit "De toute façon, je ne vois pas l'intérêt de me prendre en main, il est trop tard maintenant." (il reste un mois à la fin de l'année). Ce qu'il a envie de faire en garçon normalement constituée. Je parle de le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages