Histoire vécue Amour - Couple > Autres      (33584 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ma belle fille revoit son pere

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 24/03/10 | Mis en ligne le 12/05/12
Mail  
| 133 lectures | ratingStar_254022_1ratingStar_254022_2ratingStar_254022_3ratingStar_254022_4
Connaitre ses origines est le propre de l'humain pour avancer dans la vie. C'est comme les enfants adoptés, ils ont besoin de savoir, point. Mettre un visage, une marque, c'est naturel. Ce n'est pas contre toi . Certains enfants n'ont pas le désir de savoir, mais beaucoup d'autres si. Moi je connais mes parents, mas si j'avais été dans son cas, ma curiosité m'aurais poussé à aller voir. Pas pour "aimer" quelqu'un d'autre, un autre père comme tu le ressents, mais pour avoir l'autre bout de mon histoire. Toi tu connais surement les tiens et tu ne te poses pas de questions par le fait, mais son histoire à elle n'est pas la même. Même un "géniteur" mort ne se remplace pas, c'est un papa qui s'ajoute à l'histoire mais en aucun cas ça n'efface l'autre. Cela fait partie d'elle. Il ne faut pas le prendre pour toi, je sais facile à dire !!! Cela fait partie d'elle. Regarde les enfants nés par FIV qui mantenant ont 20ou25 ans, certains ont besoins de savoir, et pour mo c'est légitime. J'ai eu recourt avec mon époux à la FIV, on a eu la chance d'être parents et il nous restait 2 embryons que l'on pouvait au choix : Détruire, donner à la science ou à un couple MAIS avec obligatoirement secret sur les origines ! Et bien cette dernière clause fait qu'on ne donnera pas à un couple alors qu'on sait combien il est douloureux de ne pas avoir d'enfants. Mais en aucun cas je ne veux être à l'origine d'un mal-être d'un enfant né comme ça juste parce qu'il ne peut accéder à ses origines. Moi même je n'épprouverais pas le besoin de savoir, car pour moi cela n'aura été que "des cellules en devenir" ,mais pour l'enfant qui devient adulte et qui n'arrive pas à avancer dans la vie à cause de ça je serai dans une grande culpabilité. Car c'est la loi qui dit qu'ls ne doivent pas avoir accès et non moi qui ne veut pas. En tant que géniteurs, nous ne sommes pas des parents, on ne les pas portés ni élevé, mais étant à l'origine de leur conception, ils ont le droit de savoir s'ils le souhaitent et ont besoin. C'est un maillon de la chaine, c'est tout, rien de plus. Donc dans ton cas, considère son géniteur comme un maillon de la chaine indispensable à son équilibre, pas plus. Tu l'avais peut-être occulté jusqu'ici par confort moral, mais il existe et tu ne pourras jamais l'effacer .
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


254022
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

A deux doigts de fuir parce que la rencontre m'angoisse - relations amoureuses

image

Bonsoir et merci de passer sur mon post. J'ai pas mal hésité à écrire ici (ou ailleurs ^^) , mais je crois qu'il faut que je mette les choses a plat et je suis ouverte à tous conseils et toutes critiques constructives. Voila, je suis une jeune...Lire la suite

Est-ce un point de non-retour ? - affaires de couples

image

Il s'en fout et il m'a dit "De toute façon, je ne vois pas l'intérêt de me prendre en main, il est trop tard maintenant." (il reste un mois à la fin de l'année). Ce qu'il a envie de faire en garçon normalement constituée. Je parle de le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages