Histoire vécue Amour - Couple > Autres      (33584 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon homme a vraiment du caractère

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 196 lectures | ratingStar_217746_1ratingStar_217746_2ratingStar_217746_3ratingStar_217746_4

On est jamais coincées, et c'est là la première chose que tu dois te dire. Si vraiment un jour tu décidais de partir, il te faudrait aller voir une AS pour t'aider à le quitter (je dis bien, si un jour, et seulement SI, je ne te conseille pas le départ) Moi, ma famille proche est à 250/300 kms de distance et si j'avais décidé de partir, je l'aurais fait mais s'en m'adresser à eux. D'accord, j'aurais galéré… mais il faut savoir ce qu'on veut. En fait, durant ma 1ère grossesse, mon hom était agressif car ma grossesse ne se déroulait pas très bien (problèmes de santé et césarienne en urgence) et je ne devais plus faire grand-chose sauf me reposer ; c'était vital pour bébé et pour moi. Alors mon hom a dû faire un peu tout (ménage, repas…) et n'arrêtait pas de se plaindre et de me traiter de fainéante !!! Un jour, je lui ai dis texto que s'il n'était pas content, ma grossesse ne m'empêcherait pas de prendre mes clics et mes clacs, et là, il a réfléchi et s'est calmé. Moi aussi, au départ, nous vivions chez lui et j'avais lâché mon appart alors qu'on ne se connaissait que depuis 6 mois (ah là, là quand on est jeune…) Oui, j'ai aussi pris du tu es chez moi ici"… mais je lui ai gentiment répondu que je faisais le ménage, les repas, participation financière de ma part aux courses… et que j'étais donc chez moi autant que lui et que si ma présence le dérangeait, je pouvais partir. Même aujourd'hui, lors de nos disputes, même avec nos 2 puces, je lui montre toujours que je suis indépendante de lui, que je ne compte sur personne d'autre que moi-même et mon caractère pour m'en sortir en cas de galère. Et dans bien des cas, il a pu voir que quand je dis, j'agis (parfois, j'ai dû forcer ma nature pour ça, mais je l'ai fais pour ne pas me laisser "dévorer") Ca a marché et nos disputes sont devenues plus rares. Une engueulade comme celle de ce week-end est surtout liée à un mauvais sommeil de sa part (horaires décalés) et il redevient gentil ensuite. Bon, j'ai dépeins ses mauvais côtés, mais il en a surtout des bons, car sinon nous ne serions plus ensemble !! Et nous avons l'avantage d'être 2 têtes de mule (parfois, un inconvénient quand on voit le fort caractère de nos mômes) Si têtes de mule, que parfois je préférais lui laisser des mots qu'il trouvait à son retour du travail, avec ma façon de penser, mes interrogations… Comme ça, il avait tout loisir de cogiter avec nos horaires décalés et nous pouvions avoir une conversation sans crier, mais avec nos points de vue.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


217746
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

A deux doigts de fuir parce que la rencontre m'angoisse - relations amoureuses

image

Bonsoir et merci de passer sur mon post. J'ai pas mal hésité à écrire ici (ou ailleurs ^^) , mais je crois qu'il faut que je mette les choses a plat et je suis ouverte à tous conseils et toutes critiques constructives. Voila, je suis une jeune...Lire la suite

Est-ce un point de non-retour ? - affaires de couples

image

Il s'en fout et il m'a dit "De toute façon, je ne vois pas l'intérêt de me prendre en main, il est trop tard maintenant." (il reste un mois à la fin de l'année). Ce qu'il a envie de faire en garçon normalement constituée. Je parle de le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages