Histoire vécue Amour - Couple > Autres      (33584 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le ciel est la décision que je dois prendre aujourd'hui

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 131 lectures | ratingStar_261143_1ratingStar_261143_2ratingStar_261143_3ratingStar_261143_4
La vérité unit, ne divise pas car la vérité invite la paix et non le conflit. La vérité partielle est seulement impossible mais dommageable. Choisir le paradis est la seule vraie façon de changer le monde car c'est l'échange d'un monde de lutte, de conflit pour un monde de paix et d'amour. Et c'est ce que nous avons peur de faire. Nous avons tellement peur de lâcher prise au monde que nous avons connu même si c'est un monde de conflit, de maladie et de mort. Tandis que Dieu demeure inconnu pour nous et nous demeurons inconnu pour nous-mêmes, alors le paradis demeure fermé. En tournant le dos au Paradis, nous tournons le dos à notre Soi Divin et à Dieu aussi. Nos bonnes intentions ne transformeront pas le monde ni n'amèneront la fin de la misère, de la souffrance et de l'enfer de la guerre. Dans toute l'histoire de notre monde, beaucoup ont fait réalisé des actions héroiques et des actes miraculeux sans que le monde de misère et de désespoir ne change. Alors, qu'est ce qui est le plus arrogant ? Croire que nous seuls peuvent faire ce que des millions d'autres ne sont pas capables de le faire ? Ou croire que nous en union avec Dieu peuvent le faire ? Être héroique de soi même pendant une minute, une heure, un jour est plus facile que de porter sa vie quotidienne en héroisme silencieux avec Dieu. Qu'est ce qui a le plus de sens ? Choisir d'essayer de nouveau ce que d'autres ont essayé et failli d, accomplir ? Ou choisir de laisser aller le vieux et choisir une nouvelle façon, une façon dans laquelle nous devenons l, accompli et dans notre accomplissement, nous apportons le nouveau dans notre Être ? Quelle est la difference entre nos bonnes intentions et et la Volonté de Dieu ? Cette différence est qui nous pensons que nous sommes (notre identité, ce que nous voyons nous-mêmes, le monde et Dieu) et qui Dieu connaît ce que nous sommes. Tant que cette différence demeure, nous ne pouvons partager notre volonté avec Dieu ou faire ce que Dieu a prévu pour nous car la Volonté de Dieu est le Bonheur et la Joie pour nous. Qui nous pensons que nous sommes révèle le choix que nous avons fait, le choix d'être séparé de Dieu ou le choix d'être Un avec Dieu. C'est un choix de connaître nous-mêmes comme nous l'avons toujours fait, ou un choix de connaître notre Soi Divin tel que Dieu nous a créé. C'est la différence entre vouloir connaître Dieu maintenant et vouloir attendre de connaître Dieu jusqu'à ce que nous avons décidé que nous en sommes dignes ou jusqu'à ce que quelque chose d, autre comme le temps, la souffrance ou la maladie ou comme la mort le décide pour nous. Quelles sont les bonnes intentions sinon un choix de faire ce que nous pouvons seuls par nous-mêmes contre des forces supérieures ? C'est pourquoi les bonnes intentions ont si souvent failli et pourquoi quand chaque effort a été fait, le résultat semble rarement digne de l'effort fourni. Nous ne pouvons gagner le Ciel ou le Paradis par notre seul effort ou par nos bonnes intentions. De nous-mêmes, nous ne pouvons rien faire mais avec Dieu nous pouvons faire toutes choses car c'est Dieu, le Père Qui fait les choses en nous comme l'a si bien dit Jésus. Il nous faut lâcher prise aux choses de notre moi humain, notre identité mortelle. Nous refusons de reconnaître que c'est le Christ à L'intérieur de nous Qui nous donne le seul moyen que nous avons besoin pour traverser la distance entre le Paradis et l"enfer, entre la Paix et le conflit, entre le pardon et le jugement, entre l'Amour et la haine, …entre notre soi séparé et l'union avec Dieu et nos frères et nos soeurs. Nous préférons penser que faire une bonne action par ci par là, une charité ici et là, est plus important. Nous préférons renoncer à nous-mêmes et aider les autres sans réaliser intérieurement que nous ne pouvons pas aider personne d'autre tant que nous n'avons pas aidé nous-mêmes. Nous préférons le désintéressement de notre soi parce que c'est notre façon propre à nous d'abolir l'égo et de plaire à Dieu. Nous préférons porter notre amour sur quelqu'un d'autre sans réaliser que nous ne pouvons pas aimer les autres tant que nous continuons à rejeter nous-mêmes, à ne pas pardonner à nous-mêmes et à aimer nous –mêmes comme Dieu nous L'avait prescrit : ' Aimer votre prochain comme vous-mêmes' Nos bonnes intentions ni ne plaisent ni ne déplaisent à Dieu. Car Dieu attend simplement notre retour au Paradis, notre acceptation de notre droit de naissance spirituel, d'être Qui nous sommes. Aujourd'hui, le Ciel est la seule décision que je dois prendre. Je la prends maintenant en union avec Le Christ intérieur, le Maître intérieur, le Bouddha intérieur et je ne changerai pas d'idée parce que c'est la seule chose que je veux. Aujourd'hui, je choisis de pardonner à moi-même et aux autres car aujourd'hui, la Sainte Paix de Dieu m'enveloppe et j'oublie toutes les choses excepté son amour. . Je suis le Fils Bien Aimé de Dieu, complet, guéri et entier, brillant sous le reflet de Son Amour. En moi, Sa création est sanctifiée et la vie éternelle assurée. En moi, l'Amour est rendu parfait, la peur impossible et la joie établie sans opposé. Je suis la sainte demeure de Dieu Lui-Même. Je suis le Ciel où Son Amour réside. Je suis Sa sainte Innocence Elle-Même, car dans ma pureté habite La Sienne. Étoile46.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


261143
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

A deux doigts de fuir parce que la rencontre m'angoisse - relations amoureuses

image

Bonsoir et merci de passer sur mon post. J'ai pas mal hésité à écrire ici (ou ailleurs ^^) , mais je crois qu'il faut que je mette les choses a plat et je suis ouverte à tous conseils et toutes critiques constructives. Voila, je suis une jeune...Lire la suite

Est-ce un point de non-retour ? - affaires de couples

image

Il s'en fout et il m'a dit "De toute façon, je ne vois pas l'intérêt de me prendre en main, il est trop tard maintenant." (il reste un mois à la fin de l'année). Ce qu'il a envie de faire en garçon normalement constituée. Je parle de le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages