Histoire vécue Amour - Couple > Autres      (33584 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ma non-vie, mon amour, mes peurs.........

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 30/05/10 | Mis en ligne le 18/05/12
Mail  
| 118 lectures | ratingStar_256683_1ratingStar_256683_2ratingStar_256683_3ratingStar_256683_4
Je lui écris à lui mais en racontant ma situation, j'ai besoin d'aide, de réconfort, je souffre. J'ai quitté mon ancienne vie qui ne me convenait plus de toute façon pour toi petit ange. Notre rencontre a été inexpliquable, les mots ne peuvent décrire ce ressenti. Et le pire, c'est qu'après 8 ans passés avec mon ex, tout a été une évidence avec toi la 1ère fois que tu m'as embrassée, c'est comme-ci ça avait toujours été toi, toujours été nous. Moi, pas totalement guérie de certaines choses lourdes de mon passé, encore un peu à la recherche de moi même. Et toi, qui a tous ces blocages affectifs et psychologiques intenses. Mais nous, c'était nous. On y croit, j'y crois, avec toi une belle vie s'annonce, enfin une vie, enfin je connais la signification du mot amour, un amour pur, inconditionnel, un amour qui donne sans forcément attendre en retour. Je te l'ai donné mais au bout d'un an et demi, le non-retour à cause de tes problèmes a trop pesé. Petit coeur si terrifié, tu as peur de tout, de la vie, tu es un écorché vif. Je t'ai appris la vie pendant tout ce temps, toi qui ne sait même pas ce qu'est de se détendre, d'aller dans un parc. Je suis actuellement dans un endroit qui n'est pas chez moi, je ne pourrai jamais avoir un chez moi avec le smic et seule, impossible avec des loyers qui ne descendent pas en dessous des 650 euros. Tu as si peur que s'installer ensemble révèle de l'impossible car tu vis dans ta bulle, seul. Je n'ai plus d'argent, j'ai la sensation que je ne partirai jamais de chez ma grand-mère ! Ma voie professionnelle reste impossible, plus de travail, aucun diplôme, pas d'aide pour une formation. Tout le monde vit sa vie, ses projets. Moi, je suis maintenant en dehors de la vie, je suis là certes, mais une partie de moi est morte, moi qui croyait tant commencer une nouvelle vie. J'ai si peur de mon devenir. Professionnellement, je ne pourrai jamais gagner un salaire me permettant d'avoir un logement. Je voudrais avoir encore la force de me battre pour nous, je t'aime si fort. Mais je suis trop en manque affectif quand tu restes une semaine sans m'embrasser parce que tu es mal. Je suis cachée depuis le début, cette relation est invivable, j'ai supporter, je ne sais comment maislà, j'ai peur de me détruire entièrement si je reste. En même temps, tu vas enfin consulter pour régler tes problèmes mais ça va être si long, toi qui a tant souffert. Je n'ai qu'une envie, être dans tes bras, c'était notre avenir, notre vie que je voulais et je vis comme une célibataire, seule dans cet appartement. Tu restes mon amour, malgré mes essais de rencontrer quelqu'un, de penser que quelqu'un d'autre que toi pourrait me séduire mais il n'y a qu'en toi que j'ai confiance, c'est si particulier, si doux, si pur. Voilà une minuscule partie de mon histoire, une jeune femme qui a peur, qui ne vit plus, qui ne sait pas si la vie veut encore d'elle. Qui est dans une impasse, voie sans issue. QUi ne peut oublier l'homme qu'elle aime parce que leur amour est si fort mais relation trop dure. Du réconfort svp.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


256683
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

A deux doigts de fuir parce que la rencontre m'angoisse - relations amoureuses

image

Bonsoir et merci de passer sur mon post. J'ai pas mal hésité à écrire ici (ou ailleurs ^^) , mais je crois qu'il faut que je mette les choses a plat et je suis ouverte à tous conseils et toutes critiques constructives. Voila, je suis une jeune...Lire la suite

Est-ce un point de non-retour ? - affaires de couples

image

Il s'en fout et il m'a dit "De toute façon, je ne vois pas l'intérêt de me prendre en main, il est trop tard maintenant." (il reste un mois à la fin de l'année). Ce qu'il a envie de faire en garçon normalement constituée. Je parle de le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages